Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf-Nadége
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Légionellose : quand l'air effraie...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Légionellose : quand l'air effraie...   Dim 31 Aoû - 23:58

Légionellose : quand l'air effraie...
Alors que les températures augmentent, la menace de la légionellose refait invariablement surface. Périodiquement, cette "maladie de la climatisation" inquiète. De l'agent infectieux aux traitements en passant par les mesures sanitaires obligatoires, découvrez l'essentiel sur cette redoutable bactérie.

L'essentiel sur la légionellose

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Pourquoi la légionellose revient-elle chaque année menacer nos poumons ? Quels sont ses modes de transmission ? Comment la traiter ? Pourquoi les systèmes de climatisation sont-ils les réservoirs idéaux pour ces bactéries ? Doctissimo répond à toutes vos questions avec en prime la petite histoire qui lui a donné son nom.
La légionellose en 10 questions
Qu'est-ce que la légionellose ? D'où vient son nom ? Combien de cas en France ? Quels sont les modes de transmission ? Les traitements ? etc... Doctissimo fait le point sur tout ce que vous devez savoir.
1 - Qu'est-ce que la légionellose ?
C'est une infection provoquée par une bactérie de la famille des Legionella. Elle peut prendre deux formes :

  • Une forme banale ou fièvre de Pontiac qui provoque un syndrome grippal et une toux sèche pendant 2 à 5 jours ;
  • Une forme plus grave, qui peut entraîner la mort dans 15 à 20 % des cas : la maladie du légionnaire

2 - Pourquoi l'avoir baptisé ainsi ?
En 1976, les anciens combattants de la légion américaine se réunissent en congrès à Philadelphie. Contaminés par le système de climatisation, une trentaine d'entre eux sont victimes d'une affection pulmonaire qui leur sera fatale. Un an plus tard, la bactérie Legionella pneumophilia est identifiée.
3 - Qui sont les personnes à risque ?
Les personnes à risque sont celles dont le système immunitaire est fragile : les personnes âgées, les patients cancéreux, les diabétiques, les insuffisants respiratoires, etc. Les hommes sont près de trois fois plus touchés que les femmes.

- Quelles sont les modes de transmission ?
Les contaminations se font par inhalation d'eau contaminée sous forme de fines gouttelettes ou d'aérosols. La contamination peut avoir lieu à l'occasion de douches, mais pas seulement. En fonction des conditions climatiques, ces micro-gouttelettes peuvent se déplacer sur près de 2 km et survivre 2 heures à l'air. Ainsi, les tours aéro-réfrigérantes posées sur le toit des immeubles sont d'importants vecteurs de contamination si elles sont mal entretenues.
5 - Quels sont les symptômes ?
Ces symptômes sont similaires à ceux de la grippe dans un premier temps mais, en quelques jours, la fièvre s'élève et les douleurs musculaires vont croissant. L'infection est responsable  d'une pneumonie évoluant parfois vers l'insuffisance respiratoire ou rénale, voire un état de choc. La forme banale guérit spontanément. Dans sa forme la plus grave, l'infection pulmonaire s'accompagne de toux, fièvre élevée et grande fatigue. Le temps d'incubation varie de deux à dix jours.
6 - Comment la traite-t-on ?
Un traitement antibiotique permet un rétablissement total en trois semaines. Mais elle doit être traitée très rapidement car, chez certaines personnes, la légionellose peut être fatale. Les personnes âgées, les enfants et les immunodéprimés sont particulièrement exposés à cette infection. Le diagnostic peut être particulièrement grave si le système immunitaire est affaibli à cause d'autres maladies comme le sida, le cancer, le diabète ou par des traitements importants comme une chimiothérapie. Ces cas de légionellose sont donc particulièrement préoccupants lorsqu'ils apparaissent dans un établissement hospitalier. La mortalité peut atteindre 40 % chez les malades hospitalisés, et plus chez les immunodéprimés.
7 - Comment l'éviter ?
Il est important de nettoyer régulièrement les canalisations d'eau, sanitaires, climatisation et tous les systèmes d'eau chaude. Le chlore ne suffit pas à éliminer les bactéries. En 1999, une circulaire de la Direction Générale de la Santé oblige les établissements de santé à une grande transparence sur l'entretien et la maintenance des réseaux d'eau.
8 - Cette maladie est-elle en hausse ?
A déclaration obligatoire depuis 1987, la légionellose n'a pendant longtemps concerné qu'une cinquantaine de cas par an. Mais depuis le renforcement du système de surveillance en 1997, le nombre de cas détectés n'a pas cessé d'augmenter.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Légionellose : quand l'air effraie...   Dim 31 Aoû - 23:59

Climatisation : gare à la légionellose

L'arrivée des grosses chaleurs rend l'atmosphère des villes rapidement irrespirable. Pour lutter contre les inconvénients de la canicule, les locaux se sont équipés de systèmes de climatisation. Efficaces, ils ne sont néanmoins pas sans danger.
Périodiquement, la légionellose refait surface. Profitant des système de refroidissement ou de climatisation pour proliférer, elle peut entraîner des détresses respiratoires particulièrement graves chez les sujets fragiles.

Le sale tour des légionelles

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] C'est en juin, au moment où les systèmes de refroidissement sont remis en état de marche que les problèmes se posent le plus souvent. Installations défectueuses et entretien non effectué suffisent à engendrer des niveaux considérables de pollution de l'air. Ce sont les tours aéro-réfrigérantes situées sur les toits des immeubles, chargées de refroidir l'eau chaude qui circule dans les systèmes de climatisation, qui sont responsables. Les légionelles trouvent dans les cuves de refroidissement les conditions propices à leur prolifération. Au dessus de 20°C, elles peuvent même atteindre des concentrations considérables qui avoisinent 1 million par litre d'eau. Pour abaisser la température du système de climatisation, cette eau est pulvérisée et évacuée dans l'atmosphère pas des manches à air installés sur les toits. C'est à ce moment même que les légionelles sont les plus dangereuses puisqu'elles forment des nuages de bactéries qui tombent sur les personnes circulant à proximité.
Attention aux enfants !
Les symptômes de cette infection se caractérisent par une fièvre élevée, une [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] et des [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Au mieux, on souffre d'une insuffisance respiratoire, d'un amaigrissement brutal ou de fièvre importante. Au pire, on peut mourir ce qui est le cas d'environ 10 % des personnes atteintes. Les personnes âgées, les enfants et les immunodéprimés sont particulièrement exposés à cette infection.
Les autorités se penchent depuis quelques années sur ces risques liés au mauvais entretien des systèmes de climatisation. En avril 1999, un arrêté préfectoral a imposé une série de mesures strictes d'entretien et de maintenance des installations.
La teneur en légionelles de l'eau se trouvant dans les réservoirs peut être controlée et donner lieu à des sanctions :

  • Si les concentrations relevées se situent entre 1 000 et 100 000 unités formant colonie par litre (UFC/l, unité traduisant le nombre de bactérie par litre d'eau) : mise en oeuvre de mesures pour abaisser la concentration en dessous de 1 000 UFC/l et nouvelle vérification de la contamination en légionelles ;
  • Si les concentrations relevées sont supérieures à 100 000 UFC/l : arrêt obligatoire de l'installation, information de l'inspection des installations classées, mesures de désinfection.

Des mesures qui auront du mal à être appliquées puisque seulement 700 inspecteurs sont chargés de contrôler les 500 000 systèmes de climatisation en France.
Ayla Seugon
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
 
Légionellose : quand l'air effraie...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Documentations Maladies :: BPCO : Maladie - Infection-
Sauter vers: