Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf

Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache tache-Gnourf-Nadége Fanny
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 L ail agent anti-infectueux pour la bpco

Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 64
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Jeu 17 Nov - 0:57

L'ail : un véritable agent anti-infectieux. On lui confère des vertus pour les infections bénignes comme la grippe, le rhume, les gastro-entérites, les mycoses et l'herpès.
Actions multiples de l'ail sur le système circulatoire: effets vasodilatateurs périphériques et diurétiques qui sont d'un grand intérêt dans le domaine de l'hypertension. Par ailleurs, il réduit le dépôt de cholestérol présent sur les parois des artères, ayant ainsi une action hypo-cholestérolémiante. C'est également un désinfectant intestinal.


toujours pelé c'est-à-dire sans pellicule , du moins c'est ce que qu il faut faire : peler une gousse d'ail , l'a couper finement au couteau et l'avaler avec un verre d'eau sans mâcher (important de ne pas mâcher , va évite les renvois intempestifs ) ensuite un carreau de chocolat pour enlever le goût en bouche ou une demi banane ou pourquoi pas une cuillère de miel !!! chacun son truc et là pas de soucis !!! perso je le prend le soir avant le coucher !!!, jai comencer ma cure , je lai fait ya bien lomptemps et javais abandonné , cest tres bien, les glaires disparaisses
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 64
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Jeu 17 Nov - 1:11

Les vertus de l’ail

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L'ail est utilisé depuis des siècles et même au temps des Pharaons pour ses capacités à lutter contre les microbes.L'ail est utilisé comme vermifuge également chez les petits.

Il est utilisé pour soigner : le rhume la grippe l'excès de cholestérol(des études ont montré qu'il permettait de faire considérablement baisser le taux de cholestérol). Il permet de prévenir : les risques de cancer de maladies cardiovasculaires L'ail est un excellent antioxydant L'ail n'a aucun effet négatif sur les hommes mis à part les douleurs gastriques qu'il peut provoquer suite à son absorption. Ainsi, il il peut être déconseillé aux femmes enceintes

LES VERTUS AUX EFFETS BENEFIQUES

L'ail depuis la nuit des temps sert de remède à un grand nombre de maux (cf. les recettes de l'aromathérapie), soignant autant les insolations que la surdité selon certains. Vous ne trouverez pas toutes les vertus de l'ail à cause du manque d'information mais ici sont répertoriées les plus importantes vertus attribuées à l'ail , revues avec les connaissances actuelles en médecine.

* Anti-cancérigène
C'est dans le domaine du cancer que l'ail semble remporter ses plus grandes victoires. Selon plusieurs revues médicales, l’ail peut réduire les tumeurs même malignes, il pourrait soigner certaines formes de cancer: des injections d'extraits d'ail ont contribué à la guérison de tumeurs chez les rats.


L'ail est riche en substances anticancéreuses, parmi lesquelles le disulfure d'allyle et l'ajoène qui ont une action inhibitrice sur certains oncogènes (gènes susceptibles de provoquer un cancer) impliqués dans certains cancers, celui de l'estomac, du poumon, du foie entre autres.


L'ail augmente le taux de combativité du système immunitaire pour protéger notre système, notamment dans certains types de cancer comme celui du sein, de l'estomac, du côlon et de la peau. L’ail a un rôle préventif sur le cancer de l'intestin.
Antiseptique - Antibactérien

La principale qualité de l'ail est son rôle antiseptique.

Ses propriétés bactéricides contre les infections bactériennes, fongiques et virales ont été reconnues pour la première fois par Louis Pasteur en 1858.

Il renferme des vitamines A et B, des sels alcalins, des acides aminés riches en soufre, et surtout de l'huile volatile. Cette huile à l'odeur forte possède une essence l'alliine (0,7%), qui sous l'effet de l'eau et d'une enzyme (allinase) donne de l'allicine. Ce composé bloque et inhibe deux groupes d’enzymes présentes chez certaines bactéries (les bactéries gram +, ainsi que les salmonelles et Escherichia coli), champignons et parasites, et donne à l'ail ses qualités antimicrobiennes et antioxydants. En vue d'utiliser cette substance pour son action antiseptique, des chercheurs israéliens ont réussi à synthétiser de l'allicine pur semi synthétique. Cependant l'ail à un effet inhibiteur sur les gènes pathogènes (bactérie, bacilles, streptocoques... ) sans toutefois les détruire. Cette action antiseptique de l'ail est reconnue aujourd'hui par la science. De plus, l'allicine à grande dose devient toxique, mais rassurez-vous la quantité d'ail à ingérer pour atteindre le seuil de toxicité découragerait le plus vorace d'entre nous.

A cause de sa haute teneur en sulfure d'allyle, l'ail remplace de plus en plus les antibiotiques dans la médecine vétérinaire.
L'ail, en infusion pour nettoyer la plaie, traite aussi les coupures, les brûlures et les blessures mineures.

L’ail est aussi regardé comme un bon préservatif pour les personnes qui soignent des malades atteints de maladies contagieuses ; on fait infuser des gousses d’ail dans du vinaigre d’excellente qualité et on se sert de cette préparation pour se frictionner les mains et le corps.

Effets cardiovasculaires

On a découvert que l'ail est un important facteur protecteur contre la maladie numéro un, l'athérosclérose cardiovasculaire causant une maladie des artères coronaires

Les chercheurs ont récemment prouvé que l'ail contient de l'ajoène qui, tout comme l'aspirine, empêche la coagulation du sang et, de ce fait, apporte une meilleure fluidité et protège le système contre les risques cardiovasculaires. Il diminue la tension artérielle et le taux de cholestérol.

* L'effet hypotenseur

L’ail renferme en faibles quantités une substance hypotensive, la prostaglandine PGA 1, et il est capable d’abaisser la pression sanguine de l’animal de laboratoire. Une consommation régulière d’ail permettrait, chez l’homme, d’observer des résultats analogues.

La diminution de la tension cardiaque et le contrôle de la formation des caillots sanguins permettraient de limiter les risques d’infarctus.

L'iode et la silice contenus dans l'ail ont la propriété de dilater les capillaires, ce qui facilite la respiration et diminue les troubles respiratoires.


« Une communication sur les vertus thérapeutiques de l’ail a été faite à la Société de Biologie par les docteurs Coeper, Chailly-Bert et Debray. Il résulte des expériences auxquelles ils se sont livrés que l’action de ce végétal serait efficace contre l’hypertension artérielle, soit par injectant dans les veines une macération artérielle, soit par ingestion par voie buccale d’une trentaine de gouttes par jour d’un liquide obtenu en faisant macérer des bulbes d’ail pendant trois semaines dans quatre fois leur poids d’alcool à 90°c. On observait une notable diminution de la tension artérielle après quelques jours de ce traitement ».

* Action anti-cholestérol

L’ail a des effets bénéfiques sur la fluidité du sang et le taux du cholestérol sanguin.

Certaines recherches portent sur l’utilisation de l'ail pour diminuer le cholestérol sanguin. Il est reconnu pour abaisser le taux de cholestérol basse densité néfaste (mauvais cholestérol), et augmenter le cholestérol haute densité (bon cholestérol).

Ses effets sur le taux de cholestérol sérique, seraient du a l'allicine (cf. formation de l’allicine).

Par ailleurs, selon les études les plus récentes, la consommation d’une gousse d’ail cru par jour (soit environ 3 grammes) permettrait d’obtenir un abaissement significatif -de l’ordre de 20 %- du taux du cholestérol sanguin, et particulièrement du «mauvais» cholestérol LDL.

* Action anti-agrégation plaquettaire

La consommation d’ail réduit en effet l’agrégation plaquettaire, garde au sang une fluidité satisfaisante, et évite la formation de caillots indésirables. Cela serait dû à la présence de certains composés soufrés : trisulfure de méthyle, trisulfure d’allyle, et «ajoène E».

L'ajoène a un puissant effet anti-coagulant analogue à celui de l'aspirine. Il agit sur les plaquettes sanguines (des minuscules éléments du sang) en empêchant leur agrégation.

C'est cette agrégation plaquettaire qui constitue une des première phase de la formation de caillots.

Cette propriété est évidemment essentielle pour coaguler le sang lors d'une coupure. Mais la formation de caillots est très dangereuse à l'intérieur des vaisseaux. Elle peut conduire à de graves accidents cardio-vasculaires.

Francine Rendu de l'équipe de l'INSERM a démontré que l'ajoène agissait par suite d'une modification physique de la membrane des plaquettes. Ce qui les empêche de se coller les unes aux autres.

La compréhension de ce mécanisme va sans doute permettre la synthèse de nouveaux médicaments contre les maladies cardio-vasculaires.

Sur les parois des vaisseaux sanguins, l’ail inhibe la prolifération cellulaire à l’origine des premières lésions d’athérosclérose. Enfin, l’ail pourrait diminuer la synthèse des triglycérides, et freiner ainsi l’évolution d’une éventuelle pathologie cardio-vasculaire.
Combat la grippe, le rhume, l'angine et la bronchite

Il régularise les sécrétions bronchites et antirhumatismales.
Expectorant, il facilite l’expulsion des mucosités. On le recommande sérieusement dans les cas d’éternuements prolongés, rhumes de cerveau et rhumes des foins, grippe, bronchite, toux, coqueluche, catarrhe des fumeurs.... et surtout de l’asthme. L’homéopathie utilise l’ail sous la forme de allium cepa et d’allium sativum. Il est efficace en effet dans la prévention ou le traitement des rhumes de cerveau, rhumes des foins, éternuements prolongés, sinusite, grippe et asthme. Le second est recommandé aux hypotendus et aux convalescents qui souffrent de maux de tête.

Dans un cas de congestion, on pourra utiliser un cataplasme d’ail pilé appliqué sur la plante des pieds.

De plus, l'huile volatile l'alliine arrive jusqu'aux poumons, ce qui aide au traitement des affections de l'appareil respiratoire: toux et rhumes.


* L’action diurétique

Cette action de l’ail est traditionnellement admise, et semble porter surtout sur l’élimination de l’eau (et non de l’urée ou du sodium). Elle est due au rapport potassium/sodium élevé, ainsi qu’à la présence des fructosanes, substances dotées de fortes propriétés diurétiques.

L'ail est reconnu pour inhiber le développement des bactéries dans le tube digestif, ce qui facilite la digestion.


Contre les infections intestinales, les diarrhées, les flatulences, les ballonnements .... il faut avaler de l’ail longuement bouilli et réduit en pâte.


Il n'y a rien de plus désagréable que d'avoir la diarrhée en voyage. Malheureusement, c'est un fait qui arrive très souvent dans certains pays du monde. Afin de combattre les bactéries contenues dans la nourriture et les conséquences désagréables qui s'en suivent, on n'a qu'à croquer un ou deux caïeux d'ail avant le repas ou émincés natures sur les aliments. L'ail cuit n'a, dans ce cas, aucun effet bénéfique.

Paradoxalement, même si l'ail est parfois indigeste, il active la sécrétion gastrique et stimule l'intestin.

* Hypoglycémique

L'ail est indiqué pour les personnes souffrant de diabète à cause de ses propriétés hypoglycémiques: il réduit le taux de sucre dans le sang lorsqu'il est consommé de façon régulière.

Attention: en contrepartie, ceux qui souffrent d'un faible de taux de sucre dans le sang doivent s'abstenir de consommer l'ail de façon régulière.

* Vermifuge


L’ail surtout est un remarquable vermifuge. Il a été de tout temps, semble t-il, utilisé pour se débarrasser des parasites intestinaux, en particulier les ascarides lombricoles de l’intestin grêle et les oxyures du rectum. Par contre, il ne montre aucune efficacité contre le ténia ou le vers solitaire.

N.B. : L’ail possèderait un effet antiallergique particulièrement puissant : des extraits d’ail diminuent de plus de 90 % la réponse cellulaire après exposition à un allergène.


On a pu mettre en évidence que l’extrait d’ail agit comme un anti-oxydant (au même titre que la vitamine E), protégeant ainsi les cellules contre les indésirables radicaux libres.

L'ail est considéré comme étant extrêmement sécuritaire dans son utilisation médicinale. On ne lui connaît aucune toxicité. Comme effet secondaire on peut noter chez certaines personnes des irritations gastriques, qui seront largement atténuées lorsqu'il est ingéré avec d'autres aliments, où pris sous forme de comprimés.

Attention! Les mères qui allaitent leur bébé ne doivent pas consommer une trop forte quantité d'ail durant cette période car l'ail peut modifier le goût du lait maternel et le bébé risque de ne pas être un grand amateur de cette épice qui a un peu trop de caractère.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
Monique
Membre
Membre


Féminin Taureau Tigre
Date de naissance : 27/04/1950
Age : 68
Humeur : Bonne

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Jeu 17 Nov - 9:07

Vraiment intéressant ! C'est inimaginable toutes les vertus de cette petite gousse.
Je finis les antibio et j'attaque une cure.
Revenir en haut Aller en bas
loupiotte
Membre
Membre
avatar

Féminin Lion Coq
Date de naissance : 26/07/1957
Age : 61

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Jeu 17 Nov - 11:44

C'est vrai que l'ail est reconnue pour ses mille vertus,j'ai un temps fais du lait d'ail,une gousse d'ail écrasée mélangée dans du lait chaud,c'est très bon,mais je le prenais le soir et il me semble que ça m'empêchait de dormir du coup j'ai arrêté.
Revenir en haut Aller en bas
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 64
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Jeu 17 Nov - 12:12

loupiotte a écrit:
C'est vrai que l'ail est reconnue pour ses mille vertus,j'ai un temps fais du lait d'ail,une gousse d'ail écrasée mélangée dans du lait chaud,c'est très bon,mais je le prenais le soir et il me semble que ça m'empêchait de dormir du coup j'ai arrêté.

du lait d ail!!!!! ouaf!!!!!!! ca doit trop dégueux [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] moi je l avale vite fais avec un verre d eau
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
loupiotte
Membre
Membre
avatar

Féminin Lion Coq
Date de naissance : 26/07/1957
Age : 61

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Jeu 17 Nov - 12:38

:x pas du tout Marie,j'adore l'ail donc ça passe bien!!
Revenir en haut Aller en bas
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 64
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Jeu 17 Nov - 12:40

loupiotte a écrit:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] pas du tout Marie,j'adore l'ail donc ça passe bien!!

c etez pas le moment que ton homme, vienne renifler ton museau [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
papytom

avatar

Masculin Taureau Chien
Date de naissance : 02/05/1922
Age : 96
Localisation : Puteaux
Humeur : toujours de bonne humeur

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Ven 18 Nov - 23:07

marie45310 a écrit:
L'ail : un véritable agent anti-infectieux.......
toujours pelé c'est-à-dire sans pellicule , du moins c'est ce que qu il faut faire : peler une gousse d'ail , l'a couper finement au couteau et l'avaler avec un verre d'eau sans mâcher (important de ne pas mâcher , va évite les renvois intempestifs ) ....... je lai fait ya bien lomptemps et javais abandonné , cest tres bien, les glaires disparaisses
Bonsoir TLM
Bonsoir Marie45310
Voilà, tu m'avais inspiré.
Je consommais souvent de l'ail au vinaigre
mais ce soir je viens de commencer ma cure d'ail cru coupé en petits morceaux et les avaler avec un boisson.
Je te dirai après si j'aurai un résultat quelconque
Affectueusement
papytom
Revenir en haut Aller en bas
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 49
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Sam 19 Nov - 10:51

Bonjour,
J'apporte mon témoignage, bon résultat comme expectorant, mais difficile à suivre à long terme vu le goût et l'impact sur le système digestif. Une remarque personnelle, plus facile à supporter en l'avalant avec un minimum d'eau.
Voilà pour l'essentiel
Revenir en haut Aller en bas
papytom

avatar

Masculin Taureau Chien
Date de naissance : 02/05/1922
Age : 96
Localisation : Puteaux
Humeur : toujours de bonne humeur

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Sam 19 Nov - 14:21

Didier a écrit:
Bonjour,
J'apporte mon témoignage, bon résultat comme expectorant, mais difficile à suivre à long terme vu le goût et l'impact sur le système digestif. Une remarque personnelle, plus facile à supporter en l'avalant avec un minimum d'eau.
Voilà pour l'essentiel
Bonjour TLM
En parlant du système digestif, j’avais il y a très longtemps un ulcère à l’estomac. Mon docteur traitant me donnait comme traitement à prendre pour le restant de ma vie, disait-il, un certain médicament dont le nom m’échappe. C’était une poudre qui agissait comme un pansement dans l’estomac.
Or un jour j’ai eu la chance de rencontrer un Maître taoïste qui m’a montré une technique de massage pour maîtriser cet ulcère. C’est extrêmement simple. Avec les bouts des doigts de ses mains, masser d'un mouvement circulaire, en appuyant légèrement, dans le sens des aiguilles d’une montre (comme si vous aviez une montre appuyée dos sur notre corps) la zone du plexus solaire et légèrement plus bas vers le nombril. Depuis belle lurette l’ulcère est parti.
Je n'y pense même plus.
Maintenant si je sentais une petite gêne quelconque à l'estomac, suite à une digestion difficile par exemple, je pratique immédiatement ce massage qui me soulage infailliblement.
Et pour continuer Le Maître m’avait appris un autre massage sur le ventre. Toujours des petits cercles dans le sens des aiguilles d’une montre, à commencer au plexus solaire puis toujours dans le sens des aiguilles d’une montre, sur la zone de la rate puis descendre en bas, puis vers la droite et remonter sur la zone du foie et terminer au Tantien (centre du bas ventre). Plusieurs fois.
Voilà c’est un massage que je fais tous les jours dans le lit au moment du coucher.
Cordialement
papytom
Revenir en haut Aller en bas
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 49
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Sam 19 Nov - 15:14

papytom a écrit:
Didier a écrit:
Bonjour,
J'apporte mon témoignage, bon résultat comme expectorant, mais difficile à suivre à long terme vu le goût et l'impact sur le système digestif. Une remarque personnelle, plus facile à supporter en l'avalant avec un minimum d'eau.
Voilà pour l'essentiel
Bonjour TLM
En parlant du système digestif, j’avais il y a très longtemps un ulcère à l’estomac. Mon docteur traitant me donnait comme traitement à prendre pour le restant de ma vie, disait-il, un certain médicament dont le nom m’échappe. C’était une poudre qui agissait comme un pansement dans l’estomac.
Or un jour j’ai eu la chance de rencontrer un Maître taoïste qui m’a montré une technique de massage pour maîtriser cet ulcère. C’est extrêmement simple. Avec les bouts des doigts de ses mains, masser d'un mouvement circulaire, en appuyant légèrement, dans le sens des aiguilles d’une montre (comme si vous aviez une montre appuyée dos sur notre corps) la zone du plexus solaire et légèrement plus bas vers le nombril. Depuis belle lurette l’ulcère est parti.
Je n'y pense même plus.
Maintenant si je sentais une petite gêne quelconque à l'estomac, suite à une digestion difficile par exemple, je pratique immédiatement ce massage qui me soulage infailliblement.
Et pour continuer Le Maître m’avait appris un autre massage sur le ventre. Toujours des petits cercles dans le sens des aiguilles d’une montre, à commencer au plexus solaire puis toujours dans le sens des aiguilles d’une montre, sur la zone de la rate puis descendre en bas, puis vers la droite et remonter sur la zone du foie et terminer au Tantien (centre du bas ventre). Plusieurs fois.
Voilà c’est un massage que je fais tous les jours dans le lit au moment du coucher.
Cordialement
papytom
Merci Papytom,
Tout cela tombe à pic, pour moi, je vais mettre en oeuvre, ces explications, les imprimer pour bien les assimiler et repérer les zones. Merci beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
solemio0683
Modérateur-webdesigner
Modérateur-webdesigner
avatar

Masculin Vierge Chèvre
Date de naissance : 23/08/1967
Age : 51
Localisation : Nice
Humeur : un peu comme dans le grand bleu mais sans le grand bleu

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Sam 19 Nov - 15:43

Didier a écrit:
Bonjour,
J'apporte mon témoignage, bon résultat comme expectorant, mais difficile à suivre à long terme vu le goût et l'impact sur le système digestif. Une remarque personnelle, plus facile à supporter en l'avalant avec un minimum d'eau.
Voilà pour l'essentiel

Moi aussi j'ai eu ma période ail cru coupé en petits dés et avalés vite fait avec de l'eau!^^ ca fait surement du bien mais comme le dit Didier, difficile à tenir dans la durée et puis bjr le gout et l'haleine après. j'ai du tenir 2 ou 3 semaines et puis je n'y ai plus retouché! :x
Revenir en haut Aller en bas
papytom

avatar

Masculin Taureau Chien
Date de naissance : 02/05/1922
Age : 96
Localisation : Puteaux
Humeur : toujours de bonne humeur

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Dim 20 Nov - 8:33

solemio0683 a écrit:


Moi aussi j'ai eu ma période ail cru coupé en petits dés et avalés vite fait avec de l'eau!^^ ca fait surement du bien mais comme le dit Didier, difficile à tenir dans la durée et puis bjr le gout et l'haleine après. j'ai du tenir 2 ou 3 semaines et puis je n'y ai plus retouché! :x
Bonjour TLM
Je pense que comme dans toute cure, une pratique continue est fastidieuse et n'est pas trop recommandée.
Dans ce cas d'ail, c'est préférable qu'une période de cure soit suivie d'une courte période de repos
par exemple dans le mois, 3 fois: 8 jours de cure suivi de 2 jours de repos
C'est moins fatigant pour l'organisme.
On parle de l'ail mais on oublie les oignons
Il semblerait qu'ils sont de véritables pièges à microbes.
Un oignon coupé et laissé sous ou près de son lit dans sa chambre pourrait prévenir des ennuis de santé.
Il piège les microbes. Mais il faut le renouveler journellement et le jeter. Surtout ne pas le consommer.
Une petite odeur loin du Chanel n° 5 mais supportable.
J'en avais pratiqué durant un hiver il y a deux ans.
Effectivement j'avais passé un très bon hiver
Mais j'ai aussi oublié depuis.
Cordialement
papytom
Revenir en haut Aller en bas
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 49
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Dim 20 Nov - 9:53

Citation :
L'ail est contre-indiqué dans les syndromes pulmonaires congestifs, chez les femmes qui allaitent, chez
les sujets ayant les voies digestives irritables et chez les personnes souffrant de dermatoses.

Après relecture d'un article, j'ai préféré mettre cette mise en garde.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pour l'oignon, les propriétés sont voisines [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Finalement, je pense que je vais me contenter de les intégrer naturellement dans la nourriture...pour l'instant, je n''y pense que par période.
Revenir en haut Aller en bas
Glad
Membre
Membre
avatar

Féminin Balance Rat
Date de naissance : 06/10/1960
Age : 57
Localisation : Le blanc mesnil
Humeur : "J'aimerais que chacun comprenne qu'il ne peut compter que sur lui-même, qu'il est responsable de sa personne, que le corps dont il dispose doit être géré comme n'importe quel autre bien." Dr Kousmine.

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Lun 30 Juil - 7:38

Didier a écrit:
Citation :



Finalement, je pense que je vais me contenter de les intégrer naturellement dans la nourriture...pour l'instant, je n''y pense que par période.

C'est ce que je fais à chaque repas, cru avec de la coriandre et tu persil frisé et plat je hache le tout et hop c'est un régale pour une vinaigrette. Si vous le consommez comme ça en y mettant la dose c'est plus agréable. Comme je suis au régime je dois donner du goût à mes aliments, alors il ne faut pas hésiter à piocher dans les herbes et les épices. bisous
Revenir en haut Aller en bas
nani855

avatar

Féminin Vierge Tigre
Date de naissance : 16/09/1950
Age : 68
Localisation : femme au foyer

MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   Lun 30 Juil - 11:56

bonjour Glad est merci c'est une bonne méthode puisque je fait hypoglycémie est hypotention moi pour l'ail je le mais dans le yaourt finement haché avec une cuillère de miel :roll:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L ail agent anti-infectueux pour la bpco   

Revenir en haut Aller en bas
 
L ail agent anti-infectueux pour la bpco
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Phytothérapie - Homéopathie - Médecine naturelle-Médecine parallèle :: Recettes de grand mére-
Sauter vers: