Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf-Nadége
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 La consultation en homéopathie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: La consultation en homéopathie    Sam 14 Juil - 22:04

La consultation en homéopathie


Vieux de deux siècles, le principe de l'homéopathie n'a guère évolué. Depuis, l'engouement pour cette médecine douce ne se dément pas, particulièrement en France. Comment se déroule une consultation ? Que peut-on soigner ?... Toutes les réponses avec le Dr Greco, médecin homéopathe à Paris.
L'homéopathie connaît un véritable boom, notamment en France où 4 personnes sur 10 l'utilisent au moins occasionnellement pour se soigner. Mais que contiennent ces petites granules à faire fondre sous la langue ?

Dr Jocelyne Greco, médecin homéopathe : L'homéopathie est une discipline qui existe depuis 200 ans environ, qui a été mise au point par le médecin allemand Samuel Hahnemann. Ce médecin a découvert que lorsqu'on diluait des substances toxiques et qu'on les donnait à des doses infinitésimales, elles devenaient des médicaments. Sur ce principe, différentes pathologies pourraient être traitées. On utilise pour cela des souches animales, végétales et minérales - toujours diluées à des doses infinitésimales.

Après un examen clinique complet, le médecin homéopathe procède à un interrogatoire très poussé pour connaître les antécédents du patient et recueillir le maximum de symptômes liés à sa maladie. Ainsi, il pourra proposer le traitement homéopathique et la dilution adaptée à chaque patient et à chaque problème.

Dr Jocelyne Greco, médecin homéopathe : On soigne très bien les maladies infantiles comme les rhinopharyngites, les otites, les angines... certaines allergies (eczéma, rhume des foins, allergies cutanées) et les symptômes gynécologiques (troubles des règles, de la ménopause, pré-ménopause...), voire l'endométriose.

Attention, toutes les maladies ne peuvent pas être traitées par ce principe thérapeutique. L'homéopathie échappe à toutes évaluations scientifiques rigoureuses. Pourtant, les traitements sont remboursés à 35 %. Alors véritable médicament ou placebo ? L'efficacité de l'homéopathie reste l'objet de controverses.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: La consultation en homéopathie    Jeu 20 Juin - 16:06

Je ne savais pas trop où mettre ce lien.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Pour quelle raison je le conseille. Il apparait que la question de départ est simple
On s'attendrait que la réponse soit aussi simple genre, un symptôme un remède.

En étant observateur, on peut ne pas comprendre ce qui pousse à creuser pour proposer une solution thérapeutique. L'homéopathe est obligé de recueillir un certain nombre d'éléments pour savoir ce qui se passe en profondeur, repérer cette dynamique constitue la majeur partie de la consultation.
C"est la maladie chronique qu'il faut guérir, classiquement, il y aurait trois expressions, dans ce sujet, on suspecte l'expression de la "sycose".

On reconnait globalement ce schéma pour une maladie chronique. (J'aurais envie d'ajouter à condition de prendre les symptômes dans leur continuité et en suivant la chronologie).
Citation :
L'organisme agressé par la maladie chronique (MC) cherche à stocker la perturbation sur des plans les plus superficiels possibles. D'abord sur le plan physique, puis s'il ne le peut plus, sur le plan émotionnel, puis mental.
Revenir en haut Aller en bas
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: La consultation en homéopathie    Ven 28 Juin - 10:15

Un autre exemple de consultation cas assez banal sous forme de Quizz
c'est une rhumatologue qui présente ce cas, comment avancer et découvrir le remède salvateur XXX qui sera donné ici, en 200 K?

Je n'ai posté ici que les passages les plus aptes à faire comprendre la démarche pour arriver à trouver ce que j'appelle, "la colonne vertébrale du cas".
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Citation :
Mme C 59 ans
opérée d'un ménisque il y a trois mois pour fissure (accident de ski)
le genou gauche reste un peu tuméfié et douloureux ,
Elle est en colère après son chirurgien qui ne lui explique rien et la ballade ,
lui prédit une intervention si les choses ne s'arrangent pas !
Elle est écœurée, elle en a mal au ventre !
Elle n'a plus confiance en lui
XXX 200K
Mad

Il va falloir faire un diagnostic différentiel (DD) jusqu'à trouver le plus adéquat.
C'est comme si en arrière plan, on se posait la question, quel est le remède qui lors de son expérimentation est capable de produire ce genre de symptômes?
L'utilisation de l'outil qu'on appelle un répertoire ne mène pas directement au bon remède.
Le raccourci par la pathologie n'est qu'un point de repère.
Grande Matière Médicale Homoeopathique de Cowperthwaite a écrit:
Action thérapeutique : (Colocynthis)
Mauvais effets de la colère, avec indignation ; diarrhée ; dyssenterie ; coliques ; crampes ; coxalgie et coxarthrose ; névralgie, surtout névralgie faciale et sciatique ; pathologie ovarienne (névralgique) ; états arthritiques et rhumatismaux.

Il faut élargir et rechercher un remède de colère, c'est "l'accroche du cas" car ça ressort clairement. C'est Globule qui déblaye le terrain
Globule a écrit:
J'attends avec impatience le dd entre les deux remèdes :) comme nous les aimons ;) car j'apprends beaucoup!

Nous avons discuté ensemble d'un "cas écœuré" qui avait mal au ventre 56447 dans d'autres circonstances

Si je prends, étant donné que le médecin ballade la patiente, qu'elle est contrariée, humiliée ne se sent pas respectée, en colère:

PSY : COLÈRE, irascibilité / affections après colère, contrariété, etc / indignation, avec: aur., coloc., ip., lyc., Merc., Mur-ac., nat-m., nux-v., plat., staph.

et les douleurs au ventre:
AB : DOULEUR, mal au ventre, douleur sourde / humiliation, mortification, après : coloc...

la latéralité gauche
colocynthis

Francis a écrit:
Staph. et Coloc. sont au coude à coude:

Douleur abdominale après colère: Cham., cocc., Coloc.Nux-vom., Staph. Sulph
affections après colère: CHAM., COLOC., NUX-VOM., STAPH.
Suite d'indignation: Acon.,Coloc., ip., nux-vom., plat., STAPH.

Certes, coloc. a une douleur du genou que n'a pas Staph., correspond à des affections après avoir été méprisé (2),
mais je privilégie suites d'impolitesse Staph (3)
d'autant qu'à la rubrique Mécontent Coloc (1) avec STAPH (3)
et en plus à la suite de coups de bistouri.

Donc, pour moi Staph.

Remarquez que je ne me mouille pas trop riravant la "correction" je ne détiens pas le point clé du diagnostic différentiel pour valider l'un plutôt que l'autre. Entre ces deux mon cœur balance, intuitivement staph cadrait mal avec une expression aussi franche. Quand on a à cœur de faire son travail correctement, on s'interdit de prescrire les deux (ce serait tellement plus facile).

Didier a écrit:
bonjour,
plusieurs personnes ont fait le boulot de décryptage merci, après réflexion, je me rallierais bien à ceux qui proposent colocynthis

La réponse et des éléments de compréhension car à mon avis on apprend surtout les remèdes en les comparant entre eux.
Katherine a écrit:
Elle revendique le droit d'être informée.


COLOCYNTHIS

" mes droits ne sont pas respectés"
Lésé de ses droits par qq dont il dépend +++
Le chirurgien ne lui a rien explique , il n'a pas respecté son droit de savoir , après tout il s'agissait de SON genou
Manque de considération : elle avait droit en tant que malade , à plus d'égards
Elle a vécu cela comme une injustice qu'elle a du subir

La prise du remède a été suivit d'une aggravation transitoire des signes inflammatoires du genou
Parallèlement la colère et l'indignation se sont estompées pour disparaître complètement.
Je craignais qu'elle ne développe une algodystrophie secondaire
Après six mois , tout continué à aller bien

Une fois encore , Merci Mr Samuel Hahnemann

Le DD se discutait surtout avec staph

STAPHYSAGRIA
C'est plutôt une atteinte à sa dignité ++++
On doit respecter ses droits et ses mérites
Il a été insulté , mais il RÉPRIME sa colère
Il se réfugie ds sa tour d'ivoire , et SE TAIT

Pour être complète citons les autres indignés
PLATINA on ne reconnaît pas sa supériorité !cela l'indigne , le met en colère
NUX VOMICA C'est le justicier
CAUSTICUM, l'idéaliste , révolte par cet autorité qui opprime les plus faibles
IGNATIA. Ses efforts ne sont pas reconnus
IPÉCA. pourquoi moi , ( ou pourquoi pas moi ) sentiment de jalousie
CALC PHOS se culpabilise d'une injustice fait a un autre


Dernière édition par Didier le Ven 28 Juin - 11:49, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: La consultation en homéopathie    Ven 28 Juin - 11:32

excellent bisous
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: La consultation en homéopathie    Ven 28 Juin - 12:29

Merci Marie,
J'ajoute, une réaction qui éclairera sans doute encore mieux la consultation "particulière" c'est le moins qu'on puisse dire.
Je dis souvent qu'un remède est assez facile à trouver quand on se base sur la localisation du problème mais que si on peut "raccrocher" le remède trouvé de cette façon aux caractéristiques du malade, c'est encore mieux.
Jeannine a écrit:
Jeannine a écrit:
Merci, Katherine, pour ces explications.
Ne pourrait-on pas dire aussi en faveur de Coloc. qu'il est répertorié au 2ème degré pour la douleur au genou alors que Staph. est absent pour ce symptôme? Après tout, cette dame est venue vous voir surtout à cause de cette douleur, j'imagine Mad 

Katherine rhumato a écrit:
C'est toute la différence avec l'allopathie qui soigne une maladie ou des symptômes !
L'homéopathie soigne UN MALADE
Et dans ce cas, si j'avais soigné le genou , je ne lui aurais sûrement pas donne COLOCYNTHIS , mais je me serai attaché aux symptômes et modalités du genou douloureux ,
au mieux je n'aurai pas eu de résultat,
au pis j'aurai fait une suppression
C'est a moi , quand un malade me consulte a faire ressortir les pourquoi , les comment, et depuis quand, etc...
( ce qui étonnent les patients non avertis de " ma déviance" )
Je suis inscrite comme rhumato , il n'apparaît nulle part mes sympathies pour l'homéopathie
Mad 
Citation :
dans les cas post opératoires sur ménisques fissures, la tuméfaction est quasi pathognomonique, elle se résorbera d'elle même ; et c'est un peu long , il vaut mieux en avertir le patient pour qu'il ne s'impatiente pas. Mad 
restait donc la douleur post chir/ traumatique
ce qui dominait le tableau , c’était la colère devant l'attitude du chirurgien
" il me voit comme une voiture, et mon genou est une roue usée qu'il tente de réparer, et c'est pas gagne!
56447  le reste il s'en moque ......je rêve !"
:(
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La consultation en homéopathie    Ven 28 Juin - 13:57

C'est intéressant en effet, de mettre en parallèle ce que m'a dit la kiné et les effets de la colère sur cette patiente !

Je suis assez branchée "philo" en ce moment tout cela résonne de manière particulière dans ma tête.
Revenir en haut Aller en bas
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: La consultation en homéopathie    Lun 9 Juin - 15:02

Dr E.B a écrit:
Comme toujours aux yeux du médecin homéopathe, la pathologie pour laquelle consulte le patient ne représente que le prétexte pour franchir le seuil de notre porte. C’est la partie émergée d’un iceberg qui plonge loin dans le passé et les profondeurs du patient.
Quelle est la limite pour une maladie chronique?
Médecin véritable homéopathe a écrit:
L'un des principes de base de l'homéopathie c'est de se baser sur les symptômes rares, bizarres, particuliers du patient quelle que soit sa pathologie. On ne soigne pas la maladie, mais le malade. C'est une des grandes difficulté que de faire comprendre cela à une personne qui n'a pas l'habitude de la consultation homéopathique. Lorsqu'un patient demande à l'homéopathe "vous n'avez rien pour mes insomnies?" c'est comme s'il demandait une veste prêt à porter à un vendeur sans préciser ni la taille, ni le coloris, ni la matière... L'homéopathe cherche plutôt à faire du sur mesure, parfois même de la haute couture!!!

Il arrive que la personne ait un niveau de santé tellement dégradé que son organisme n'est plus capable de produire le moindre symptôme rare bizarre ou particulier sur lequel l'homéopathe pourra asseoir sa prescription. Il n'y a plus que des symptômes communs à la pathologie ce qui est parfaitement insignifiant ou inutile dans l'enquête de l'homéopathe...
.

Je trouve que ce cas est très révélateur, d'une part, il s'agit d'une maladie grave et d'autre part, des signes étranges sont encore présents. Ils sont propres à la patiente, ils valent de l'or pour permettre de lui donner un remède.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

J'ai participé à mon sens trois possibilités en lice. Il n'en faut qu'un seul à l'arrivée; j'attends le corrigé avec impatience...
Tout ça pour montrer que la grande condition pour pouvoir guérir en homéo est qu'il reste des symptômes particuliers au malade.
Revenir en haut Aller en bas
ptitlange

avatar

Féminin Lion Chien
Date de naissance : 16/08/1970
Age : 47
Localisation : Rouen
Humeur : La meilleur possible ....

MessageSujet: Re: La consultation en homéopathie    Lun 9 Juin - 20:38

merci 54 
Revenir en haut Aller en bas
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: La consultation en homéopathie    Lun 16 Juin - 11:03

Il existe toujours l'opposé c'est à dire proposer un remède, le même pour tout le monde.
Je n'ai jamais utilisé celui-ci, remarque utile parce que le raisonnement est celui du médecin classique
Une simplification de plus sans individualisation
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Il semble quand même avoir été utile dans (ce) cas d'hypertension artérielle pulmonaire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

L'exemple 4 d'une crise d'asthme aiguë montre qu'un remède choisi (sur les particularités et à l'aide d'un bon répertoire) peut faire l'affaire. Notez bien que personnellement une crise d'asthme ne me fait pas penser une seule seconde à Graphites qui est LE remède.
Revenir en haut Aller en bas
Didier
Modérateur Médecine Douce
Modérateur Médecine Douce
avatar

Masculin Scorpion Singe
Date de naissance : 22/11/1968
Age : 48
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: La consultation en homéopathie    Dim 22 Juin - 9:13

Un autre cas de "complémentarité"
Je le post pour la conclusion, la réaction de l'équipe du CHU
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La consultation en homéopathie    

Revenir en haut Aller en bas
 
La consultation en homéopathie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Phytothérapie - Homéopathie - Médecine naturelle-Médecine parallèle-
Sauter vers: