Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf-Nadége
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Les comorbidités de la BPCO : quel rôle pour le généraliste ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Les comorbidités de la BPCO : quel rôle pour le généraliste ?   Jeu 18 Avr - 17:24

Les comorbidités de la BPCO : quel rôle pour le généraliste ?

17 avril 2013

La BPCO est une maladie globale qui doit être considérée au-delà du
poumon. Ostéoporose, maladies cardiovasculaires, dépression : quelles
devraient être les démarches du généraliste ?
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Détection de la BPCO en médecine générale : existe-t-il une stratégie idéale ?


Quel est l'intérêt de détecter précocement la BPCO en médicine générale ?
Quels outils utiliser ? Quand adresser le patient au pneumologue ?

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
5 questions pour dépister une BPCO précoce, Pr. Hervé Guénard

Auteur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


La BPCO toucherait une personne sur quatre au cours de sa vie

Auteur :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Toronto, Canada- Plus d'une personne sur quatre devrait
développer une broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO) au
cours de sa vie, d'après les données d'une étude de population
canadienne publiée dans un numéro spécial de l'European Respiratory Society du Lancet début septembre

notre objectif était de quantifier le risque de développer une BPCO, diagnostiquée par un médecin, à l'échelle d'une vie, dans une population Nord Américaine de grande taille », ont
expliqué le Dr Andrea Gershon et coll. (Institute for Clinical Zvaluative Sciences, Toronto, Canada) qui ont souligné que cette étude
était la première dans son genre.

D'après l'Organisation Mondiale de la Santé,
en 2030, la BPCO devrait devenir la troisième cause de décès dans le monde, une des principales causes d'hospitalisations et l'une des maladies chroniques les plus coûteuses.
L'équipe a mené une étude de cohorte rétrospective en utilisant plusieurs types de données administratives de santé de la province de l'Ontario (environ 13 million d'habitants).
A partir de 1996, tous les habitants de la province de l'Ontario de plus de 35 ans et de moins de 80 ans ne souffrant pas de BPCO ont été inclus et suivis pendant 14 ans. Ils ont
été classés en trois catégories : diagnostic de BPCO par un médecin, âge de 80 ans atteint, et décès.
Au total, 579 466 cas de BPCO ont été diagnostiqués pendant l'étude. Globalement, l'incidence de la BPCO à l'âge de 80 ans était de 27,6%. Le risque était plus élevé chez les
hommes (29,7%) que chez les femmes (25,6%) et en fonction du statut socioéconomique (32,1% pour les statuts les plus bas vs 23 % pour les plus élevés). En outre, Les personnes vivant en milieu rural étaient plus à risque (32,4%) que les habitants de zones urbaines (26,7%).
Les auteurs ont souligné que le risque de développer une BPCO au cours de la vie était similaire ou dépassait même celui d'autres maladies plus connues.
Plus spécifiquement, le risque d'être diagnostiqué avec une BPCO au cours de la vie était deux fois plus important que celui d'être diagnostiqué avec une insuffisance cardiaque
congestive (29,7% vs 16,6% chez les hommes et 25,6% vs 11,5% chez les
femmes). Il était 3 à 4 fois plus élevé que celui de faire un infarctus du myocarde aigu (29,7% vs 10,7% chez les hommes; 25,6% vs 4,6% chez les femmes), un cancer du sein (25,6% vs 7,6%) et un cancer de la prostate (29,7% vs 9,3%). La BPCO était diagnostiquée 7 fois plus souvent que certains types de cancers, ont précisé les auteurs.
Nos nouvelles données attirent l'attention sur le lourd fardeau que fait peser la BPCO sur la société et elles peuvent être utilisées pour éduquer le public sur la nécessité de se
donner les moyens de combattre la maladie », ont noté les chercheurs qui espèrent que ces résultats aideront à renforcer les programmes d'arrêt du et les autres stratégies de lutte contre la BPCO.

Dans un commentaire accompagnant l'article , deux co-auteurs, le Dr David Mannino (University of Kentucky College of Public Health, Lexington) et le Dr Fernando Martinez (University
of Michigan Health System, Ann Arbor) ont souligné: « Nous espérons que des données comme celles fournies par Andrea Gershon et ses collègues contribueront à rendre compte de l'importance de la BPCO en tant que maladie chronique, véritable fléau pour les populations vieillissantes, et qu'elles porteront l'attention sur une maladie qui nécessite des fonds et une recherche active pour améliorer les stratégies de prévention et de traitement ».

cet article a été originalement publié sur Medscape.com

Réhabilitation respiratoire du patient BPCO

La réhabilitation du patient BPCO impose de rompre le cercle vicieux
essoufflement-réduction de l'activité physique-déconditionnement. Le Dr Alain Bernardy (Saint Jean-de-Luz) présente les objectifs et les moyens de la réhabilitation respiratoire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Les comorbidités de la BPCO : quel rôle pour le généraliste ?   Jeu 18 Avr - 18:44

merci Marie bisous
Revenir en haut Aller en bas
Romy
Membre
Membre
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Date de naissance : 01/06/1956
Age : 61
Localisation : Saint Gély du Fesc
Humeur : Cela va bien !

MessageSujet: Re: Les comorbidités de la BPCO : quel rôle pour le généraliste ?   Jeu 18 Avr - 19:54

merci Marie très instructif bisous
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les comorbidités de la BPCO : quel rôle pour le généraliste ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les comorbidités de la BPCO : quel rôle pour le généraliste ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Documentations Maladies-
Sauter vers: