Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Aspergillose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Aspergillose   Lun 5 Nov - 11:32

Qu’est-ce que l’aspergillose?
L’aspergillose est une infection causée par le champignon Aspergillus. Ce champignon est très répandu; on le trouve souvent dans le compost, les bouches d’aération et la poussière en suspension dans l’air. La principale cause de l’aspergillose est l’inhalation de spores d’Aspergillus.
L’aspergillose peut se manifester sous plusieurs formes. L’aspergillome pulmonaire survient lorsque la maladie se développe dans les sinus ou les poumons et qu’elle prend la forme d’une boule faite d’un mélange de filaments fongiques (champignons) et de cellules sanguines. Cette forme d’aspergillose ne se propage généralement pas aux autres parties du corps.
Dans de plus rares occasions, l’aspergillose devient très agressive, envahit rapidement les poumons et se propage souvent par le sang jusque dans le cerveau, le coeur, le foie et les reins. Qualifiée d’aspergillose invasive, cette forme de la maladie frappe en majeure partie du temps les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

L’aspergillose est-elle courante?
Comme l’aspergillose ne cause pas toujours de symptômes, il est difficile d’évaluer le nombre de personnes qui en sont atteintes. Toutefois, des données indiquent que l’aspergillose invasive touche jusqu’à 11 % des patients ayant subi une greffe de la moelle osseuse1 et près de 6 % de ceux qui sont hospitalisés aux soins intensifs2.
Qui peut contracter l’aspergillose?
Dans la majorité des cas, l’aspergillome pulmonaire se produit chez des personnes dont les poumons présentent des cavités résultant d’une autre maladie, comme la tuberculose. Pour sa part, l’aspergillose invasive frappe généralement des patients dont le système immunitaire est très affaibli par suite d’une greffe d’organe, d’une chimiothérapie, de la progression du sida ou d’autres maladies. Les gens
ayant une bonne santé immunitaire qui contractent une aspergillose invasive sont presque toujours des malades en phase critique ou sont atteints d’une maladie pulmonaire grave.
Les adultes d’âge moyen et les personnes âgées dont le système immunitaire est légèrement affaibli ou qui souffrent d’une maladie pulmonaire chronique peuvent être atteints d’une aspergillose qui s’installe dans les poumons, mais qui ne se propage pas aux autres parties du corps. Cette forme d’aspergillose est connue sous le
nom d’aspergillose nécrosante chronique.

Comment prévient-on l’aspergillose?
Dans les hôpitaux, il est souvent possible de réduire le risque d’aspergillose invasive en éloignant les patients susceptibles d’attraper la maladie des zones où l’on effectue des travaux de construction et en filtrant l’air de leur chambre.

Quels sont les symptômes de l’aspergillose?
L’aspergillome (boule de champignons dans les poumons) n’entraîne souvent aucun symptôme. On le diagnostique seulement lorsqu’on effectue une radiographie pour une autre raison. Cependant, il peut parfois causer une toux
accompagnée de crachements de sang et, à l’occasion, provoquer une hémorragie interne. L’aspergillose des sinus
Symptom
se manifeste principalement par une congestion et parfois par une douleur et un écoulement nasal. L’aspergillose peut aussi toucher le conduit auditif, causant des démangeaisons et parfois une douleur.
L’aspergillose nécrosante chronique, souvent appelée aspergillose semi-invasive, entraîne généralement une toux productive qui peut être accompagnée de crachements de sang ainsi que des symptômes plus généraux tels que
fièvre, fatigue et perte de poids. Toutefois, certains patients n’éprouvent aucun symptôme.
Si l’aspergillose envahit rapidement les poumons, elle peut causer une toux, une fièvre qui ne répond pas aux antibiotiques, une douleur thoracique et des difficultés respiratoires. Sans traitement, cette forme d’aspergillose est mortelle.
Si l’aspergillose se propage à d’autres organes, elle peut causer de la fièvre, des frissons, un état de choc, du délire et la formation de caillots de sang. Elle peut aussi entraîner une insuffisance rénale, une insuffisance hépatique ou des troubles respiratoires, et la mort peut survenir rapidement.

Comment établit-on le diagnostic de l’aspergillose

Les médecins soupçonnent souvent la présence d’une aspergillose d’après les symptômes existants, mais la radiographie ou un autre examen d’imagerie médicale de la région infectée peut les aider à confirmer le diagnostic.
La radiographie pulmonaire est particulièrement utile pour dépister un aspergillome pulmonaire ou une aspergillose nécrosante chronique. Lorsqu’il est possible de le faire, les médecins envoient un échantillon de tissu infecté à un laboratoire pour une
culture et un examen. Pour prélever cet échantillon dans les sinus ou dans les poumons, ils peuvent utiliser un bronchoscope ou un rhinoscope (tube muni d’une caméra et d’une pince), ce qui constitue la méthode la plus précise pour diagnostiquer l’aspergillose. Chez les patients dont le système immunitaire est affaibli, on peut analyser les expectorations. Si les résultats montrent la présence d’Aspergillus, on peut presque toujours conclure qu’il s’agit d’une aspergillose invasive
L’aspergillose qui se limite aux sinus ou à une seule région des poumons ne constitue pas un danger immédiat, car la maladie progresse lentement. En règle générale, elle nécessite un traitement seulement si le patient présente des symptômes. Par contre, une infection grave ou généralisée doit être traitée sans tarder. L’aspergillose invasive, se traite par la prise d’antifongiques, administrés seuls ou en association.
Il est parfois nécessaire d’avoir recours à la chirurgie pour enlever les champignons dans les sinus ou les boules fongiques dans les poumons, qui menacent les vaisseaux sanguins avoisinants.

Comment traite-t-on diagnostic de l’aspergillose?
L’aspergillose qui se limite aux sinus ou à une seule région des poumons ne constitue pas un danger immédiat, car la maladie progresse lentement. En règle générale, elle nécessite un traitement seulement si le patient présente
des symptômes. Par contre, une infection grave ou généralisée doit être traitée sans tarder. L’aspergillose invasive se traite par la prise d’antifongiques, administrés seuls ou en association.
Il est parfois nécessaire d’avoir recours à la chirurgie pour enlever les champignons dans les sinus ou les boules fongiques dans les poumons, qui menacent les vaisseaux sanguins avoisinants
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Aspergillose   Lun 5 Nov - 13:20

EPIDEMIOLOGIE

Habitat du Champignon


Plus
de 300 espèces constituent le genre Aspergillus. ces champignons sont
présents sur des débris organiques de toute nature,dans le sol, sur des
vêtements, dans des climatiseurs ou des humidificateurs....dans diverses
solutions liquides , eau distillée, antiseptiques, soluté de perfusion.
Ils sont rencontrés dans le milieu extérieur et à l'intérieur des
habitations dans tous les pays.


Sur
les matières organiques, les cultures se couvrent de spores qui se
détachent et sont véhiculées par le vent...Pour ces raisons, ils
représentent au laboratoire une source fréquente de contamination des
milieux de culture ou des produits pathologiques à examiner.


MODE DE CONTAMINATION


Les
spores d'Aspergillus étant présentes dans l'air, leur inhalation est
quasi obligatoire et la principale voie de pénétration respiratoire.
c'est donc l'appareil broncho-pulmonaire qui est le plus souvent
concerné par la maladie aspergillaire.


Dans
certaines circonstances (manipulation de grains ou de foin moisi)
l'inhalation étant massive, le champignon est retrouvé dans
l'expectoration plusieurs jours après, que le sujet soit malade ou non.


Une contamination directe est aussi possible et peut être responsable d'otomycoses, de surinfection chez les brûlés..

POUVOIR PATHOGENE


Seules
quelques espèces parmi les 300 qui existent sont à l'origine de maladie
chez l'homme. aspergillus fumigatus est responsable de 80 à 90 % des
infections humaines. D'autres espèces sont plus rarement impliquées dans
les phénomènes pathologiques telles A.flavus, A.nidulans,A.niger. Les
aspergillus sont des pathogènes accidentels, des champignons
opportunises. Ils ne provoquent des lésions chez l'homme que s'ils
rencontrent des conditions et/ou générales à leur implantation. le
terrain joue un rôle essentiel dans les manifestations allergiques ainsi
que dans le développement d'une infection aspergillaire. la grande
majorité des infections graves surviennent chez des patients
immuno-déprimés et plus particulièrement chez les leucémiques en
aplasie.


Les principales manifestations du pouvoir pathogène sont les suivantes :



  • processus de sensibilisation responsable de manifestations allergiques, asthme aspergillaire
  • colonisation d'une d'une cavité préformée avec un développement fongique uniquement local : aspergillome pulmonaire dans une cavité tuberculeuse résiduelle
  • infection proprement dite
    c'est-à-dire le développement et la diffusion du mycélium dans la
    profondeur d'un organe : pneumopathie aspergillaire du leucémique.





    • Certains
      caractères biologiques sont à la base du pouvoir pathogène des
      aspergillus. Le diamètre des spores de 2 à 3 microns permet leur
      pénétration jusqu'au niveau bronchiolo-alvéolaire. La germination des
      spores inhalées et le développement du mycélium impliquent une
      thermotolérance égale à 37°.

    • Le tropisme vasculaire des aspergillus est responsable de foyers de nécrose qui facilitent l'extension et la formation d'abcès.
    • Les
      toxines élaborées lors de la multiplication foncgique jouent un rôle
      pathogène. par exemple on peut citer le rôle de l'afaltoxine produite
      par A;flavus dans le cancer primitif du foie, de la stérigmatocystine
      par A.nidulans également carcinogénique.

    • Les
      filaments qui résultent de la germination des spores représentent la
      forme invasive du champignon. Leur grande longueur constitue une entrave
      à la phagocytose.

    • Outre
      l'homme, diverses espèces animales sont sensiblles à l'infection
      aspergillaire notamment les oiseaux, pingouins, bétail..Au laboratoire,
      la souris et le lapin sont très sensibles à l'infection expérimentale.



Facteurs favorisant l'infection :




  • inoculum : nombre de spores infectantes
  • diminution des facteurs immunitaires
  • utilisation de drogues cytotoxiques
  • facteurs locaux anatomiques

MANIFESTATIONS CLINIQUES

L'adulte est le plus souvent concerné

APPAREIL RESPIRATOIRE

Aspergillose immuno-allergique



  • asthme bronchique
    : les anticorps produits sont de type IgE. La réaction cutanée est
    positive. Il existe des réactions croisées avec les différentes espèces

  • aspergillose broncho-pulmonaire ou asthme avec eosinophilie pulmonaire A.E.P
  • alveolite allergique extrinsèque : certains aspergillus peuvent provoquer lr syndrome du fermier La recherche de précipitines est positive

Aspergillome pulmonaire
: développement du champignon dans une cavité préexistante dû à
l'absence ou l'insuffisance des défenses immunitaires L'origine de la
cavité est variable :




  • ancienne caverne tuberculeuse, la tuberculose étant guérie
  • cavité séquellaire d'un abcès à pyogènes
  • kyste pulmonaire congénital

Cliniquement
muet, l'aspergillome est découvert par une radiographie fortuite.
L'évolution vers l'hémophtysie est un signe de gravité. On note la
présence d'Aspergillus dans l'expectoration. Les espèces le plus souvent
isolées sont : A.fumigatus, flavus, nidulans, niger. Le sérodiagnostic avec recherche de précipitines est positive (5 à 10 arcs de précipitation)


Aspergillose pleurale
: cavité pleurale contaminée par voie aérienne à l'examen radiologique,
épaissement des parois cavitaires. séro-diagnostic positif.


Pneumopathie aspergillaire
: aspergillose pulmonaire invasive. Concerne essentiellement le sujet
immuno déprimé en particulier leucémique en aplasie, cancéreux sous
chimiothérapie, greffé du rein...


ASPERGILLOSE DISSEMINEE

Cette
forme évolutive concerne les sujets atteints d'affection sévère
touchant le système hématopoïetique avec immuno dépression et/ou
agranulocytose. Le poumon, le cerveau, le tube digestif, le foie, le
rein , le coeur, peuvent être atteints.


ASPERGILLOSE MONOVISCERALE

La maladie survient sur un terrain, en règle non immuno déprimé.

Endocardite aspergillaire
: les facteurs favorisants sont représentés par la chirurgie cardiaque
en particulier la mise en place de prothèse valvulaire, cathétérisme
veineux.


Atteinte cérébrale :
l'aspergillose nasale ou des cavités paranasales peut être le point de
départ d'une atteinte cérébrale par propagation directe ou par voie
veineuse.L'aspect clinique est celui d'une méningite, d'une encéphalite
ou d'une tumeur cérébrale. Présence de polynucléaires dans le L.C.R.
Culture négative.


Otomycose
: otite externe, hypoacousie, écoulement. A.niger est le plus souvent
en cause, surinfection d'un conduit auditif eczémateux ou après
application locale d'antibiotiques ou de corticoïdes.


DIAGNOSTIC AU LABORATOIRE

En
règle générale, un isolement au niveau d'une cavité naturelle est
insuffisant. les prélèvements doivent être répétés et l'Aspergillus doit
être retrouvé en abondance. Chez le sujet prédisposé (leucémique...)le
prélèvement ne doit pas être systématiquement rejeté.





    • Souillures et contaminations sont dues à la présence de spores qui germent secondairement dans le milieu de culture.
    • La découverte à l'examen direct d'organes de fructification traduit la croissance du champignon dans l'organisme.
    • La présence du champignon dans un liquide biologique normalement stérile, sang, LCR,urine, affirme l'infection.
    • La
      preuve du diagnostic peut également venir de la culture d'une biopsie
      d'organe ou du produit d'une embolectomie. L'examen histologique affirme
      l'infection.





  • Facilement isolé sur gélose Sabouraud + chloramphénicol ou gentamycine
  • Culture à 30ou 37° rapide
  • Organes de fructification caractéristiques. Tableau
  • Test de sensibilité aux antifongiques
  • Séro-immunologie
  • Biologie
    Moléculaire : techniques d'amplification de séquence variables faisant
    appel à la PCR sont de plus en plus utilisées dans le diagnostic de
    l'aspergillose invasive et dans les études épidémiologiques.

  • Diaporama d'une étude clinique avec les examens les plus récents avec l'aimable autorisation de l'auteur.
  • [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

qui traite des aspergilloses videos. protocoles, très riche
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Re: Aspergillose   Mer 1 Mai - 0:13

L'aspergillose invasive reste-t-elle une menace ?







[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Pr Raoul Herbrecht
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Par Agnès LEFORT

LIEN
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
Glad
Membre
Membre
avatar

Féminin Balance Rat
Date de naissance : 06/10/1960
Age : 56
Localisation : Le blanc mesnil
Humeur : "J'aimerais que chacun comprenne qu'il ne peut compter que sur lui-même, qu'il est responsable de sa personne, que le corps dont il dispose doit être géré comme n'importe quel autre bien." Dr Kousmine.

MessageSujet: Re: Aspergillose   Mer 1 Mai - 4:34

C'est drôle, mais j'allais mettre un lien sur le sujet, car comme toi, je reçois la lettre, alors j'ai été rechercher plus loin.


Place de la chirurgie dans le traitement des aspergilloses thoraciques bisous


Dernière édition par Glad le Mer 1 Mai - 13:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aspergillose   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aspergillose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Documentations Maladies :: BPCO : Maladie - Infection-
Sauter vers: