Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Yoga-Méditation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Yoga-Méditation   Ven 3 Aoû - 1:00

YOGA-MEDITATION

« L'esprit de la méditation » Jean-Marc Eyssalet



« Les bienfaits de la méditation » Annie Ollivier

« La méditation, un outil sur le chemin de l'éveil » Terre de Lumière

« L'art de la méditation » Claudette Vidal

Cours niveau 1 - Découvrir la « Présence » par le Yoga Taoïste et la Méditation
avec Martine Quirion, M.T.C. - n.d.

Cours niveau 2 - Approfondir la « Présence » par le Yoga Taoïste et la Méditation

avec Martine Quirion, M.T.C. - n.d.
Les bienfaits de la méditation





La méditation aide beaucoup à relaxer le corps et à calmer l'esprit. Elle peut renforcer notre confiance en notre sagesse intérieure et diminuer bien des peurs reliées à toutes sortes d'aspects de notre vie. Quand nous nous syntonisons sur l'ordre naturel du monde et que nous prenons le temps de reconnaître les cycles et la cadence de la nature, nous réussissons aussi à valoriser et à honorer notre propre nature.
En ce qui me concerne, j'adore méditer sur le son de l'eau qui clapote contre les rochers, sur la sensation du vent frais qui caresse mon corps alors que le soleil me darde de ses rayons chauds, sur l'odeur de l'air frais et vivifiant après une belle ondée. Dans ces moments, il n'y a rien à faire, nulle part où aller, rien à comprendre ni aucune décision à prendre. Il suffit de ralentir le rythme et de sentir l'harmonie et la paix de la nature. Laissez cette sensation prendre possession de votre corps et faire taire vos pensées, croyances et attitudes. Abandonnez-vous à l'énergie qui parcourt votre corps et laissez-vous pénétrer par la profonde relaxation qu'elle vous apporte. Chacune de ces méditations peut trouver son chemin dans votre corps et éliminer les tensions qui assaillent votre mental et qui interfèrent d'habitude avec cette écoute naturelle mais peu familière.
Nous pouvons également composer avec nos émotions négatives (peur, colère, inquiétude, dépression, haine) grâce à la pratique bouddhiste du Tonglen. En tibétain, tonglen veut dire « donner et recevoir ». Cette pratique aide à développer la compassion envers nous, quand la peur et la souffrance sont présentes. Elle ouvre le coeur à ce qui nous empêche d'entrer en contact profond avec notre véritable nature, avec notre essence. Parce qu'elle nous aide à dépasser les blocages qui nous empêchent de faire confiance à notre sagesse innée, cette pratique nous permet de découvrir une façon nouvelle d'entrer en rapport avec ce qui nous fait souffrir et nous stresse.
Pour pouvoir ouvrir notre cœur, le Tonglen nous apprend qu'il faut nous rapprocher de ce qui nous apporte la souffrance et non pas vouloir nous en débarrasser. Il faut donc la toucher en son épicentre. En gardant notre esprit et notre coeur ouverts tout en respirant dans le sentiment de peur ou de toute autre émotion, nous pourrons voir de quelle façon notre esprit et notre cœur sont étroitement liés à la peur. Le tonglen est une pratique qui permet de connaître les émotions souffrantes en tant que sensation dans le corps et ensuite de les laisser se transformer sans embarquer dans un long voyage de souffrance. Peut-être avons-nous peur de ce qui pourrait se produire dans telle ou telle situation... et nous inventons les pires scénarios. Quand nous nous identifions à ce processus, il en ressort une grande détresse. La pratique du Tonglen nous aide donc à briser le cercle vicieux de la réaction en chaîne, du karma.
On dit que le germe de la compassion émane de nos névroses, de nos peurs et de ce que nous considérons comme négatif. Il en va de même pour la confiance, la relaxation et le développement de la force intérieure. Notre souffrance a un sens si nous permettons aux énergies de transformation d'advenir et si nous travaillons de concert avec elles. Cette notion est inhérente au concept du Yin et du Yang, concept selon lequel le fondement de la compassion se trouve dans les émotions difficiles (Voir mon CD TAO avec le Sourire intérieur et les Six sons de guérison) et selon lequel les émotions que nous qualifions habituellement d'émotions négatives prennent leur source dans la compassion.
Point n'est besoin de faire disparaître la peur ou n'importe quelle autre émotion. Il suffit de s'en servir comme d'un objet d'attention et de ne pas la juger comme étant bonne ou mauvaise, appropriée ou pas. Il suffit simplement d'entrer en contact avec elle et ensuite de la laisser aller. Faire l'expérience de la peur, ou de toute autre émotion, n'est pas malsain en soi. Ce qui l'est, c'est la réaction excessive ou continue à cette émotion humaine normale. Si nous pouvons adopter une façon saine de composer avec notre peur, nous faciliterons la circulation du Qi. Le Tonglen est une pratique qui permet de nous rapprocher intimement de l'énergie brute de nos émotions difficiles et de transformer notre rapport à celles-ci.
Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Annie Ollivier - Bulletin Chi Kung


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


retour au début





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



La méditation, un outil sur le chemin de l’éveil
La méditation est une pratique très ancienne utilisée pour apaiser le mental et nous mettre en résonnance avec notre être intérieur. Méditer dans le silence est un exercice des plus profitables, mais avec lequel certains ne sont pas à l'aise, surtout dans notre société occidentale peu habituée au silence et à la non-action.
Il existe une alternative à la méditation silencieuse, ce que nous appelons les méditations guidées, qui représentent un outil intéressant à plus d'un titre. Elles nous aident à focaliser nos pensées vers un but précis et à nous connecter aux énergies positives désirées. En se laissant guider par la narration, le mental, qui a souvent tendance à s'éparpiller, est maintenu dirigé vers notre objectif et sert à créer l'environnement et l'état d'être que l'on souhaite. Il devient ainsi un instrument très utile. Que ce soit dans le silence ou en écoutant une méditation guidée, méditer nous permet d'atteindre un état de relaxation profonde et de nous abandonner au moment présent. Ainsi, un état de paix intérieure peut s'installer et le corps tout entier bénéficie de cette détente pour se régénérer, en particulier le système nerveux. Dans cet état de conscience modifié, nous rentrons en contact plus intime avec notre être intérieur et avons consciemment accès à des fréquences vibratoires plus raffinées très bénéfiques.
Dans le cas des méditations guidées, la musique, qui a la particularité de parler le langage de l'âme, nous soutient dans notre voyage intérieur et contribue à créer un environnement agréable et propice.
Les bienfaits de la méditation, quelle que soit la forme qui vous convient, sont de plus en plus largement reconnus. Nous la pratiquons régulièrement et apprécions véritablement le ressourcement qu'elle nous procure. Même si nous ne disposons que de peu de temps, il est surprenant de constater combien le contact avec notre être intérieur est immédiatement ressourçant.
Source : Infolettre - MERCI LA VIE - Terre de Lumière 14-07-2009
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


retour au début





[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



L'art de la méditation
Si l'art de méditer est un cheminement que même les plus grands sages apprennent tout au long de leur vie, s'y initier au quotidien transforme déjà notre regard sur nous-mêmes et sur le monde. Des études démontrent que vingt minutes de méditation par jour pratiqué pendant six à huit semaines diminuent l'anxiété et la vulnérabilité à la douleur, la tendance à la colère et à la dépression, renforce le système immunitaire et aide à maîtriser son attention.
Qu'est-ce que méditer ?
Méditer c'est observer ce qui se présente à la conscience, sans imposer quoi que ce soit. C'est prendre une position de témoin, c'est-à-dire être simplement présent à ce qui se passe sans émettre aucune intention. Le témoin ne prétend pas être un agent de transformation, il n'a pas de « prétention ». Il est simplement là et il observe ce qui se passe. Il voit, accueille et ressent.
Une des caractéristiques de la méditation est qu'elle implique de maintenir une distance avec les objets mentaux ou émotionnels qui se présentent à la conscience. Il s'agit d'être simplement conscient des pensées ou émotions qui se présentent sans s'y attacher et sans les combattre. Il s'agit d'être en empathie plutôt qu'en sympathie.
Durant la méditation on se rend parfois compte d'avoir été emporté par une pensée. Quand nous pensons, nous ne sommes plus conscients de penser, car nous sommes complètement enfermés dans la pensée. Puis arrive un moment où nous sortons de la pensée. Il est à ce moment-là possible de réagir au fait que nous étions plongés dans une pensée à partir de deux espaces intérieurs, soit à partir d'une identité moralisatrice et menaçante, soit à partir d'une présence bienveillante et tolérante. Se dire « ah bon ! » à la place « je ne suis pas bon » crée un impact différent sur soi et sur la suite de la méditation.
Méditer permet de transformer une identité contrôlante en une présence aimante et tolérante.
Ce texte est inspiré de « L'art de la méditation » de Mathieu Ricard,
Source : Infolettre Éveil Spirituel - Mars 2010
eveilspirituel.net

Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
 
Yoga-Méditation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Phytothérapie - Homéopathie - Médecine naturelle-Médecine parallèle-
Sauter vers: