(AFP) - Une commission d'experts réunie par le gouvernement britannique s'inquiète du risque de voir la résistance aux antibiotiques causer "10 millions de morts par an" dans le monde en 2050, provoquant une érosion du PIB mondial de 2% à 3,5%.