Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Des hôpitaux testent le cuivre pour prévenir les infections nosocomiales

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Des hôpitaux testent le cuivre pour prévenir les infections nosocomiales   Dim 8 Juin - 23:03

Des hôpitaux testent le cuivre pour prévenir les infections nosocomiales

Dans le but de limiter les infections nosocomiales, des hôpitaux changent poignées de porte, interrupteurs, déambulateurs… de services à risque, pour des équipements en cuivre. 28 février 2013

Paris, France- Les 4èmes Etats Généraux sur les infections nosocomiales et la sécurité du patient 2013 ont mis à l'honneur une stratégie innovante pour lutter contre les infections nosocomiales dans les hôpitaux : le remplacement de certains des équipements par des installations en alliage de cuivre [1]. Le Dr Patrick Pina, responsable hygiène du CH de Rambouillet, l'un des quatre hôpitaux qui ont tenté l'expérience en France avec le Cigma de Laval, le CHU d'Amiens, et l'hôpital privé Nord Parisien (HPNP) de Sarcelles, est venu témoigner.

« L'objectif est d'utiliser les propriétés antibactériennes du cuivre pour lutter contre les bactéries multirésistantes, en complément des pratiques d'hygiène systématiques, comme le lavage des mains », explique-t-il.

« L'utilisation du cuivre et de ses alliages pour les éléments fréquemment touchés tels que les poignées de porte, les plaques de propreté, le mobilier, les brancards, les pieds à perfusion, les interrupteurs ou postes informatiques peut contribuer à réduire le nombre de bactéries pathogènes présentes dans l'environnement médical », indique le fabriquant Antimicrobial Copper™.

De l'Antiquité à nos hôpitaux modernes



Le cuivre est connu pour ses propriétés antiseptiques depuis l'Antiquité. Aujourd'hui, il est utilisé comme tel dans différents types de produits (bains de bouche, dentifrices, médicaments…)

De nombreuses études ont montré que le cuivre est capable d'éradiquer les bactéries les plus résistantes, mais aussi certains champignons et virus. En février 2008, l'agence de protection de l'environnement américaine (Environmental Protection Agency-EPA) a d'ailleurs officiellement enregistré le cuivre et 275 de ses alliages comme agents antibactériens.

Les études conduites par l'EPA ont démontré la capacité du cuivre à éliminer en deux heures de contact, plus de 99,9% des bactéries pathogènes suivantes : Staphylococcus aureus, Enterobacter aerogenes, Escherichia coli O157:H7 (E. coli O157:H7), Pseudomonas aeruginosa, Entérocoque résistant à la Vancomycine (ERV) et staphylocoque doré résistant à la méticilline (SARM).

A l'heure où la résistance aux antibiotiques s'accélère, l'ensemble de ces éléments a conduit à expérimenter les équipements hospitaliers en cuivre avec des premiers résultats encourageants

En France, pas encore de retour sur une éventuelle baisse ou stabilisation du nombre d'infections nosocomiales dans les services concernés. Mais, avant l'installation des équipements à l'hôpital privé Nord Parisien, une étude menée pendant deux mois par l'Institut de recherche microbiologique a confirmé les propriétés bactéricides in situ de poignées en laiton (cuivre +zinc). Seize séries de prélèvements sur ces poignées ont mis en évidence la présence de 5 fois moins de germes que sur les poignées plastiques employées au préalable.

A l'étranger, en revanche, une enquête du Dr M.G. Schmidt et coll a montré que l'installation d'équipements en cuivre et alliages antibactériens dans trois services de réanimation hospitaliers aux Etats-Unis permet d'abaisser la charge bactérienne des surfaces de 97% et de réduire de 40% les infections transmises aux patients. L'étude a été présentée à l'International Conference on Prevention and Infection Control et est en attente de publication
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
solemio0683
Modérateur-webdesigner
Modérateur-webdesigner
avatar

Masculin Vierge Chèvre
Date de naissance : 23/08/1967
Age : 49
Localisation : Nice
Humeur : un peu comme dans le grand bleu mais sans le grand bleu

MessageSujet: Re: Des hôpitaux testent le cuivre pour prévenir les infections nosocomiales   Dim 8 Juin - 23:38

Rolling Eyes Rolling Eyes je taime je taime merci merci 
Revenir en haut Aller en bas
Nadège
Membre
Membre
avatar

Féminin Taureau Buffle
Date de naissance : 27/04/1973
Age : 44
Localisation : Dunkerque
Humeur : ca va n aller

MessageSujet: Re: Des hôpitaux testent le cuivre pour prévenir les infections nosocomiales   Lun 9 Juin - 15:11

Très intéressant Merci pour ses infos Marie  bisous 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des hôpitaux testent le cuivre pour prévenir les infections nosocomiales   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des hôpitaux testent le cuivre pour prévenir les infections nosocomiales
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Soins - Conseils - Santé - Médicaments-
Sauter vers: