Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf-Nadége
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

  Les allergies aux pollens ne sont pas à prendre à la légère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Les allergies aux pollens ne sont pas à prendre à la légère   Sam 25 Mar - 15:24

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
«L'année dernière, j'ai eu en consultation une patiente qui avait fait une crise d'asthme sévère après un barbecue chez des amis. Depuis des années, elle était allergique aux graminées sans être véritablement gênée par son rhume des foins qu'elle traitait avec des antihistaminiques. Mais au cours de cette journée, les champs voisins étaient en train d'être moissonnés et elle a été exposée...

Une simple rhinite allergique augmente le risque de devenir asthmatique.
«L’année dernière, j’ai eu en consultation une patiente qui avait fait une crise d’[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] sévère après un barbecue chez des amis. Depuis des années, elle était allergique aux graminées sans être véritablement gênée par son rhume des foins qu’elle traitait avec des antihistaminiques. Mais au cours de cette journée, les champs voisins étaient en train d’être moissonnés et elle a été exposée massivement aux pollens de graminées. Ce qui a provoqué cette crise», raconte le Dr Madiha Ellaffi, pneumologue allergologue à Albi. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], la spécialiste vient nous rappeler qu’une banale [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] peut se transformer en maladie beaucoup plus handicapante.

Citation :
«Une rhinite allergique, même légère, mérite une consultation chez le médecin traitant, qui orientera si besoin vers un allergologue»
Dr Jean-François Fontaine, allergologue à Reims et président de l’Association nationale de formation continue en allergologie

Les chiffres parlent d’eux-mêmes: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]. Pourtant, cette pathologie est jugée bénigne par les malades eux-mêmes, qui oscillent entre négligence, résignation et fatalisme. «Ce n’est rien, j’ai toujours le nez qui coule à cette période de l’année…» «Ça va passer…» Résultat: quatre Français sur dix pensent qu’«il faut apprendre à vivre avec l’allergie car cela ne se soigne pas», selon un sondage Ifop.
Principale conséquence de ce déni, les personnes souffrant de rhinite allergique vont mettre en moyenne sept ans avant de consulter un médecin. Or, même un «banal» rhume des foins, lorsqu’il n’est pas pris en charge, peut sérieusement altérer la qualité de vie et avoir des répercussions parfois inattendues. Ainsi, les adolescents entre 15 et 17 ans souffrant de rhinite échouent bien plus souvent aux examens que les adolescents non allergiques, selon une étude menée en Grande-Bretagne en 2008. Les épreuves se déroulent en effet en pleine saison pollinique. Et avoir le nez bouché et les yeux qui coulent ne favorise ni le sommeil ni la concentration!
«Une rhinite allergique, même légère, mérite une consultation chez le médecin traitant, qui orientera si besoin vers un allergologue», insiste le Dr Jean-François Fontaine, allergologue à Reims et président de l’Association nationale de formation continue en allergologie. Outre les antihistaminiques et les corticoïdes pour le nez, qui vont prendre en charge les symptômes, quelques mesures préventives sont à mettre en œuvre pour éviter, autant que possible, les pollens. «Ouvrir les fenêtres le matin très tôt ou alors le soir, lorsqu’il y a moins de pollens dans l’air, ne pas faire sécher ses draps dehors, se passer sous la douche le soir pour éliminer les pollens des cheveux et du corps sont autant de précautions à prendre pour toute personne allergique aux pollens», explique le Dr Madiha Ellaffi. Les pics de pollution rendant les pollens plus allergisants, pendant ces périodes, le sport à l’extérieur est également à éviter…

Citation :
«L’immunothérapie spécifique est efficace notamment sur les pollens de graminées, de bouleau ou encore de cyprès»
Pr Antoine Magnan, chef du service de pneumologie au CHRU de Nantes

Pour les rhinites les plus handicapantes, l’immunothérapie spécifique (ou désensibilisation) permet de rééduquer le système immunitaire. La technique consiste à administrer des doses progressives d’allergènes, pendant au moins trois ans, pour habituer le système immunitaire à les tolérer. «Actuellement, l’immunothérapie spécifique est efficace notamment sur les pollens de graminées, de bouleau ou encore de cyprès», souligne le Pr Antoine Magnan, chef du service de pneumologie au CHRU de Nantes et auteur d’Asthme et allergies. 100 questions-réponses (Éditions Ellipses). Désensibiliser permettrait également de diminuer le risque de passage de la rhinite à l’asthme, comme l’a démontré l’étude PAT, menée chez des enfants désensibilisés aux pollens de graminées. «Le nombre d’enfants qui développaient un asthme dans les dix ans était divisé par deux lorsqu’ils avaient été désensibilisés», précise le Pr Antoine Magnan.
Chez les asthmatiques, [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien], avec pour objectif la diminution des crises d’asthme et de la consommation des corticoïdes. Quatre asthmatiques sur cinq sont en effet porteurs d’une rhinite susceptible de dégrader la stabilité de leur asthme. «Mais l’arrivée des pollens ne va pas forcément entraîner une crise d’asthme. Sauf si vous tondez la pelouse en plein mois de juin alors que vous êtes allergiques aux graminées…», rassure le Pr Antoine Magnan.
À condition, toutefois, de suivre son traitement de fond! Or, dans l’asthme, un patient sur deux ne prend pas son traitement de fond et six asthmatiques sur dix ne sont pas contrôlés, rappelle l’Assurance-maladie, qui vient de lancer une application, Asthm’Activ, destinée à aider les asthmatiques à gérer leur maladie.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
missliberte
Membre
Membre
avatar

Féminin Verseau Rat
Date de naissance : 27/01/1961
Age : 56
Localisation : Colomiers

MessageSujet: Re: Les allergies aux pollens ne sont pas à prendre à la légère   Sam 25 Mar - 17:15

Ah les allergies ! Et oui le printemps est aussi la saison redoutée par les personnes allergiques ! J'en sais quelque chose ! Et oui mes crises d’asthmes sont aussi d'origine allergique !  J'ai effectivement commencé par des rhinites, des conjonctivites, etc. et ensuite sont venues les crises d’asthme !
Revenir en haut Aller en bas
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Les allergies aux pollens ne sont pas à prendre à la légère   Sam 25 Mar - 17:59

missliberte a écrit:
Ah les allergies ! Et oui le printemps est aussi la saison redoutée par les personnes allergiques ! J'en sais quelque chose ! Et oui mes crises d’asthmes sont aussi d'origine allergique !  J'ai effectivement commencé par des rhinites, des conjonctivites, etc. et ensuite sont venues les crises d’asthme !
Antistaminique
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
missliberte
Membre
Membre
avatar

Féminin Verseau Rat
Date de naissance : 27/01/1961
Age : 56
Localisation : Colomiers

MessageSujet: Re: Les allergies aux pollens ne sont pas à prendre à la légère   Sam 25 Mar - 18:21

Je prend de l'aérius.
Revenir en haut Aller en bas
marsu
Membre
Membre
avatar

Masculin Vierge Cheval
Date de naissance : 25/08/1954
Age : 63
Localisation : Cambrai
Humeur : Houba, houba, houba! Hop !

MessageSujet: Re: Les allergies aux pollens ne sont pas à prendre à la légère   Sam 25 Mar - 18:35



Revenir en haut Aller en bas
missliberte
Membre
Membre
avatar

Féminin Verseau Rat
Date de naissance : 27/01/1961
Age : 56
Localisation : Colomiers

MessageSujet: Re: Les allergies aux pollens ne sont pas à prendre à la légère   Sam 25 Mar - 20:41

A tes souhaits !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les allergies aux pollens ne sont pas à prendre à la légère   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les allergies aux pollens ne sont pas à prendre à la légère
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Documentations Maladies-
Sauter vers: