Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf-Nadége
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 XANAX, LYSANXIA, LEXOMIL, LORAZÉPAM ET MYOLASTAN RÉTRÉCISSENT LE CERVEAU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: XANAX, LYSANXIA, LEXOMIL, LORAZÉPAM ET MYOLASTAN RÉTRÉCISSENT LE CERVEAU   Mer 9 Mar - 20:29


XANAX, LYSANXIA, LEXOMIL, LORAZÉPAM ET MYOLASTAN RÉTRÉCISSENT LE CERVEAU







En 1982, le gouvernement britannique a appris que les benzodiazépines (dérivés du valium : Xanax , Lexomil, Lysanxia, Myolastan…) pouvaient entraîner des troubles neurologiques graves. Mais aujourd’hui, les médecins continuent de distribuer Xanax, Lexomil… comme des bonbons.
The [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]a réussi à avoir des documents confidentiels plutôt gênants. En 1981, suite aux découvertes du professeur (aujourd’hui émérite) Malcolm Lader, chercheur de renom dans le domaine de la psychiatrie, le Medical Research Council (MRC, institut gouvernemental) avait organisé un brainstorming scientifique pour parler du rétrécissement du cerveau chez certains patients prenant des benzodiazépines ( Xanax , Lexomil, Lysanxia, Myolastan…). L’année suivante, le MRC a décidé d’approfondir le sujet pour évaluer l’impact à long terme de ces molécules. Puis, plus rien. Le ministère de la Santé n’a pas donné suite.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
XANAX, LEXOMIL ET MYOLASTAN RÉTRÉCISSENT LE CERVEAU

La bourse ou l’avis


On n’a jamais réalisé de test « officiel » de toxicité neurologique à long terme sur ces médicaments qui sont vendus par dizaines de millions chaque année ( Xanax , Lexomil, Lysanxia, Myolastan…) pour lutter contre l’anxiété, le stress, l’insomnie et les spasmes musculaires. Le Pr Lader a déclaré : « Je recevais de l’argent pour d’autres recherches et ne voulais pas être étiqueté comme la personne qui a tué les benzodiazépines… J’aurais dû être plus proactif… J’ai supposé que la prescription allait se tarir, mais les médecins ont continué de les balancer comme des Smarties« .

Xanax , Lexomil, Lysanxia, et Myolastan rétrécissent le cerveau


En 1995, Heather Ashton, professeur émérite de psychopharmacologie clinique, a elle aussi fait une proposition à la MRC pour étudier le lien entre la consommation de « benzos » et les dommages permanents induits sur le cerveau. On a rejeté sa proposition . La MRC se défend en prétendant qu’une fois « acceptées les conclusions du rapport de Malcolm Lader« , elle était prête à financer « toute demande de recherche répondant aux normes scientifiques requises« … ce qui n’est toujours pas arrivé à ce jour.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« Enorme scandale«


Députés et avocats se rassemblent pour dénoncer un « énorme scandale »  (dixit Jim Dobbin, président d’un groupe parlementaire multipartite sur les addictions médicamenteuses) qui pourrait ouvrir la voie à des recours collectifs pouvant impliquer jusqu’à 1,5 million de patients devenus accros contre leur gré. Beaucoup d’entre eux présenteraient des symptômes neurologiques compatibles avec les constations de Malcolm Lader. Dans les années 1960, annoncés comme totalement inoffensifs, Xanax et tous les autres benzos étaient présentés comme la première merveille du monde pharmaceutique. Ces médicaments révolutionnaires entraînent une addiction extrêmement puissante, et cela en quelques jours.

La descente aux enfers


Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
 
XANAX, LYSANXIA, LEXOMIL, LORAZÉPAM ET MYOLASTAN RÉTRÉCISSENT LE CERVEAU
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Soins - Conseils - Santé - Médicaments-
Sauter vers: