Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Re-booster votre capital respiratoire, c’est possible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re-booster votre capital respiratoire, c’est possible   Lun 23 Avr - 0:21

Re-booster votre capital respiratoire, c’est possible


Réenclencher un cercle vertueux


Lorsqu’on est essoufflé, on a naturellement, sans en avoir forcément conscience, tendance à limiter ses activités. On ne prend plus les escaliers mais l’ascenseur, son vélo mais sa voiture… Progressivement, la sédentarité prend le dessus, au détriment de la vie sociale et familiale.
Et, un véritable cercle vicieux s’enclenche. Ce « désentraînement » progressif induit une détérioration musculaire et un déconditionnement à l’effort : le corps ne sait plus comment se comporter pour effectuer les gestes et activités quotidiennes sans que cela ne soit pénible. Peur de souffrir, crainte de manquer de souffle, entraînent alors une attitude d’évitement, qui se solde par une aggravation… de l’essoufflement !

Maintenir ou reprendre une activité physique permet, à l’inverse, de rentrer dans une spirale positive, de diminuer l’essoufflement et d’améliorer sa qualité de vie. Se sentir mieux, c’est aussi retrouver le goût de sortir de chez soi, de marcher, de faire des balades, du vélo en famille ou avec des amis. C’est redonner de l’énergie à sa vie.

C’est la raison pour laquelle il est conseillé aux personnes atteintes de Broncho-Pneumopathie Chronique Obstructive (BPCO) de ne surtout pas se dispenser de la pratique d’une activité physique. Celle-ci constitue même un objectif de traitement à part entière1.

L’enquête « Vous et la BPCO



  • 58.3% des personnes atteintes de BPCO savent que la reprise d’une activité physique est un élément capital du traitement.
  • Mais seulement 38.7% s’y appliquent depuis leur diagnostic (marche, vélo, gymnastique et natation arrivent en tête).
  • La motivation venant dans l’ordre : de la personne atteinte elle-même (42.7%), du médecin (31 .4%) et dans seulement 6.7% des cas du conjoint.
  • Ces chiffres confirment le besoin d’information des patients et de leur entourage quant à la nature de la prise en charge globale de la BPCO. En témoignent les 41.3% de malades se disant « pas vraiment, voir pas du tout » informés sur la maladie et ses enjeux

    1. Bouger au quotidien : des exercices simples à faire tous les jours, à la maison ou en extérieur
    2. Bouger au grand air : donner du mouvement à vos balades en couple ou en famille
    3. Bouger en vous amusant : une gymnastique ludique à faire en famille, avec des amis
    4. assister a des séances de réhabilitation, dans un centre ou un kiné personel


Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
 
Re-booster votre capital respiratoire, c’est possible
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Kiné réhabilitation respiratoire-
Sauter vers: