Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Ven 10 Mai - 13:14

Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord


Le Monde.fr avec AFP
| 09.05.2013 à 22h04
• Mis à jour le
10.05.2013 à 11h44

Un troisième cas suspect de coronavirus est suspecté dans le Nord apres la contamination confirmée d'un homme de 65 ans qui avait séjourné
à Dubaï, a annoncé l'agence régionale pour la santé (ARS) vendredi 10 Mai.

Nous avons une troisième suspicion ce matin, avec une infirmière de Douai", a déclaré le docteur Sandrine Segovia Kueny, directrice générale adjointe de l'ARS, sur France Bleu Nord.

Jeudi, les autorités sanitaires avaient déjà annoncé craindre qu'un médecin et un ancien voisin de chambre du premier malade français atteint du nouveau coronavirus proche du SRAS aient été contaminés.


PRÉLÈVEMENTS EN COURS

Le voisin de chambre et le médecin ont été hospitalisés à Lille et à Tourcoing pour y subir notamment des prélèvements. Les résultats des tests seront connus prochainement, selon un communiqué de l'ARS.

Le voisin de chambre, qui avait côtoyé le malade lors de son séjour au centr Hospitalier de Valenciennes du 27 au 29 avril, "présente Depuis mercredi des symptômes nécessitant une consultation spécialisée D'infectiologie, complétée de prélèvements et d'une surveillance en hospitalisation en chambre individuelle", annonce l'ARS dans son communiqué.

L'un des médecins du centre hospitalier de Valenciennes, qui a aussi été en contact avec le patient atteint de l'infection à coronavirus, "a présenté des symptômes nécessitant son hospitalisation au sein du service d'infectiologie du centre hospitalier de Tourcoing afin d'y effectuer des prélèvements", ajoute l'ARS.

En revanche, l'hôpital de Douai, où a également séjourné à partir du 29 avril le patient infecté jusqu'à son transfert dans la nuit de mercredi à jeudi au CHRU de Lille, "indique l'absence de symptômes à ce jour parmi les sujets contacts identifiés au sein de cet établissement", précise l'ARS.

UN VIRUS CONTAGIEUX ?


Le patient nordiste atteint du nouveau coronavirus, premier cas confirmé en France, était jeudi dans un état stable mais toujours très sérieux, au service de réanimation du centre hospitalier régional universitaire de Lille, où il a été transféré dans la nuit de mercredi à jeudi. Ce patient âgé de 65 ans "a été immédiatement placé dans une chambre spécialement conçue pour permettre son isolement". Il a été pris en charge par une équipe spécialisée, a indiqué le CHRU de Lille.

Un premier "cas importé", selon les propos de la ministre de la santé, Marisol Touraine, puisque l'homme de 65 ans avait séjourné à Dubaï. Le nouveau coronavirus sévit depuis un an dans la péninsule Arabique.

Une nouvelle variante du coronavirus (nCoV), différente du virus
responsable du SRAS et des quatre autres formes connues, a en effet émergé en avril 2012 en Jordanie, avec deux cas confirmés en laboratoire et onze probables – dix de ces treize cas sont survenus chez des personnels soignants –, ainsi qu'en Arabie saoudite et au Royaume-Uni.

Ces contaminations illustraient la capacité de ce virus jusqu'alors inconnu à se répandre dans les établissements de soins – ce qui pourrait faire penser à une infection nosocomiale –, mais aussi à se transmettre entre individus en contact proche, comme cela avait été le cas avec le coronavirus du SRAS.

NUMÉRO VERT

Au total, 33 cas confirmés dans le monde ont été notifiés à l'OMS et 18 personnes sont mortes après avoir été contaminées par ce virus, dont 11 en Arabie saoudite.

L'OMS précise qu'il existe des arguments virologiques pour penser que le nCoV dériverait d'un virus présent chez la chauve-souris.

Un numéro vert (le 08 00 13 00 00) a été ouvert, a précisé la ministre de la santé, "pour que les Français trouvent des réponses à leurs questions" sur une maladie dont les symptômes sont la fièvre, la toux, l'essoufflement et les difficultés respiratoires.

LIEN VIDEO ICI
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Ven 10 Mai - 17:17


Premier cas français confirmé de coronarivus nCoV, conduite à tenir
Auteur :
Dr Isabelle Catal



10 mai 2013

ACTUALISATION- Le 10 mai 2013, l'Agence régionale de santé (ARS) de Nord-Pas-de-Calais a annoncé que trois personnes qui avaient été en contact avec le cas index de nCoV français ont été placées à l'isolement et font l'objet d'analyses virologiques en raison de signes respiratoires compatibles avec une infection par ce même virus .
Il s'agit d'un voisin de chambre du premier patient qui pourrait avoir eté contaminé au cours de l'hospitalisation initiale à Valenciennes (un homme d'une cinquantaine d'années), d'un médecin de 35 ans de ce même hôpital et d'une infirmière du service de réanimation de l'hôpital de Douai, dans lequel le cas index a ensuite été hospitalisé.

Segovia Kueny (directrice générale adjointe de l'ARS locale) a précisé que « des investigations sont en cours autour de ces trois cas, ce ne sont pas des cas avérés pour l'instant. Le personnel médical et les patients qui ont été au contact du premier patient ont été isolés pour une période de 10 jours correspondant au délai d'incubation du virus ».

Si les cas suspects sont confirmés, il s'agirait du 4eme cas de transmission interhumaine : 2 épisodes transmissions nosocomiales
(Jordanie avril 2012, Arabie Saoudite avril et mai 2013) et un cluster familial (Grande Bretagne février 2013).

Lille, France —Un homme de 65 ans qui a séjourné à Dubaï du 9 au 17 avril 2013 a été hospitalisé à Valenciennes, puis à Douai et désormais à Lille en raison d'une infection par le nouveau coronavirus
(nCoV) qui sévit actuellement dans les pays du Moyen Orient. « Il s'agit
du premier et seul cas confirmé en France à ce jour», a indiqué Marisol Tourraine, Ministre de la Santé à l'occasion d'une conférence de presse qui s'est tenue le 8 mai à Paris

Des signes digestifs au retour d'un séjour à Dubaï

A son retour d'un voyage d'agrément avec des proches aux Emirats, le patient s'est présenté le 22 avril aux urgences de Valenciennes en raison de troubles digestifs. Il a été hospitalisé immédiatement. «A ce moment-là, il ne présentait pas de problèmes respiratoires», a précisé Sandrine Segovia Kueny,
directrice générale adjointe de l'Agence régionale de santé (ARS) qui a ajouté que le patient était habituellement suivi dans cet hôpital pour une pathologie chronique.

Six jours plus tard, il a été transféré à Douai en raison d'une défaillance respiratoire. Le diagnostic D'infection par le coronavirus nCoV a été confirmé le 7 mai.

C'est finalement au CHU de Lille qu'il a été hospitalisé le 8 mai en service dE Réanimation, comme l'a indiqué le Dr Patrick Goldstein, chef du service du Samu 59 lors d'une conférence de presse à l'Agence régionale de Santé (ARS) à Lille. Il a été mis sous assistance circulatoire périphérique en raison d'une détresse respiratoire.

Des formes sévères et d'autres moins graves

Le nouveau virus nCoV a été identifié en Arabie saoudite en Septembre 2012, chez deux patients qui avaient présenté respectivement En juin et septembre 2012 une pneumopathie sévère.

l'infection à nCoV se manifeste par une fièvre
et des signes respiratoires pouvant se compliquer par un syndrome de
détresse respiratoire aiguë. Cependant, un cas avec une forme bénigne de
la maladie (syndrome pseudo-grippal) a été décrit en Angleterre. La période d'incubation est actuellement estimée à 10 jours.?
Par la suite, d'autres cas d'infection ont été
détectés en Arabie saoudite, en Jordanie, au Royaume-Uni et en allemagne (7 en Europe). La plupart des personnes atteintes «ont Séjourné, avant la survenue de symptômes, dans un des pays de la péninsule arabique ou dans les pays limitrophes», zone «plus particulièrement confrontée à ce risque», souligne le ministère de la santé.
Au total au 8 mai 2013, 31 cas confirmés dans le monde - dont le cas français - ont été notifiés à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis septembre 2012 et 18 personnes sont décédées après avoir contracté ce virus, dont 11 en Arabie saoudite.

Une surveillance internationale et nationale

suite à cette découverte, une surveillance a été mise en place sous
la coordination de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et de l'European Centre for Disease prevention and Control (ECDC) afin de détecter d'autres cas éventuels.
En France, cette surveillance, mise en place par l'Institut de Veille Sanitaire, a permis d'identifier depuis le 1er octobre 2012, 9 patients répondant à la définition de cas, qui ont été testés négatifs pour le coronavirus

Le Haut Conseil de la Santé Publique a émis le 19 mars 2013 un avis sur la prise en charge des patients suspects D'infection par le nCoV
recherche des contacts

Ce qui va se passer maintenant, c'est la recherche de cas contact Dans son entourage et chez les soignants qui l'ont pris en charge », récise-t-on au Ministère de la Santé.
Les données disponibles à ce jour indiquent Une possible transmission interhumaine du virus», indique le Ministère Sur son site internet. Deux cas, rapportés par les autorités sanitaires Britanniques, n'avaient pas voyagé dans les pays à risque. Ils avaient Eté en contact avec un même cas confirmé, qui avait voyagé au Pakistan
et en Arabie Saoudite.

Cependant, plusieurs éléments plaident en faveur d'une contagiosité relativement faible de ce virus», ajoute le Ministère.
conduite à tenir en pratique

Cas possible:

toute personne ayant voyagé ou séjourné dans les pays listés ci-dessous, qui, au cours des 10 jours après son retour, a présenté:

des signes cliniques et/ou radiologiques de détresse respiratoire

  • aiguë (SDRA) ou d'infection du parenchyme pulmonaire, incluant une
    fièvre =38°C et de la toux,
  • sans autre étiologie identifiée pouvant expliquer la pathologie.
Tout contact (ex. famille, soignants) d'un
cas possible ou confirmé, ayant présenté une infection respiratoire Aiguë quelle que soit sa gravité, dans les 10 jours suivant le dernier Contact avec le cas possible/confirmé pendant que ce dernier était Symptomatique.
tout cas suspect doit être déclaré sans délai à :
L ARS de la région où il a été identifié, via la plateforme régionale de recueil des signalements,

  • et l'InVS par courriel (alerte@invs.sante.fr) ou par téléphone
    (astreinte 24h/24) : 08 20 42 67 15. Le classement en cas possible sera
    alors fait par l'InVS en lien avec le clinicien déclarant.

l'ARS assure une transmission de l'information à la DGS au titre des évènements sanitaires inhabituels de nature particulière.

Le numéro vert d'information grand public 0 800 13 00 00 est joignable du lundi au samedi, de 9h à 19h.



























































Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
Romy
Membre
Membre
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Date de naissance : 01/06/1956
Age : 61
Localisation : Saint Gély du Fesc
Humeur : Cela va bien !

MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Ven 10 Mai - 18:55

merci Marie pour ces informations, je n'ai pas eu le temps de regarder les infos ces derniers temps mais j'en avais entendu parler !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Ven 10 Mai - 19:38

Merci pour l'info, Marie

oups, ça à l'air hyper contagieux, cette saleté cheers
Revenir en haut Aller en bas
Romy
Membre
Membre
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Date de naissance : 01/06/1956
Age : 61
Localisation : Saint Gély du Fesc
Humeur : Cela va bien !

MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Ven 10 Mai - 20:07

elisba a écrit:
Merci pour l'info, Marie

oups, ça à l'air hyper contagieux, cette saleté cheers

ne vas pas à Lille, Roubaix enfin dans le nord où cette saleté a trouvé refuge ! smillez
Revenir en haut Aller en bas
loupiotte
Membre
Membre
avatar

Féminin Lion Coq
Date de naissance : 26/07/1957
Age : 60

MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Ven 10 Mai - 20:17

En tous cas ça fait peur cheers
Revenir en haut Aller en bas
Romy
Membre
Membre
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Date de naissance : 01/06/1956
Age : 61
Localisation : Saint Gély du Fesc
Humeur : Cela va bien !

MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Ven 10 Mai - 20:37

Et en plus Elisba pleure aux infos ils ont annoncé un cas à Valenciennes pleure alors évite ces endroits pendant un bon moment ; moi avec çà je suis pas près d'aller faire un tour chez les ch'tis
Revenir en haut Aller en bas
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Ven 10 Mai - 20:51

loupiotte a écrit:
En tous cas ça fait peur [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Ouf!!!!!!!! cest pas le moment d attraper ca
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Dim 12 Mai - 13:04

Coronavirus: le voisin de chambre du 1er malade a été contaminé

12 mai 2013 à 08:55

(Mis à jour: 10:04)






Un deuxième cas d’infection par le nouveau
coronavirus a été confirmé en France, a annoncé dans la nuit de samedi à
dimanche à Paris, le ministère de la Santé.

Il s’agit de l’homme qui a partagé la chambre du malade -- un homme
de 65 ans ayant voyagé à Dubaï-- pendant quatre jours à Valenciennes,
alors que la pathologie respiratoire n’avait pas encore été détectée.

A lire aussi : Le «nCoV», un virus sous surveillance

Pour ce patient et nouveau cas, qui est actuellement hospitalisé et
isolé en service d’infectiologie au CHRU de Lille, «les résultats
positifs viennent d’être confirmés».

Ce patient continue de se voir administrer «de manière assez
agressive» des antibiotiques, selon le professeur Benoît Guéry, du
service d’infectiologie du CHRU de Lille.

Pour l’autre cas qui restait suspect, un jeune homme, membre de la
famille du malade, resté chez lui, les résultats sont négatifs, a
précisé le ministère dans un communiqué.

Une enquête épidémiologique a été lancée à la suite de la
confirmation, le 7 mai, du premier cas d’infection par un nouveau
coronavirus (nCoV) en France chez un malade de 65 ans, qui a été
hospitalisé au centre hospitalier de Valenciennes, puis à Douai et enfin
au CHRU de Lille, où il se trouve actuellement en réanimation. Deux
d’entre elles étaient encore en cours d’investigation samedi, rappelle
le ministère en rendant publics les résultats des tests les concernant
effectués par l’Institut Pasteur.

Par ailleurs, trois membres du personnel soignant - un médecin de
Valenciennes, deux membres du centre hospitalier de Douai -, dont le cas
avait suscité de l’inquiétude, étaient quant à elles hors de danger et
avaient pu rentrer chez elles.

Cent vingt-quatre personnes au total ont été identifiées dans
l’entourage du malade comme ayant pu être en contact avec lui ainsi que
dans les hôpitaux où il avait séjourné auparavant à Valenciennes et
Douai. L’état de santé de ce malade «s’est stabilisé mais reste
sérieux», selon le professeur Daniel Mathieu, à la tête du service de
réanimation. «Il est probable que nous ne verrons pas d’évolution
favorable avant au moins 48 à 72 heures», a-t-il estimé samedi lors
d’une conférence de presse.

Le malade, qui a besoin d’une assistance respiratoire, s’était
présenté le 23 avril au centre hospitalier de Valenciennes (Nord), où il
était suivi pour une maladie chronique, et présentait alors des
troubles digestifs. Le service de réanimation étant complet, il avait
ensuite été transféré le 29 avril au centre hospitalier de Douai (Nord),
où des troubles respiratoires avaient été constatés.

La ministre de la Santé, Marisol Touraine, a visité samedi matin les
deux services accueillant les patients. «La vigilance reste de mise», a
ensuite déclaré la ministre en conférence de presse.

Mme Touraine a annoncé la mise en place d’un système d’information
dans les aéroports internationaux pour les voyageurs à destination de la
péninsule arabique. Un tract, dont le message a été élaboré par les
ministères des Affaires étrangères et de la Santé, sera distribué aux
comptoirs des compagnies aériennes. Il est notamment recommandé de
prendre des mesures de précaution, comme de se laver les mains
régulièrement, mais aussi et surtout d’éviter tout contact avec des
animaux.

Au total, 34 cas confirmés dans le monde de ce nouveau virus ont été
notifiés à 'Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis septembre
2012 et 18 personnes en sont mortes, dont 11 en Arabie Saoudite

Des cas d’infection ont déjà été détectés en Arabie Saoudite, en Jordanie, au Royaume-Uni et en Allemagne.

L’Institut de veille sanitaire (InVS) a indiqué que les deux malades
britanniques n’avaient pas voyagé dans la région de la péninsule
arabique, mais avaient été en contact avec un malade.

«Ces éléments suggèrent très fortement l’existence d’une transmission interhumaine de l’infection», a souligné l’InVS.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Ven 17 Mai - 0:31

Coronavirus : l'état du second malade est préoccupant
16 mai 2013 à 14:36 (Mis à jour: 16:06)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le premier malade atteint du nouveau coronavirus en France, «reste dans un état stable», indique par ailleurs le CHRU dans son communiqué.

L’état de santé du voisin de chambre du premier cas avéré de nouveau coronavirus en France s’est dégradé mercredi, a annoncé jeudi le CHRU de Lille où sont hospitalisés les deux malades.

«L’état de santé du deuxième patient s’est dégradé hier dans la journée. Il a été placé sous ECMO (oxygénation par membrane extra corporelle) pour prendre le relai de ses fonctions pulmonaires», a indiqué le CHRU dans un communiqué. «Son état s’est stabilisé mais reste très préoccupant», souligne le communiqué.

Le premier malade atteint du nouveau coronavirus en France, un homme de 65 ans, sous ECMO depuis le 8 mai, «reste dans un état stable», indique par ailleurs le CHRU dans son communiqué. «Son état est jugé très sérieux et les médecins restent très réservés sur son pronostic vital», selon la même source.

Les deux patients sont toujours placés en isolement dans une chambre en dépression, en réanimation, précise le communiqué.
«On est en train de sortir de la période difficile»

Toutefois, le risque d’extension de la contamination semble désormais largement endigué, a estimé jeudi le Pr François Bricaire, chef du service des maladies infectieuses à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris.

La période d’incubation dure au maximum dix jours et toutes les mesures ont été prises pour isoler les malades et identifier leurs contacts, a t-il ajouté. «La qualité de la prise en charge et de la surveillance des contacts permet d’être rassurant même s’il faut rester prudent», a-t-il ajouté, citant l’exemple d’un foyer de cas en Grande-Bretagne, qui s’était «bien terminé» : un malade avait contaminé deux autres personnes sans qu’ensuite la contagion gagne de proche en proche.

Le nouveau coronavirus identifié en septembre 2012 est relativement proche de celui du Sras (syndrome respiratoire aigu sévère), identifié en 2003 et qui avait entraîné une épidémie mondiale provoquant près de 8 500 cas dont 916 morts.

40 cas d’infection, biologiquement confirmés, par le nCoV dans le monde ont été notifiés à ce jour à l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dont 20 décès, principalement en Arabie Saoudite.

Mais si le Pr Bricaire a jugé la situation «assez rassurante» en ce qui concerne le foyer français, il a reconnu qu’il n’en allait pas de même pour l’Arabie Saoudite où six nouveaux cas viennent d’être détectés dont deux touchant du personnel infirmier.

«On n’a pas trouvé précisément quels étaient les réservoirs, il manque des données et donc il y a des possibilités de voir à nouveau des sujets contaminés avec le virus en Arabie revenir» en France, a-t-il dit.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Ven 17 Mai - 10:00

Merci Marie !

Ces nouveaux virus me font complètement flipper, c'est pas la joie
Revenir en haut Aller en bas
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Jeu 30 Mai - 14:08

Coronavirus : une première victime en France
Le Monde.fr avec AFP et Reuters | 28.05.2013 à 14h41 • Mis à jour le 28.05.2013 à 22h49

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Hospitalisé depuis le 23 avril, le premier patient atteint du coronavirus (nCoV) en France est mort, a annoncé, mardi 28 mai, la Direction générale de la santé. L'homme avait été admis à l'hôpital à son retour d'un séjour à Dubaï, avant d'être transféré au centre hospitalier de Douai, où des troubles respiratoires avaient été détectés. Il avait ensuite été placé sous ECMO (oxygénation par membrane extra-corporelle) au CHRU de Lille le 8 mai.

Agé de 65 ans, c'est le premier malade à mourir en France de ce nouveau coronavirus (nCoV), un virus proche de celui du syndrome respiratoire aigu sévère, le SRAS, qui avait infecté 8 000 personnes et fait 800 morts en 2002-2003.

Un deuxième homme d'une cinquantaine d'années, qui avait partagé la chambre de la victime du 27 au 29 avril, est toujours hospitalisé au CHRU de Lille. "Son état reste stable, mais toujours très sérieux", souligne à son propos le CHRU de Lille. "Les pouvoirs publics restent en alerte, mais aujourd'hui, au delà de la tristesse que provoque le décès de ce malade, il n'y a pas aujourd'hui de situation nouvelle au regard de l'épidémie dans notre pays", a déclaré la ministre de la santé, Marisol Touraine.

PEU DE RISQUE DE PANDÉMIE

Comme celui du SRAS, le nCoV est un bêta coronavirus et, comme lui, il est très proche de ceux que l'on peut trouver chez les chauves-souris. Les manifestations cliniques de l'infection sont similaires dans les deux cas. Cependant, l'analyse du matériel génétique du nCoV montre qu'il s'agit bien d'un virus différent de celui du SRAS, bien qu'il pourrait aussi être parvenu jusqu'à l'homme par l'intermédiaire d'un autre animal, plus fréquemment au contact des humains.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les premiers cas d'infection par le nCoV se sont produits en Jordanie en avril 2012. Le virus a par la suite été retrouvé chez des malades, au Royaume-Uni et en France, qui avaient séjourné dans la péninsule Arabique. Des cas de transmission locale, confirmés ou suspectés, ont été signalés. La majorité des cas ont été enregistrés en Arabie saoudite, le reste se répartissant entre le Qatar, la Jordanie, la Tunisie, l'Etat des Emirats arabes unis, l'Allemagne, la Grande-Bretagne et la France.

Lire nos explications : Dix questions sur le nouveau coronavirus

A l'échelle mondiale, le bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) fait état de 44 malades pour 23 morts, avant l'annonce de la mort du malade de Lille. L'OMS doit dépêcher une deuxième équipe d'experts en Arabie saoudite, où 39 personnes ont été contaminées et 18 en ont succombé, pour évaluer les risques avant le pélerinage annuel à La Mecque, en octobre.

Interrogé par Le Monde, le virologue Jean-Claude Manuguerra estime qu'une véritable pandémie, comme cela avait été le cas avec le SRAS, est peu probable.

"Même s'il faut être prudent avec les pronostics, nous avons le sentiment de pouvoir contrôler cette épidémie qui a été prise à son départ. D'ailleurs, lors de la téléconférence du Goarn qui vient de se tenir, le mot "pandémie" n'a pas été prononcé. Cela étant, une épidémie peut avoir, en dehors des aspects sanitaires, un impact important sur des secteurs économiques".
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
roger24000
Membre
Membre


Masculin Sagittaire Serpent
Date de naissance : 04/12/1953
Age : 63
Localisation : Dordogne

MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   Jeu 18 Juin - 20:42

C’est le premier cas déclaré en Thaïlande depuis que le MERS coronavirus (ou MERS-CoV) a été découvert en 2012. Un homme, originaire du Proche-Orient, âgé de 75 ans, a été diagnostiqué porteur du virus, a déclaré jeudi 18 juin Rajata Rajatanavin, la ministre de la santé thaïe, alors que les autorités sud-coréennes luttent contre une épidémie meurtrière.


Ce premier contaminé est arrivé le 15 juin dans un hôpital de Bangkok afin de soigner un problème cardiaque. La ville est effectivement très prisée par les patients du Proche-Orient pour faire du tourisme médical. Les trois membres de sa famille qui l'accompagnaient ont également été placés en observation à l'hôpital Bamrasnaradura de Bangkok, spécialisé dans les maladies infectieuses.


« Un signal d’alarme pour tous les pays »

La péninsule arabique constitue le principal foyer de la maladie, avec plus de 950 personnes contaminées et 412 décès depuis 2012 en Arabie saoudite. L'épidémie a également fait 23 morts en Corée du Sud, depuis qu'un premier patient a été diagnostiqué dans ce pays le 20 mai à son retour d'un voyage en Arabie saoudite.

Lire aussi : Le MERS coronavirus continue de progresser en Corée du Sud : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]



Alors que les Sud-Coréens se ruent sur les masques chirurgicaux, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé mercredi 17 juin que l’épidémie du MERS coronavirus qui sévit actuellement en Corée du Sud était « un signal d’alarme pour tous les pays ». Elle avait aussi cité le « manque de connaissances » des personnels de santé et du grand public sur le coronavirus.


L’infection par le virus provoque de la fièvre avec frissons, des troubles digestifs et respiratoires, indique Science et Avenir. Il n'existe aucun vaccin ou traitement pour ce virus, qui présente un taux de mortalité d'environ 35 %, selon l'OMS.


En savoir plus sur: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord   

Revenir en haut Aller en bas
 
Coronavirus : un troisième cas suspect dans le Nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Documentations Maladies :: BPCO : Maladie - Infection-
Sauter vers: