Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   Ven 13 Sep - 8:58

Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère

Dans certains cas d'asthme sévère, les symptômes sont mal contrôlés par les traitements médicamenteux conventionnels. Pour ces patients, la thermoplastie bronchique permet de réduire la tendance qu'ont les voies aériennes à se rétrécir brutalement et de façon importante. Elle représente une option prometteuse pour ces patients. Cette nouvelle technique est actuellement testée en France.

De nombreux médicaments permettent de contrôler les symptômes de l'asthme. Mais dans certains cas, ces options ne suffisent pas à soulager un asthme sévère ou non contrôlé.
Zoom sur l'asthme non contrôlé

Jusqu'en 2009, le groupe GINA (Global Initiative for Asthma, un groupe d'experts à l'origine de recommandations internationales) classait cette maladie en 4 stades de gravité : intermittent (stade 1), persistant léger (stade 2), persistant modéré (stade 3) et persistant sévère (stade 4).

Thermoplastie bronchique asthmeMais en 2010, ces experts considèrent que l'évaluation de la sévérité des symptômes est peu objective car d'une part, ils sont fortement dépendants de la perception de chaque patient, et d'autre part, ils peuvent évoluer au cours du temps. En conséquence, le groupe GINA classe la maladie en fonction du degré du contrôle des symptômes en utilisant des médicaments adaptés à l'intensité et la fréquence de ces symptômes. Ainsi, l'asthme est désormais classé selon trois niveaux : asthme contrôlé, asthme partiellement contrôlé et asthme non contrôlé.

Cette méthode d'évaluation permettrait de mieux évaluer les risques d'aggravation soudaine des symptômes (exacerbation), d'instabilité, de dégradation rapide de la fonction pulmonaire et d'effets indésirables1. Cette classification permettrait au médecin de mieux évaluer le besoin d'une adaptation du traitement en fonction de la réponse du patient.

L'asthme non contrôlé est l'équivalent de l'asthme persistant sévère - terme qui, malgré tout, continue d'être employé par des spécialistes.
Le rôle du muscle lisse bronchique dans l'asthme

Un des éléments constituant la paroi des voies respiratoires est le muscle lisse bronchique (MLB), localisé à l'intérieur des voies aériennes. Chez les personnes asthmatiques, le MLB se développe de manière excessive. Ainsi épaissi, il diminue le calibre des voies aériennes, ce qui limite le passage de l'air et surtout, contribue à renforcer la contraction des bronches (bronchoconstriction) lorsque le patient asthmatique est exposé à un facteur déclenchant des symptômes (exposition aux allergènes, effort physique, contamination de l'air…). Ce phénomène expliquerait, au moins en partie, que certains patients ayant des symptômes sévères ne répondent que partiellement aux traitements médicamenteux. Dans certains de ces cas, l'asthme peut nécessiter une hospitalisation, voire devenir une menace vitale pour le patient.
Réduire la masse musculaire bronchique par thermoplastie

Utilisée avec succès depuis quelques années au Canada et aux Etats-Unis, la thermoplastie bronchique permet de réduire durablement la masse du MLB, ce qui diminue la capacité de contraction des voies respiratoires et ainsi la fréquence et la gravité des symptômes. Dans les pays où il a été approuvé (Etats-Unis en 2010, Canada en 2011, Royaume-Uni en 2013), cette technique est réservée aux patients atteints d'asthme sévère âgés d'au moins 18 ans et insuffisamment contrôlés par les corticoïdes inhalés et les bronchodilatateurs de longue durée d'action.
La thermoplastie bronchique en pratique

La réduction de la masse du MLB est obtenue en introduisant un cathéter thermique à l'aide d'un bronchoscope dans les bronches. Le cathéter est relié à un contrôleur de radiofréquence réglé pour permettre de délivrer une énergie thermique de 65°C le long des voies respiratoires. Ce procédé permet de réduire la masse du MLB sans endommager les tissus environnants ni provoquer des cicatrices ou rétractions. L'excès de MLB est ainsi littéralement détruit.

Le protocole consiste en trois séances successives, chacune espacée de trois semaines. Chaque intervention dure une heure environ et se fait sous sédation légère ou sous anesthésie locale en introduisant le cathéter de thermoplastie bronchique par le nez (le plus souvent) ou par la bouche. Sont ainsi traités successivement les voies respiratoires du lobe inférieur droit, celles du lobe inférieur gauche et, lors de la troisième séance, les voies aériennes des deux lobes supérieurs. A noter que le traitement de 3 séances par le système de thermoplastie ne doit être utilisé qu'une seule fois chez le même patient et qu'il ne peut pas être utilisé chez les personnes portant un dispositif électronique implantable5. Le système, produit par le laboratoire Boston Scientific, bénéficie du marquage de conformité européenne (CE).
Thermoplastie bronchique : des résultats encourageants à long terme

Plusieurs études montrent que le système de thermoplastie bronchique est une méthode efficace avec une amélioration du contrôle des symptômes de l'asthme jusqu'à 2 ans de suivi, et un bon profil de sécurité (selon une étude de sécurité d'emploi conduite sur 5 ans). Ces études rapportent une diminution de 30 % des crises d'asthme, une réduction de 84 % des consultations aux urgences pour des symptômes respiratoires ainsi qu'une diminution de 66 % des jours de travail ou d'école perdus à cause des symptômes d'asthme2,3,4

Attention après la thermoplastie, les patients peuvent présenter une augmentation des symptômes d'asthme, des sifflements, une toux, un essoufflement, des douleurs thoraciques et parfois une infection respiratoire. Ces effets sont observés en général le lendemain de l'intervention et disparaissent au bout de 7 jours en moyenne avec un traitement adapté.
La thermoplastie bronchique à l'essai en France

Depuis janvier 2013, la thermoplastie bronchique est à l'essai en France. Cette première dans notre pays se déroule dans le service de pneumologie du Pr Michel Aubier à l'hôpital Bichat à Paris. Le personnel médical ayant été formé préalablement à la procédure par du personnel du laboratoire Boston Scientific, la première patiente avait été traitée en début d'année. Au total, une vingtaine de patients devraient en bénéficier. Vingt autres patients doivent être traités à partir du mois de septembre 2013 par les équipes du Pr Pascal Chanez à l'hôpital Nord de Marseille, soit un total de 40 patients asthmatiques sévères traités en France. Selon le Pr Michel Aubier, au 21 août 2013, 18 patients avaient été traités dans son service de l'hôpital Bichat, tous atteints d'un asthme très sévère, non contrôlés par les traitements conventionnels et ayant un muscle lisse bronchique très épais. Sans qu'il s'agisse de  résultats scientifiquement validés, le ressenti de cet expert est très positif : "les résultats jusqu'ici sont encourageants car le traitement semble très efficace pour ce type de patients".

Le prix du traitement n'est pour l'instant pas remboursé : 4 000 euros la séance soit un total de 12 000 euros pour les trois séances. Une somme justifiée par le coût élevé de l'appareil de radiofréquence et des cathéters à usage unique. Cependant, pour le Pr Aubier, il serait intéressant de comparer les dépenses annuelles directes (liées aux soins) et indirectes (liées à l'absentéisme professionnel par exemple) générées par ces patients particuliers traités par thermoplastie et ceux traités par d'autres méthodes6.

Jesus Cardenas

Créé le 28 août 2013
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
soizic33110

avatar

Féminin Balance Rat
Date de naissance : 07/10/1948
Age : 68
Localisation : le bouscat

MessageSujet: Re: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   Ven 13 Sep - 9:04

ouah, j'espere que je n'en arriverais pas là, ça me fiche la trouille!!!
Revenir en haut Aller en bas
Fleurdelys

avatar

Féminin Bélier Cochon
Date de naissance : 04/04/1947
Age : 70
Localisation : France

MessageSujet: Re: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   Sam 26 Sep - 19:05

Une bonne avancée un peu couteux quand même
Revenir en haut Aller en bas
cadeike

avatar

Masculin Poissons Tigre
Date de naissance : 19/02/1950
Age : 67
Localisation : pyrènnée orientale
Humeur : des hauts et des bas mais en chantant en sourdine

MessageSujet: Re: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   Mer 30 Sep - 18:42

Pour ce prix là je m'achète une nouvelle voiture ft enfin c'est super bien pour les jeunes bounce
Revenir en haut Aller en bas
mononcrobert

avatar

Masculin Poissons Buffle
Date de naissance : 11/03/1949
Age : 68
Localisation : Namur/Belgique

MessageSujet: Re: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   Ven 16 Oct - 20:55

Je n'avais jusqu'aujourd'hui jamais lu ou entendu quoique ce soit sur cette thérapie qui semble extraordinaire.
Je ne suis perso pas dans la catégorie des personnes en ayant besoin, mon asthme est assez bien contrôlé avec ULTIBRO et Flixotide.
Mais j'ai connu dans ma famille des personnes qui auraient sans doute pu être sauvés...
Revenir en haut Aller en bas
Glad
Membre
Membre
avatar

Féminin Balance Rat
Date de naissance : 06/10/1960
Age : 56
Localisation : Le blanc mesnil
Humeur : "J'aimerais que chacun comprenne qu'il ne peut compter que sur lui-même, qu'il est responsable de sa personne, que le corps dont il dispose doit être géré comme n'importe quel autre bien." Dr Kousmine.

MessageSujet: Re: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   Dim 18 Oct - 11:19

cadeike a écrit:
Pour ce prix là je m'achète une nouvelle voiture ft       enfin c'est super bien pour les jeunes bounce


Peu importe le prix, quand au bout il y'a la vie
Revenir en haut Aller en bas
La vache qui tache
membre v
membre v
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Date de naissance : 07/06/1956
Age : 61
Localisation : Val d'Oise
Humeur : fantasque

MessageSujet: Re: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   Dim 18 Oct - 18:11

Une toute petite voiture alors ! Ou une low-cost !
Et puis quand est-on jeune ?
Revenir en haut Aller en bas
cadeike

avatar

Masculin Poissons Tigre
Date de naissance : 19/02/1950
Age : 67
Localisation : pyrènnée orientale
Humeur : des hauts et des bas mais en chantant en sourdine

MessageSujet: Re: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   Lun 19 Oct - 8:00

Peu importe le prix, quand au bout il y'a la vie Bonjour Glad , mais vu le nombre d'SDF avec une BPCO !

Je vois mieux la jeunesse profiter de ses soins .




Une toute petite voiture alors ! Ou une low-cost ! Bonjour la tache , bien sur une petite j'aime pas avoir un gros 4x4 inutile devant chez moi .J'aime pas faire le matuvu !



Et puis quand est-on jeune ? a un certain age , ou un age certain ! comme dans toutes question épineuse il faut prendre beaucoups de recule et de bon sens pour savoir y répondre .

Revenir en haut Aller en bas
La vache qui tache
membre v
membre v
avatar

Féminin Gémeaux Singe
Date de naissance : 07/06/1956
Age : 61
Localisation : Val d'Oise
Humeur : fantasque

MessageSujet: Re: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   Lun 19 Oct - 17:50

Cadeike a écrit:
Bonjour la tache

La tache ???[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NAAAN !!!

LA VACHE !!![Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
cadeike

avatar

Masculin Poissons Tigre
Date de naissance : 19/02/1950
Age : 67
Localisation : pyrènnée orientale
Humeur : des hauts et des bas mais en chantant en sourdine

MessageSujet: Re: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   Lun 19 Oct - 18:20

La vache qui tache a écrit:
Cadeike a écrit:
Bonjour la tache

La tache ???[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

NAAAN !!!

LA VACHE !!![Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Mille excuses , je trouve la tache moins vulgaire que la vache .
J'avait un conflit avec madame j'me disait : oh la vache elle ma eu vla le pourquoi du comment bonjour

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thermoplastie bronchique : une option prometteuse pour traiter l'asthme sévère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Documentations Maladies :: Asthme-Divers-
Sauter vers: