Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf-Nadége
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 quels recours face aux crises de panique calfeutrage ou tt de fond

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: quels recours face aux crises de panique calfeutrage ou tt de fond   Jeu 10 Avr - 16:33

Page en construction, j'y ajouterai des détails


Citation :
1. Au travers de toute son oeuvre, Hahnemann proclame la curabilité des maladies mentales. La maladie mentale fait partie d'un ensemble psychosomatique, et les maladies mentales ne sont qu'une manifestation localisée du corps humain, malade dans son ensemble.


Pour affronter des situations connues potentiellement angoissantes, on dispose des quelques souches suivantes, c'est une boite à outils très ciblée, "crise de panique".

MAIS

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] a écrit:
Adultes

Si ce dernier présente une psychose très avancée, avec des troubles du comportement extrêmement importants, le mieux est de l'adresser à un psychiatre qualifié disposant d'une clinique.

Par contre, si le malade est atteint d'une névrose, qu'il a été peu drogué, et surtout qu'il est environné de personnes intelligentes, je pense qu'il est justifiable de la thérapeutique homoeopathique.

Dans ce cas, le Diagnostique psychiatrique passe au second plan, car ce n'est pas sur cette étiquette que nous ferons porter la recherche du bon remède, ou des remèdes efficaces successifs; de notre pratique de tous les jours, l'expérience montre que :

a) L'indication du remède actif change rapidement chez le malade mental, d'où nécessité de faire le point environ tous les huit jours avec un tel patient.

b) Deux groupes de symptômes permettent de trouver le remède du moment, ce sont, en toute première position, les concomitants physiques du patient, étant entendu une fois pour toutes que ces concomitants n'ont rien à voir avec la maladie mentale. Je m'explique d'une autre façon : dans le domaine mental comme dans le domaine physique, il est nécessaire d'éviter les symptômes d'origine pathologique; par exemple, un angoissé, chez qui, le remède sera prescrit à partir de palpitations, de polyurie, de tremblements, ne guérira jamais, par contre si le remède prescrit l'a été à partir d'une douleur rhumatismale du genou gauche, d'un désir inhabituel de sucre, et d'une intolérance à la chaleur alors qu'auparavant il était frileux, on a de grandes chances de trouver le bon remède.

c) En seconde position, et avec beaucoup de méfiance, on utilisera les Key notes psychiques, pour établir le D. différentiel entre plusieurs remèdes. Au sein de ces Key notes psychiques, je range les " sensations comme si ".

Pratiquée de cette façon la thérapeutique hahnemannienne donne de bons résultats chez les malades mentaux; ils sont menés à la guérison en deux ou trois mois de traitement, guérison solide, sans rechute; mais également, les malades mentaux sont à mon sens, les patients qui vous resteront attachés pour toujours, tant leur reconnaissance est intense et durable.



Manuel d'Urgence Homéopathique dans les accidents et les maladies.
Par le Dr Douglas M. GIBSON Traduction par le Dr Jean Lafeuillade


PEUR et PANIQUE.

    La peur est un symptôme très désagréable, très pénible. Il peut y avoir des raisons évidentes de ressentir de l'effroi, de la terreur, de la panique, mais la plupart du temps, ce sentiment est tout à fait irrationnel. Le bon remède homéopathique remplace la peur par le calme, la gaieté et la confiance.

    Une ou deux doses à la puissance 7 CH ou peut-être 5 CH, répétées deux ou trois fois suffiront normalement.

ACONIT:


Peur ou frayeur soudaine, que la cause soit tangible ou non. Désespéré de peur; ne peut rester calme; "il faut faire quelque chose, et vite".


Sous la rubrique "Peur", KENT énumère 143 remèdes. Il en cite davantage sous la rubrique "anxiété" où j'en ai compté 203. Pour la plupart ces remèdes présentent le symptôme d'une manifestation particulière de cet état de peur ou d'anxiété : la peur de la nuit, la peur de l'obscurité, la peur des animaux, la peur d'être seul, etc... Cette liste englobe dans le répertoire de KENT, 179 symptômes différents de la peur et 86 symptômes de l'anxiété. Les remèdes les plus caractéristiques de cette émotion, ceux qui sont habituellement indiqués, doivent être extraits de cette multitude.

    La rubrique après une frayeur comprend à elle seule 46 remèdes. Il serait bien long de vouloir seulement les énumérer. Après une frayeur, après une peur, pour en pallier les conséquences, un remède vient naturellement à l'esprit. Non seulement il vient à l'esprit, mais il s'impose. Quelle que soit la cause de l'affect, du fait même qu'il s'agit d'un évènement brutal, soudain, inopiné, habituellement fort bref, ne se répétant pas, du moins à court intervalle, Aconit est le remède.

    Aconit, c'est l'ouragan qui survient avec violence, qui passe, s'éteint, laissant derrière lui tous les dégâts qu'il a pu, en un espace de temps bien minime, répandre sur son chemin ; C'est le remède, là où il y a la notion d'un choc et d'une réaction à ce choc, que celui-ci soit physique ou psychique, que la réaction soit psychique ou somatique.

    Aconit convient à cet enfant qui joue, calme et détendu, Apparemment rien ne devrait interrompre cette sérénité. Mais voici qu'il se retourne, et brusquement ne trouve en face d'un chien bien paisible venu là pour partager son jeu. L'enfant surpris reste terrorisé ; puis hurle sans motif. Incapable de fuir, impossible à raisonner, il manifeste par ses hurlements une peur réelle et intense. Les effets de la frayeur persistent, l'enfant retrouve mal son calme, n'a plus le goût de jouer : le remède est Aconit.


 Une jeune fille de 16 ans, en cours de traitement pour des troubles anxieux, est effrayée par un homme qui, un soir d'hiver, grimpe sur le toit d'une voiture et tente de l'observer par la fente des volets. Depuis lors elle n'ose plus dormirseule dans sa chambre. Elle se réveille avec des cauchemars trois à quatre fois chaque nuit. Elle n'ose plus sortir qu'accompagnée et même le jour on doit aller la chercher au lycée. Ceci dure depuis trois semaines. Une dose d'Aconit 9 CH rétablit l'équilibre péniblement acquis par les traitements antérieurs : Aconit, c'est le remède des "suites de peur", de la "peur de l'obscurité" et de "l'anxiété après avoir été effrayée"


du vécu

Expl Aconit ICI


ARGENTUM NITRICUM:


Peur et appréhension d'événements avenirs. TRAC. Panique soudaine dans une foule, dans un endroit clos, sur un site élevé ou sur l'eau. Peur de mourir.

Le vertige est une indication majeure

Farrington a écrit:
Encore une fois, le vertige est presque toujours présent lorsque c'est le remède

Didier a écrit:
On a assisté à une inflation des signes mentaux dans la description du remède (agoraphobie) dans les descriptions modernes comme dans la suivante. On retiendra qu'il faut le comparer à Gelsemium.

Ce qui caractérise le comportement de Argentum nitricum => l'asthénie mentale avec fébrilité anxieuse, phobies et hallucinations.

           Le malade est le plus souvent un maigre, avec un aspect plus vieux que son âge, avec une diminution de ses facultés mentales. Mais on rencontre très souvent des sujets peu malades présentant les symptômes de ce médicament au degré faible = il a du mal à se concentrer sur son travail, sa mémoire baisse, il oublie ce qu'il veut dire, et cela l'angoisse, d'autant plus lorsqu'il se sent physiquement fatigué. Ce qui explique son air triste et mélancolique mais aussi une tendance à la colère.

            Comme pour fuir cet état qui l'angoisse, le sujet réagit par une précipitation fébrile = il fait tout avec hâte, entreprend plusieurs choses en même temps et n'en finit aucune, il voudrait avoir terminer alors qu'il vient juste de commencer ! C'est que son esprit a un temps d'avance, il pense à ce qui reste à faire et oublie ce qu'il est en train de faire fait ! Il est toujours pressé, affairé, il coure après le temps qui passe trop vite !

             Et ce n'est pas tout ! Le sujet Argentum nitricum a toutes sortes de phobies, d'illusions, d'appréhensions, il imagine des situations qui l'angoissent = peur de la foule et dans la foule (agoraphobie), peur d'aller dans des lieux publics, peur d'être seul, peur de traverser des endroits spacieux ou des immeubles trop élevés, peur de se heurter aux angles des maisons, peur d'être atteint d'un mal incurable, impulsions à se jeter dans le vide ou à faire des actes étranges. Et comme il se rend compte de son état, il tente de cacher son état de déséquilibre mental par des explications bizarres, déraisonnables.

               De nombreux signes, même mentaux, sont aggravés par la chaleur, en particulier dans une pièce chaude ou près d'un appareil de chauffage. La fin de matinée, vers 11h, est une période difficile, il a besoin de grand air qui le soulage.


              Ce sujet maigre, inquiet, toujours affairé, a une démarche précipitée et vacillante, il éprouve souvent des vertiges en marchant, en regardant vers le bas lorsqu'il est un un lieu élevé, il a une grande faiblesse avec des tremblements dans les jambes. Son sommeil est agité et troublé par des cauchemars, des rêves horribles.

               Bien entendu, la plupart des troubles restent potentiels, mais en dehors de toute pathologie, on constate souvent le comportement précipité, hâtif, inquiet à la moindre occasion.


ARSENICUM ALBUM:
Didier a écrit:
Le patient a fréquemment la conviction qu'il est incurable quelque soit l'affection d'ailleurs!
Citation :
Insomnie   prédominant   vers   1   heure   du   matin,   chez   des   sujets   qui présentent  les  signes  caractéristiques  du  médicament. :  anxiété  importante,caractère méticuleux , obsédé d’être toujours à l’heure, que tout soit bien rangé

Peur soudaine sans raison, avec malaise et agitation; angoisse intolérable; vagues soudaines de peur quand on est seul.

GELSEMIUM:


Paralysé de peur ou par la peur; les genoux tremblent; tremblements généralisés; veut être assis ou tenu fermement pour contrôler les secousses. Spécialement indiqué avant un EXAMEN.

Didier a écrit:
Pour moi, les envies d'uriner assurent la prescription, les sphincters lâchent+ la lenteur, on ne peut plus avancer


Dans d'autres cas une peur laisse derrière elle, comme en séquelle, un symptôme précis. L'enfant, après une frayeur, présente une diarrhée : le remède est Gelsemium si la diarrhée est habituelle avec les symptômes : "Diarrhée après une frayeur", "Mauvais effet de la frayeur et de la peur provoquent de la diarrhée"

OPIUM:


Peur résultant d'une expérience bouleversante antérieure, et persistant après coup. (Remède concernant particulièrement les troubles à la suite d'une peur).
"Après une frayeur, la peur de la frayeur persiste", dit la Matière Médicale


STRAMMONIUM:


Peur dans le noir, ou à la vue d'un objet étincelant.[/color]


Dernière édition par Didier le Sam 12 Avr - 17:26, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: quels recours face aux crises de panique calfeutrage ou tt de fond   Sam 12 Avr - 0:45

Merci Didier bisous 
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
soizic33110

avatar

Féminin Balance Rat
Date de naissance : 07/10/1948
Age : 68
Localisation : le bouscat

MessageSujet: Re: quels recours face aux crises de panique calfeutrage ou tt de fond   Sam 12 Avr - 9:18

merci Didier
Revenir en haut Aller en bas
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: quels recours face aux crises de panique calfeutrage ou tt de fond   Sam 18 Oct - 8:27

Un résumé par un pharmacien oui un vrai
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: quels recours face aux crises de panique calfeutrage ou tt de fond   Dim 19 Oct - 13:00

jadore un cas de panique vient d'être posté
Cela concerne un cheval mais c'est un bon exemple d'application d'un grand remède homéo, Aconitum Nappelus pour son nom complet, Aconit correspond souvent à une situation de stress extrême.
Citation :
j'ai préféré aconit car gelsemium est plutôt inhibé et paralysé par la peur.
Le choix final était à faire entre deux car la notion de crise de panique ne suffit pas pour prescrire une substance plutôt qu'une autre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: quels recours face aux crises de panique calfeutrage ou tt de fond   

Revenir en haut Aller en bas
 
quels recours face aux crises de panique calfeutrage ou tt de fond
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Phytothérapie - Homéopathie - Médecine naturelle-Médecine parallèle-
Sauter vers: