Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Quel taux de vitamine D, chez le patient agé ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Quel taux de vitamine D, chez le patient agé ?    Mer 13 Juin - 0:38

Quel taux de vitamine D viser chez le patient âgé pour réduire le risque de fractures, d’infarctus du myocarde et de cancers?





Il persiste chez le sujet âgé une certaine incertitude concernant le taux de vitamine D (25-hydroxy-vitamine D) idéal à atteindre, au point que différentes sociétés médicales préconisent des taux de vitamine D différents. En effet, un taux trop faible de vitamine D favorise la survenue de certaines pathologies.

Afin de résoudre ce débat important, des scientifiques de l’université de Washington ont chercher à trouver le taux de vitamine D à atteindre pour réduire le risque d’infarctus du myocarde, de fracture de la hanche, de cancer et de décès. Les résultats sont publiés dans la revue Annals of Internal Medicine.

Les chercheurs ont dosé le taux de vitamine D dans le sang de 1621 adultes de plus de 65 ans enrôlés au début des années 1990 et suivi la survenue d’évènements cliniques pendant 11 années. Au cours de ces années, 1 018 participants ont subi un évènement : il y a eu 137 fractures de hanches, 186 infarctus, 335 cancers et 360 décès.


En comparant le taux de vitamine D des participants ayant subi un évènement et de ceux n’ayant pas subi d’évènement, les chercheurs ont déterminé que le risque de survenue d’un évènement (infarctus, fracture, cancer, décès) augmentait lorsque le taux de vitamine D passait en dessous de 20 ng/mL.

Mais ce risque varie également en fonction des saisons, un phénomène logique puisque 80% de la vitamine D chez l’adulte provient de la synthèse obtenue au contact des rayons du . Le risque devient donc maximal pour une concentration de vitamine D inférieure à 17 ng/mL en hiver, à 20 ng/mL au printemps, à 24 en été, et à 22 ng/mL en automne.

L’exposition au est nécessaire pour une bonne synthèse de vitamine D en faisant garde cependant à une exposition trop prolongée qui pourrait favoriser un cancer de la peau. Les autres sources de vitamine D sont alimentaires : le lait, les jus de fruits enrichis en vitamine D, les poissons sauvages gras tels que le saumon, les maquereaux ou les harengs.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
 
Quel taux de vitamine D, chez le patient agé ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Soins - Conseils - Santé - Médicaments-
Sauter vers: