Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf-Nadége
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Conséquences sur la B P C O humidité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Conséquences sur la B P C O humidité   Jeu 16 Juin - 11:10

Saviez-vous que l’humidité, est un risque accru pour la santé
Les conséquences de l'humidité sur la respiration.
Conséquences sur la B P C O


Le taux d'humidité et la qualité de l'air intérieur de votre habitation sont des facteurs qui influent sur le confort et la santé de votre famille.
L'excès d'humidité engendré par la condensation, les remontées capillaires, les infiltrations, les murs humides, la présence de la mérule, les acariens, les moisissures et autres parasites peut engendrer des affections respiratoires graves. Les Malades Insuffisants Resiratoires sont les personnes les plus sensibles, et seront les premières affectées.
Des recherches sur les relations existantes entre les conditions d'humidité de l'habitation et l'asthme chez les adolescents ont montré que parmi les 134 patients ayant de l'asthme, une bronchite asthmatiforme ou une bronchite chronique, 5% résident dans des habitations très sèches, 17% dans des habitations sèches, 68% des patients occupent des habitations très humides, ou non aérés.
Des observations semblables ont été faites chez 103 patients porteurs de rhinite chronique : 4% vivent dans des habitations extrêmement sèches, 13% en habitation sèches et 83% dans des habitations humides.

Allergies respiratoires

Les allergies respiratoires proviennent des substances allergènes : les mycotoxines et les spores produites par les moisissures, des allergènes contenus dans les déjections des acariens, des émissions toxiques causées par la dégradation chimique de certains matériaux de construction attaqués par l'humidité, etc.
Un Français sur cinq est atteint d'allergie et une fois sur deux, elle est respiratoire.
La réaction allergène se traduit par une rhinite (écoulement nasal, nez bouché, éternuements, conjonctivite), ou bien par une toux qui signale l'apparition de l'asthme.

Rhinite

La rhinite allergique (chronique) se manifeste par l'inflammation et la congestion de la voie nasale, l'irritation oculaire, la toux, la fatigue et les maux de tête. Par opposition à la rhinite saisonnière (rhume des foins), qui est provoquée par le pollen,
la rhinite permanente est due à un milieu trop humide et mal ventilé et à la présence des acariens, des poils d'animaux et des moisissures.

Asthme

L'asthme est une maladie allergique qui se manifeste par la gêne respiratoire intense et la sensation d'étouffement. Les statistiques montrent que 20% des Français souffrent d'asthme aujourd'hui. Dans certaines régions, 65 à 90 % des asthmes de l'enfant et du jeune adulte sont associés à une sensibilisation due aux acariens des poussières de maison et au confinement des habitations.

Conjonctivite
La conjonctivite résulte de l'inflammation d'une membrane présente sous la paupière et sur la cornée. Elle est diagnostiquée avec certitude en soulevant la paupière car son dessous apparaît rouge et enflammé. Autre problème du même ordre, la kératite, qui définit une inflammation de la cornée.
Si l'origine héréditaire est possible, le cadre de vie a un rôle prépondérant : les acariens présents au domicile, ainsi que les moisissures et les cafards en sont une cause très importante, à laquelle s'ajoutent d'autres facteurs tels que la pollution. Il a été démontré qu'en purifiant l'environnement d'un enfant dès sa naissance, ainsi que des malades, 50% des risques allergiques futurs peuvent être évités. Ces gestes de prévention sont simples : supprimer la moquette, aérer la literie, ventiler la pièce et la débarrasser d'une trop forte humidité dans laquelle prolifèrent bactéries et champignons nuisibles.

Acariens

Les acariens, petits arthropodes (entre 0,2 et 0,03 mm) de la classe des arachnides, comptent 50.000 espèces parasites et pathogènes pour les animaux ou les plantes. L'acarien de maison vit dans le milieu chaud, humide et mal ventilé de certaines habitations, cachées dans la literie, les tapis, les textiles et les peluches. Aussi connu sous le nom d'"acarien des poussières de maison", se nourrit de squames, de peau morte et d'ongles, de cheveux, de poils, de débris alimentaires et de moisissures. Sa reproduction est très rapide, spécialement pendant les mois de printemps et d'automne : à la température de 26-30°C et au taux d'humidité de 75-80%, une femelle acarien pond entre 25 et 30 œufs toutes les 3 semaines.
Afin d'illustrer cette relation, il est important de savoir que le nombre d'acariens est d'environ, par gramme de poussière du sol, 3 dans les milieux très secs contre 83 dans un milieu humide. Il y a des millions d'acariens dans nos habitations. Si un seul gramme de poussière peut contenir jusqu'à 1.500 acariens, imaginez-vous les proportions de leur présence dans votre habitation ! Dans ce cas, le traitement anti-acarien s'impose !

Mérule

La mérule est un champignon lignivore, qui se nourrit de la cellulose du bois. L'humidité associée à l'obscurité et à une mauvaise ventilation crée des conditions propices à la propagation de la mérule. La mérule se développe très rapidement (jusqu'à 12 cm par semaine), véritable fléau pour les charpentes et les boiseries (escaliers, plinthes, plafonds, planchers, cloisons et autres structures et revêtements en bois). Mais les effets de la mérule ne s'arrêtent pas ici car elle se propage facilement à travers les maçonneries pour toucher à la boiserie de l'autre côté.
Comme les spores de la mérule se retrouvent partout dans l'air, le risque de la contamination est toujours très élevé. Le développement de la mérule comporte deux phases. Pendant la formation végétative, la mérule a la forme d'une masse cotonneuse blanche jaunâtre, d'épaisseur entre 5 et 50 mm. En contact avec la lumière, la mérule passe à la phase de reproduction, et prend un aspect crépu et consistant, brun-rouille, parfois brodé de blanc. La présence de la mérule est accompagnée aussi d'une odeur de champignon.
La mérule est également la cause de nombreux problèmes de santé, comme les allergies et les problèmes respiratoires.
Surnommée champignon des maisons ou champignon de pourriture, la mérule engendre des dégâts considérables à la structure ligneuse de votre logement. Elle pénètre et humidifie la structure fibreuse du bois, la « ronge » et la fragmente en cubes jusqu'à ce qu'elle devienne cassante et se transforme en poussière.
Le taux d'humidité et la qualité de l'air intérieur de votre habitation sont des facteurs qui influencent le confort et la santé de votre famille. L'excès d'humidité dû à la condensation, à la remontée capillaire ou aux infiltrations, la présence de la mérule, des acariens, des moisissures et des autres parasites causent des affections respiratoires graves qui touchent surtout les enfants et les adolescents et adultes vivant dans des habitations malsaines.

Les allergies respiratoires

L'allergie respiratoire désigne la sensibilité de certaines personnes pour les substances allergènes : les mycotoxines et les spores produits par les moisissures, les allergènes contenus dans les déjections des acariens, les émissions toxiques causées par la dégradation chimique de certains matériaux de construction attaqués par l'humidité, etc. Un Français sur cinq est atteint d'allergie et une fois sur deux, elle est respiratoire. La réaction allergène se traduit par une rhinite (écoulement nasal, nez bouché, éternuements, conjonctivite), ou bien par une toux qui signale l'apparition de l'asthme.

La santé de votre maison, c'est la santé de votre famille
!
Toutes ces maladies respiratoires sont l'effet indésirable d'un surcroît d'humidité dans votre maison. S'il est ignoré, tout problème d'humidité peut devenir incontrôlable et irrémédiable.
ETE COMME HIVER AERER QUOTIDIENNEMENT
VOTRE LOGEMENT OU VOTREMAISON
DURANT 30 MINUTES


Aérer votre maison, c'est enlever tout risque de maladie respiratoire !


(Chauffer de l’air frais revient moins cher que de chauffer de l’air vicié)
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
Ptizoizo95

avatar

Féminin Poissons Chien
Date de naissance : 10/03/1970
Age : 47
Localisation : val d'oise
Humeur : profite de chaque moment de ma vie avec ceux que j'aime

MessageSujet: Re: Conséquences sur la B P C O humidité   Lun 27 Juin - 12:45

Bonjour Marie!
ce sujet est super important! je suis dacor a 100/100 sur le fait que nous sommes très très sensibles au taux d'humidité d'ailleurs il y a un an ou 2 voir j'en avais parler ici. Moi cela me fait des exacerbations de dingue dès que le temps est humide comme aujourd'hui ou la bruine ne s'arrete plus!
Hier soir très difficile pour moi de rester dans la position horizontale mais je ne peux pas dormir debout ;-).
bonne journée a toi biz
Revenir en haut Aller en bas
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Conséquences sur la B P C O humidité   Lun 27 Juin - 13:33

Ptizoizo95 a écrit:
Bonjour Marie!
ce sujet est super important! je suis dacor a 100/100 sur le fait que nous sommes très très sensibles au taux d'humidité d'ailleurs il y a un an ou 2 voir j'en avais parler ici. Moi cela me fait des exacerbations de dingue dès que le temps est humide comme aujourd'hui ou  la bruine ne s'arrete plus!
Hier soir très difficile pour moi de rester dans la position horizontale mais je ne peux pas dormir debout ;-).
bonne journée a toi biz
Pour moi c est la mème chose, je suis en exacerbation a chaque fois
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
Ptizoizo95

avatar

Féminin Poissons Chien
Date de naissance : 10/03/1970
Age : 47
Localisation : val d'oise
Humeur : profite de chaque moment de ma vie avec ceux que j'aime

MessageSujet: Re: Conséquences sur la B P C O humidité   Lun 27 Juin - 16:50


Courage!!!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Conséquences sur la B P C O humidité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Conséquences sur la B P C O humidité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Soins - Conseils - Santé - Médicaments :: Hiver et maux d'Hiver-
Sauter vers: