Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 La congestion, vos poumons sont en guerre.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: La congestion, vos poumons sont en guerre.   Mar 28 Fév - 21:42

La congestion, vos poumons sont en guerre.


Quand devez-vous consulter votre médecin?

Lorsque vous toussez ou que vous avez une respiration sifflante, que vous remarquez une coloration des mucosités, que vous avez de la fièvre ou des frissons.


Lorsque vous ressentez une douleur à la poitrine, que votre rythme cardiaque devient irrégulier, que vos chevilles enflent et que vous avez des antécédents de maladie cardiaque.
Lorsque vous êtes essoufflé ou avez de la difficulté à respirer.
Ce que révèlent les symptômes


Vos poumons sont en guerre. Vos voies respiratoires et vos bronches sont complètement congestionnées, et vous êtes affligé d'une toux sèche et opiniâtre. De plus, vous éprouvez une très grande difficulté à respirer.
« La congestion se définit différemment selon le contexte. Certaines personnes la décrivent comme une pression sur les voies respiratoires : un peu comme si une sangle leur serrait fortement la poitrine », déclare Richard L. Sheldon, médecin, pneumologue et interne à la Clinique médicale Beaver à Banning, en Californie. Ces personnes ont habituellement de la difficulté à respirer et sont souvent essoufflées.
Si le type de congestion dont vous souffrez se manifeste sous forme de contraction de la poitrine, c'est peut-être parce que vous souffrez d'asthme. Dans cet état, vous remarquerez que vous avez une toux sèche ou une respiration sifflante chaque fois que les voies respiratoires des bronches infectées essaient d'inspirer et d'expirer de l'air.
La contraction des voies respiratoires et la congestion peuvent également être un signe de troubles cardiaques. Les poumons se remplissent de liquide parce que le cœur ne pompe pas correctement. Parmi les symptômes, on remarquera les chevilles enflées, l'essoufflement, des difficultés à respirer qui vous éveillent la nuit, des douleurs à la poitrine et des palpitations (irrégularités du rythme cardiaque), de même que des antécédents de problèmes cardiaques.
D'autres personnes se plaignent de cette pression en «décrivant une sensation aqueuse au niveau des poumons, décrit le D r Sheldon. Habituellement, ils expectorent cette substance en toussant. »
Si vous éprouvez une sensation de brûlure dans la trachée artère, il y a de fortes chances pour que vous souffriez d'une irritation ou d'une infection respiratoire quelconque. Selon Anne L. Davis, médecin, professeur adjoint de médecine clinique au Service de médecine pulmonaire et de soins intensifs au Centre médical de l'université de New York, et adjointe à la direction des soins thoraciques à l'hôpital Bellevue dans la ville de New York, un corps étranger perturbe suffisamment vos bronches pour qu'elles réagissent en augmentant leur production de mucus.
« Un élément irritant aérien comme la pollution, la poussière, le pollen, la fumée ou des agents chimiques peut être responsable de l'infection», déclare le D r Davis. Dans un tel cas, l'infection pourrait se résorber dès que l'irritant disparaît. En revanche, elle pourrait aussi résister pendant plus de six à huit heures.
« Si votre congestion est provoquée par une infection, vous le saurez immédiatement", déclare Charles P. Felton, médecin, chef du service de pneumologie au Centre hospitalier Harlem et professeur de médecine clinique au Collège de médecine et de chirurgie dans la ville de New York. « Le flegme que vous crachez aura une teinte jaunâtre, verdâtre ou brunâtre.

Vous aurez également de la fièvre et des frissons, et vous sentirez plutôt incommodé. L'infection qui se manifeste pourrait être un simple rhume, une bronchite aiguè ou une pneumonie, précise le D r Felton. Une bronchite chronique latente ou de l'emphysème peuvent également être provoqués par un petit microbe. »
Soulagement des symptômes
Vous devrez inévitablement tolérer votre infection jusqu'à ce qu'elle disparaisse, mais voici quelques conseils qui vous faciliteront la vie pendant cette période.
Buvez beaucoup. «Buvez de l'eau et du jus de fruits en grande quantité afin de dégager les mucosités qui sont logées sur les parois des voies respiratoires », conseille le D r Felton.
Prenez un bain de vapeur. « Dans un cas de congestion, il est concilié de s'enfermer dans la salle de bains, de faire couler de l'eau très chaude et d'en respirer les vapeurs. En plus de vous soulager, l'humiditée vous sera des plus bénéfiques, déclare le D r Davis. Cependant, certaines personnes se sentent moins bien après une exposition à la vapeur. Il faut simplement en faire l'essai », dit-elle.

Optez pour le thé. Buvez une boisson chaude qui vous aidera à dégager les sécrétions pulmonaires », conseille le D r Davis. Prenez du hé avec du miel et du citron, par exemple. « Le thé soulage la gorge irritée», déclare-t-elle. De plus, la caféine du thé ou du café peut âvoriser le dégagement des voies respiratoires.

Soulagez votre toux. Les sirops contre la toux à base de guaïfénésine, vendus dans le commerce, aident à fluidifier les mucosités logées sur les parois des voies respiratoires, facilitant ainsi leur dégagement », dit le D r Felton.
Évitez les antitussifs. «Les antitussifs sont à proscrire si vos poumons vous semblent très congestionnés et que vous avez une toux des plus opiniâtres », conseille le D r Sheldon. Vous devez tousser afin de vous débarrasser des mucosités. E clair cissez vos bronches. Afin de mieux respirer, le D r Sheldon suggère la prescription d'un bronchodilatateur ou de pilules, si le médecin a diagnostiqué votre congestion comme étant de l'asthme.
Ne jouez pas au médecin. Avaler de vieux antibiotiques qui dorment dans la pharmacie depuis longtemps est l'un des autotraitetaents les moins efficaces qui soit. «Ces antibiotiques peuvent renforcer les microbes qui vous infectent, déclare le D r Sheldon. La dernière fois que vous avez pris ce médicament, les microbes ont été informés de sa présence et ont développé une immunité à celui-ci.

Il taut combattre les microbes avec de nouveaux médicaments. » Pour ce qui est des antibiotiques, le D r Sheldon recommande également de prendre toute la quantité recommandée par votre médecin, quantité qui vous est prescrite généralement pour sept à dix jours. Même si rous vous sentez mieux avant la fin de l'ordonnance, l'interruption du médicament vous empêcherait de vous débarrasser complètement des microbes.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
 
La congestion, vos poumons sont en guerre.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Soins - Conseils - Santé - Médicaments-
Sauter vers: