Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
https://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
https://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» BPCO : le microbiote intestinal sur le banc des accusés
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeSam 1 Juin - 18:13 par maya78

» Argile guérit tout
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeLun 20 Mai - 12:26 par marie45310

» Pension d’invalidité : démarches et prise en charge
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeDim 19 Mai - 13:48 par maya78

» DÉTRESSE RESPIRATOIRE: DE QUOI ON PARLE?
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeMar 30 Avr - 17:26 par marie45310

» 
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeLun 26 Fév - 17:51 par marie45310

» 1er pas sur le forum
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeLun 19 Fév - 18:37 par Violetta

» EMPHYSÈME PULMONAIRE LE TRAITEMENT PAR VALVES ENDOBRONCHIQUES
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeMar 6 Fév - 14:36 par marie45310

» Ventilation naturelle
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeJeu 21 Déc - 12:05 par Dab

» Intérêt de la réhabilitation respiratoire chez le patient BPCO
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeDim 19 Nov - 16:57 par marie45310

» Auto Coaching Vidéo de réhabilitation à l'effort et Gym Respi
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeMer 1 Nov - 14:47 par marie45310

» espérance de vie
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeJeu 26 Oct - 19:14 par Katty

» Moderateur du forum
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeSam 21 Oct - 14:49 par marie45310

» Remboursements EDF liés à vos appareils
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeMar 17 Oct - 16:08 par jacquine

» JE ME QUESTIONNE Franck27
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeDim 10 Sep - 9:32 par marie45310

» LE VAPOTAGE PEUT ENDOMMAGER LES VAISSEAUX SANGUINS... ET CAUSER UN AVC !
Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeMar 25 Juil - 8:50 par Fanfan52

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf

Pour Marc,,Elkendie, -Saoizic-Gladys-Plume-Jean-mrie-La vache tache-Gnourf-Nadége Fanny Sgrelo
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

 

 Tramadol et effets secondaires

Aller en bas 
2 participants
AuteurMessage
missliberte
Membre
Membre
missliberte


Féminin Verseau Rat
Date de naissance : 27/01/1961
Age : 63
Localisation : Colomiers

Tramadol et effets secondaires Empty
MessageSujet: Tramadol et effets secondaires   Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeLun 5 Aoû - 18:12

Sous haute surveillance depuis 2012, le Tramadol® est un médicament antidouleur pouvant avoir des effets secondaires dangereux. Lesquels ? Comment les éviter ?

Tramadol : attention au système digestif©
Le tramadol est un antalgique qui fait partie de la famille des opiacés, utilisé pour soulager la douleur après un accident, une chirurgie, ou encore dans le cas de douleurs chroniques. Son usage prolongé peut entraîner une forte dépendance.
En France, la prise de tramadol a augmenté de 68 % en seulement 11 ans, selon un rapport de l'Agence nationale de sécurité du médicament, faisant de lui l’antalgique opioïde le plus consommé dans notre pays. Mis au point dans les années 1970, ce médicament a détrôné la codéine après le retrait du dextropropoxyphène (Di-Antalvic) en 2011.

Selon l'Observatoire français des médicaments antalgiques, le tramadol est pris par 46 % d'hommes et 54 % de femmes. L'âge moyen des patients est de 53 ans.
Délivré uniquement sur ordonnance, le Tramadol®, antalgique de palier II selon l’OMS, se trouve dans de nombreux médicaments, comme Topalgic®, Ixprim®, Contramal®, Monoalgic®, Zaldiar® ou encore Ultram®. Mais "il présente des risques d’effets secondaires au niveau du système digestif" prévient le Pr Jean-François Bergmann, chef de service de médecine interne à Paris. Par ailleurs, des chercheurs suisses ont mis en évidence un lien entre le Tramadol® et des risques de fortes hypoglycémies, imposant l’hospitalisation du patient.

Quels symptômes ? Douleurs abdominales, flatulences, nausées, vomissements. "Le Tramadol® est aussi très fréquemment à l’origine de constipation, ajoute le Pr Julien Nizard, chef du centre fédératif douleur soins de support à Nantes (Loire-Atlantique).
Que faire ? Si les symptômes sont intenses, arrêtez le traitement et contactez votre médecin. "S’ils sont plus modestes, diminuer la dose est suffisant" indique le Pr Nizard. Pour contrer la constipation, des mesures hygiéno-diététiques peuvent suffire. "Sinon, on peut proposer un laxatif osmotique, comme le Macrogol®."

À savoir : si vous souffrez de troubles hépatiques, il est primordial de discuter avec votre médecin d’une prise de Tramadol®. Les effets secondaires pourraient être plus intenses pour vous, le foie jouant un rôle important dans son élimination.
Tramadol : des risques de confusion et de vertiges

"Si le Tramadol® est un bon antalgique, ce n’est pas un médicament anodin" affirme le Pr Bergmann. Des effets secondaires touchant la sphère neuropsychique ont été observés chez certains patients.

Quels symptômes ? Etourdissements, vertiges, confusion, somnolence, fatigue, maux de tête, bouffées de chaleur, nervosité, tremblement.

Que faire ? En cas de symptômes légers, diminuez la dose. S’ils sont plus marqués, stoppez le traitement et contactez votre médecin.

A savoir : des liens entre épilepsie et Tramadol® ont été démontrés. Si vous êtes épileptiques non traités ou prenez déjà des traitements favorisant les convulsions, il est impératif d’en discuter avec votre médecin.

Le Tramadol peut rendre dépendant
Dérivé morphinique, le Tramadol® est un antalgique prescrit pour soulager les douleurs modérées à sévères. Des cas de dépendance et de difficultés à interrompre le traitement ont été rapportés. Trois facteurs peuvent augmenter ce risque : la dose prise, la durée de traitement et les caractéristiques de l’individu. "Sans que l’on puisse encore bien l’expliquer, certains sont plus à risque que d’autres" explique le Pr Nizard. Quels symptômes ? Sueurs, tremblements, sensation de froid, douleurs, palpitations…

Que faire ? "Pour s’en sortir, il faut diminuer très progressivement la dose journalière lorsqu’on prend du Tramadol® sur une longue durée." Une prise en charge psychologique lors du sevrage peut aider.
Comment la prévenir ? "Pour les personnes souffrant de douleurs chroniques, il est important de diminuer la dose du traitement dès que les douleurs sont moins intenses." En plus de limiter les risques de dépendance, cela évitera l’accoutumance.

Tramadol et médicaments : les mélanges dangereux
Associer le Tramadol® à d’autres médicaments peut être risqué. "Si vous suivez déjà un traitement, vous devez vérifier s’il n’existe pas d’interaction avec le Tramadol®, ou demandez l’avis d’un professionnel de santé" conseille le Pr Nizard. Si la liste des mélanges à éviter peut être longue, certains sont plus risqués :
- Tramadol® et tranquillisants, somnifères, antalgiques tels que la morphine ou la codéine : les risques de somnolence ou de sensations d’évanouissement peuvent être accrus.
- Tramadol® et anticoagulants : les effets des anticoagulants dérivés de la coumarine, qui fluidifient le sang peuvent être accrus, favorisant dans certains cas le risque d’hémorragie.
- Tramadol® et médicaments sérotoninergique tels que les antidépresseurs ISRS (inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine comme le Prozac®, Serolex®…) ou les inhibiteurs de la MAO, prescrits en cas de dépression : "Le Tramadol® a une action sérotoninergique, explique le Pr Nizard. L’associer à des traitements ayant la même peut potentiellement poser des problèmes." Un syndrome sérotoninergique peut se développer dans de très rares cas. Parmi les symptômes de ce syndrome : diarrhée, sueurs, fièvre, tremblements, confusion, voire coma dans des cas exceptionnels. Si vous prenez ces deux traitements, soignez attentifs aux signes annonciateurs (diarrhées profuses, sueurs…).

Que faire en cas de surdosage de Tramadol ?
"En cas d’absorption excessive de Tramadol® (plus de 300 mg par jour), une somnolence, un évanouissement, des nausées, voire des vomissements peuvent survenir", prévient le Pr Nizard. S'il s'agit d'une seule prise inhabituelle, contacter votre médecin suffit, il n'est pas nécessaire de vous rendre à l'hôpital.
En revanche, pour les personnes souffrant de problèmes de santé sous-jacents, notamment une insuffisance respiratoire, les conséquences d’un surdosage peuvent être plus graves, avec une diminution importante du rythme respiratoire. "Pour les cas les plus graves, il existe un antidote, la naloxone (Narcan®), mais c’est exceptionnel d’y recourir avec le Tramadol®" précise le spécialiste.

Les précautions à prendre avec le Tramadol
Face aux risques que peut présenter le Tramadol®, des voix se sont faites entendre dès 2011 pour l’interdire. "Ce ne serait pas une bonne idée, estime le Pr Bergmann. Il y a suffisamment peu d’antalgiques de palier II pour qu’on le retire des officines. En revanche, il est nécessaire d’apprendre à mieux l’utiliser." En clair :
- Ne nous ruez pas sur les comprimés de Tramadol® qu’il peut vous rester dans vos tiroirs.
- Suivez les prescriptions de votre médecin (dose et durée de traitement).
- Associez le médicament à des mesures non-médicamenteuses : appliquez du froid sur votre visage en cas de maux de tête, une bouillotte si vous souffrez de lombalgie ou de contracture cervicale… Cela renforcera l’action du traitement, permettra de diminuer les doses prescrites et de limiter les risques d’effets secondaires.
- Si vous souffrez de douleurs chroniques, diminuez le nombre de comprimés dès qu’elles sont moins vives.

"Les prescripteurs aussi doivent être mieux formés" ajoute le médecin. "Très souvent, les praticiens commencent le traitement à 200 mg par jour, précise le Pr Nizard. Ils devraient prescrire d’abord la dose minimale (1 à 2 fois 50 mg par jour selon les patients) et l’augmenter progressivement afin de déterminer celle nécessaire pour obtenir l’effet escompté." Associer le Tramadol® au paracétamol peut aussi aider à limiter les prises et augmenter sa tolérance puisqu'il potentialise son effet.
Revenir en haut Aller en bas
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
marie45310


Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 70
Localisation : Epieds en beauce(loiret)
Humeur : Je vais bien

Tramadol et effets secondaires Empty
MessageSujet: Re: Tramadol et effets secondaires   Tramadol et effets secondaires I_icon_minitimeMar 6 Aoû - 13:46

Oui tres dangereux ce médicament, il faut faire tres attention et bien le dosé , moi jen prenais vraiment tres peu pour mes douleurs intercostals et depuis que jai ma vni, j en ai plus besoin. Ce tramadol me faisait du bien, mais lm éssoufflais beaucoup et me mettais a l ouest , voila !!!!!!!!!! attention
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
 
Tramadol et effets secondaires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Effets secondaires du Champix
» Effets secondaires : nos recherches Google bientôt mises à profit ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Soins - Conseils - Santé - Médicaments-
Sauter vers: