Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac - Portail


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 119 le Ven 1 Nov - 13:43
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Mots-clés
participation cure poumons prendre remboursement emphyseme lien oxygene bpco photos bonjour POTASSIUM ultibro dilatation hypertension rehabilitation pulmonaire fanny bronches mettre mucus greffe toux vaccin oxygenotherapie CHEZ
Marque-page social
Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac sur votre site de social bookmarking
Derniers sujets
Le reflux gastro-œsophagien, un facteur d’exacerbation des dilatations des bronches ?
Jeu 14 Sep - 11:21 par marie45310
Le reflux gastro-œsophagien, un facteur d’exacerbation des dilatations des bronches ?
Par Clémence MARTIN
D’après Mcdonnell M et al., abstr. OA1968

Le reflux gastro-œsophagien (RGO) est une comorbidité fréquemment décrite dans les études portant sur les dilatations de bronches (DDB), avec une prévalence variable de 26 à 75 % et qui est associée à des symptômes plus marqués, à une augmentation de la fréquence des exacerbations et des hospitalisations, à une atteinte radiologique plus étendue, et à un déclin plus rapide du VEMS et de la qualité de vie. Ces études, quoique nombreuses, ont des limitations : petits effectifs, monocentriques pour la plupart, définition variable du RGO, et peu d’entre elles ont étudié l’impact du RGO à long terme. Mcdonnell et al. ont utilisé les données de la cohorte européenne EMBARC (environ 10 000 patients) pour évaluer l’impact du RGO sur l’évolution clinique des patients atteints de DDB.

L’existence du RGO était établie à partir de 3 définitions de la plus exclusive à la moins formelle :
1. traitement par inhibiteur de la pompe à protons (IPP) + antécédent de RGO ou RGO symptomatique : 40,9 %, soit 3 730 patients ;
2. traitement par IPP seul : 31,7 %, soit 3 166 patients ;
3. symptômes subjectifs de RGO : 21,9 %, soit 1 993 patients.

Au final, le RGO (quelle qu’en soit la définition, 1, 2 ou 3) a été observé comme étant un facteur indépendant d’augmentation de la fréquence des exacerbations (figure) [RR = 1,26 (IC95 : 1,09-1,44) et 1,29 (IC95 : 1,24-1,35) ; p < 0,0001 pour les définitions 1 et 2, respectivement].

Une fois encore, ce travail démontre l’intérêt de la cohorte EMBARC pour mieux définir les facteurs pouvant influencer l’évolution des DDB et fait discuter la recherche systématique de RGO chez un patient atteint de DDB et exacerbateur fréquent.



Commentaires: 0
Statistiques
Nous avons 2212 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est zolli2000

Nos membres ont posté un total de 46490 messages dans 2574 sujets
Meilleurs posteurs
marie45310
 
Glad
 
Alicia
 
Romy
 
loupiotte
 
Didier
 
marsu
 
solemio0683
 
missliberte
 
Nadège
 
Novembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930   
CalendrierCalendrier