Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 BPCO : Gardez votre féminité, préservez vos poumons

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: BPCO : Gardez votre féminité, préservez vos poumons    Jeu 24 Mai - 11:12

BPCO : les femmes sous diagnostiquées


Malgré ces chiffres, la pathologie reste sous-diagnostiquée. On estime en effet que 2 malades sur 3 s'ignorent1. Un sous-diagnostic dont pourraient être d'autant plus victimes les femmes, quand on sait que la BPCO est considérée comme une maladie essentiellement masculine. "Dans l'esprit des médecins, la BPCO a l'image d'une maladie réservée aux hommes de plus de 50 ans, fumeurs. Pour les femmes ayant des symptômes équivalents, on pensera davantage à de l'asthme2. Résultat : face à des symptômes identiques, 75 % des hommes seront diagnostiqués comme atteints d'une BPCO contre 50 % des femmes3" constate le Dr Elisabeth Biron du service de pneumologie de l'hôpital privé Jean Mermoz (Lyon).

De plus,les symptômesde la BPCO (toux grasse, crachats et essoufflement), trop souvent banalisés par les fumeurs, sont culturellement tus par les femmes. Par coquetterie, elle ne signalera à son médecin que son essoufflement, d'où un sous-diagnostic conséquent.

La femme, une patiente plus sensible


La BPCO progresse plus rapidement chez les femmes que chez les hommes4. Aux Etats-Unis, le nombre de nouveaux cas de BPCO a augmenté de 36 % dans la population féminine entre 1980 et 2000, contre une baisse de 21 % chez les hommes5. Ce constat peut être mis en parallèle avec la forte augmentation du tabagisme féminin. En France, la proportion de fumeurs réguliers (au moins une cigarette par jour) était, en 1953, de 17 % chez les femmes et de 72 % chez les hommes. Cette proportion est passée en 2007 à 25 % chez les femmes (+ 47 %) et à 34 % (- 53 %) chez les hommes.

Aujourd'hui, de nombreuses études tendent à prouver que les femmes sont plus sensibles que les hommes aux méfaits du tabac4 : leurs poumons sont plus fragiles face aux agressions. "Certains travaux comparent l'impact du tabac chez les adolescents, dont l'évolution des poumons n'est pas terminée et montrent que le tabac freine davantage le développement pulmonaire chez les jeunes filles7. La mesure du souffle chez les filles tabagiques indique des atteintes respiratoires plus importantes que chez les garçons, à tabagisme égal. D'un point vu anatomique, il existe une différence entre les hommes et les femmes. La BPCO atteint d'une part les bronches et d'autre part les alvéoles pulmonaires. Nous savons aujourd'hui que les hommes ont plutôt une atteinte des alvéoles pulmonaires et les femmes une atteinte des bronches" précise le Dr Camille Taillé, du service de pneumologie de l'hôpital Bichat (Paris).

En mai 2009, à l'occasion de l'American Thoracic Society (ATS), les résultats d'une étude menée auprès de 954 patients atteints de BPCO ont démontré que les femmes développent une BPCO plus sévère que les hommes, pour un niveau de tabagisme plus faible8. Les causes en sont encore inconnues, mais la taille des poumons et un métabolisme différent pourraient en partie l'expliquer.

BPCO : Stop aux idées reçues !


La qualité de vie serait également davantage altérée chez les femmes en cas de BPCO, se traduisant par une limitation accrue des activités physiques mais aussi des troubles anxieux plus fréquents, une plus forte tendance à la perte de confiance en soi, voire même à la dépression. Les études montrent ainsi que le retentissement social de la maladie chez la femme est plus important que chez l'homme, avec une tendance plus élevée à l'isolement.

Pour alerter sur ces dangers et combattre les idées reçues, une nouvelle campagne de sensibilisation parrainée par les laboratoires Astrazeneca est lancée. Dans ce cadre, six femmes pneumologues s'adressent particulièrement aux femmes9.

Dès 40 ans, toute fumeuse devrait consulter son médecin généraliste pour mesurer son souffle. Simple et rapide, le dépistage permet d'enrayer le déclin respiratoire. La meilleure des préventions reste l'abstinence tabagique active et passive dès le plus jeune âge.

Cette campagne sera présente plusieurs mois sous forme :


  • d'affiche dans les salles d'attente des pneumologues et médecins généralistes ;
  • d'un livret patient sur la BPCO et l'importance du dépistage (téléchargeable sur le site [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] ;
  • d'une brochure destinée aux médecins concernant les spécificités de la BPCO chez les femmes.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
PEDRIMO

avatar

Masculin Capricorne Chien
Date de naissance : 18/01/1959
Age : 58
Localisation : Algérie
Humeur : heureux

MessageSujet: Re: BPCO : Gardez votre féminité, préservez vos poumons    Ven 25 Mai - 2:00

Bonjour amrie

merci de nous avoir éclairer par cet article, vous m'encoyrager à arrêter de fumer
Merci A+
Revenir en haut Aller en bas
PEDRIMO

avatar

Masculin Capricorne Chien
Date de naissance : 18/01/1959
Age : 58
Localisation : Algérie
Humeur : heureux

MessageSujet: Re: BPCO : Gardez votre féminité, préservez vos poumons    Ven 25 Mai - 2:01

...pardon à corriger .......vous m'encourager......excuses pour l'erreur de frappe
Merci
Revenir en haut Aller en bas
Alicia
Membre
Membre
avatar

Féminin Scorpion Cheval
Date de naissance : 08/11/1954
Age : 62
Localisation : TOURS
Humeur : heureuse de me sentir en paix

MessageSujet: Re: BPCO : Gardez votre féminité, préservez vos poumons    Ven 25 Mai - 16:10

Franchement si vs arrêtez de fumer vous allez revivre et limiter les dégâts !

j'adorais fumer, je suis allée au bout de ce qui était possible en la matière , non pas que je fumais beaucoup par jour, mais je fumais depuis très longtemps, mais il faut savoir ce que l'on veut et moi ce que je voulais c'était rester en vie et continuer à prendre l'avion pour découvrir des pays, donc j'ai pas hésité, je m'y suis reprise à 2 fois mais maintenant hop ! (comme dirait marie !) je suis passée à autre chose.

Soizic vs l'a dit rejoignez nous et ns vs soutiendrons !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BPCO : Gardez votre féminité, préservez vos poumons    

Revenir en haut Aller en bas
 
BPCO : Gardez votre féminité, préservez vos poumons
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Documentations Maladies-
Sauter vers: