Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
https://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
https://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
» BPCO : le microbiote intestinal sur le banc des accusés
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeSam 1 Juin - 18:13 par maya78

» Argile guérit tout
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeLun 20 Mai - 12:26 par marie45310

» Pension d’invalidité : démarches et prise en charge
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeDim 19 Mai - 13:48 par maya78

» DÉTRESSE RESPIRATOIRE: DE QUOI ON PARLE?
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeMar 30 Avr - 17:26 par marie45310

» 
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeLun 26 Fév - 17:51 par marie45310

» 1er pas sur le forum
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeLun 19 Fév - 18:37 par Violetta

» EMPHYSÈME PULMONAIRE LE TRAITEMENT PAR VALVES ENDOBRONCHIQUES
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeMar 6 Fév - 14:36 par marie45310

» Ventilation naturelle
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeJeu 21 Déc - 12:05 par Dab

» Intérêt de la réhabilitation respiratoire chez le patient BPCO
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeDim 19 Nov - 16:57 par marie45310

» Auto Coaching Vidéo de réhabilitation à l'effort et Gym Respi
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeMer 1 Nov - 14:47 par marie45310

» espérance de vie
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeJeu 26 Oct - 19:14 par Katty

» Moderateur du forum
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeSam 21 Oct - 14:49 par marie45310

» Remboursements EDF liés à vos appareils
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeMar 17 Oct - 16:08 par jacquine

» JE ME QUESTIONNE Franck27
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeDim 10 Sep - 9:32 par marie45310

» LE VAPOTAGE PEUT ENDOMMAGER LES VAISSEAUX SANGUINS... ET CAUSER UN AVC !
Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeMar 25 Juil - 8:50 par Fanfan52

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf

Pour Marc,,Elkendie, -Saoizic-Gladys-Plume-Jean-mrie-La vache tache-Gnourf-Nadége Fanny Sgrelo
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

 

 Maintenir la vitalité du système immunitaire

Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
marie45310


Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 70
Localisation : Epieds en beauce(loiret)
Humeur : Je vais bien

Maintenir la vitalité du système immunitaire Empty
MessageSujet: Maintenir la vitalité du système immunitaire   Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeVen 3 Aoû - 0:48

Maintenir la vitalité du systeme immunitaire
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
marie45310


Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 70
Localisation : Epieds en beauce(loiret)
Humeur : Je vais bien

Maintenir la vitalité du système immunitaire Empty
MessageSujet: Re: Maintenir la vitalité du système immunitaire   Maintenir la vitalité du système immunitaire I_icon_minitimeMer 12 Sep - 13:29

Echinacée et solidité de la matrice extra-cellulaire

L'échinacée contribue à la stabilité du gel formant la matrice extracellulaire.

Chacune de nos cellules baigne dans ce gel composé en grande partie d'acide hyaluronique. Lorsqu'un organisme pathogène essaie de pénétrer notre système, il utilise une enzyme, l'hyaluronidase, qui dissout l'acide hyaluronique et rend le gel liquide et accessible. Notre propre système utilise aussi l'hyaluronidase lorsqu'il y a nécrose des tissus afin de liquéfier la zone morte et laisser nos macrophages nettoyer les détritus.

L'échinacée module les effets de l'hyaluronidase. Après les coups et traumatismes importants, elle assure une stabilité de la zone nécrosée, et empêche une "sur-liquéfaction" des tissus. Pendant les infections, elle contribue à l'intégrité de la matrice extra-cellulaire afin de garder les organismes pathogènes à distance.

Ceci a été noté dans la pratique, et confirmé par la science. Une étude(4) note que l'acide chicorique et l'acide caftarique de la racine d'Echinacea angustifolia exhibe la plus forte activité anti-hyaluronidase.

J'aborderai dans un autre article comment utiliser cette propriété à bon escient, hors du contexte des infections hivernales.




Composants actifs et préparations


En simplifiant à l'extrême, l'échinacée contient deux types de composants actifs:

  1. Les isobutylamides, solubles dans l'alcool, qui provoquent la sensation pétillante sur la langue et l'effet sialagogue (salivation). On peut dire que la durée de salivation + la force du picotement = indicateur de la quantité des butylamides dans la plante.
  2. Les mucopolysaccharides, sucres complexes solubles dans l'eau.

Nous savons aujourd'hui que les deux types de composants sont responsables des effets immuno-stimulants.

Ce qui explique que l'extrait alcoolique soit aussi efficace que la décoction ou l'infusion à froid. L'extrait alcoolique ne contiendra quasiment que des butylamides, la décoction ne contiendra quasiment que des polysaccharides.

Les mucopolysaccharides ne sont pas digestes, donc ne pénètrent pas en circulation générale. Comment arrivent-ils donc à exercer leurs effets ? Une des théories les plus plausibles est au travers du système immunitaire gastro-intestinal.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Echinacea pallida
(été 2012)
80% de notre système immunitaire est situé autour de la zone gastro-intestinale afin de protéger ce port d'entrée majeur. Les polysaccharides pourraient, en rentrant en contact avec les plaques de Peyer (là ou sont localisés les lymphocytes protégeant l'intestin), stimuler l'immunité d'une manière générale.

Je recommande en général l'extrait alcoolique ou l'EPS (extrait de plante standardisé) pour des raisons pratiques, et parce qu'il peut être préparé à partir des racines fraiches. La décoction est elle aussi efficace, mais se prépare à partir de la racine séchée, une forme moins active à mon gout.

Je ne suis pas amateur des gélules. On pense aujourd'hui que l'échinacée pourrait "réveiller" le système immunitaire dès son contact avec les muqueuses de la bouche et de la gorge (en particulier les amygdales). Le goût et l'effet pétillant en bouche pourraient donc jouer un rôle.




Utilisation de l'échinacée pendant l'hiver


PRÉVENTION

L'échinacée est à prendre en début d'hiver ou lorsque les personnes dans votre foyer ou votre lieu de travail commencent à développer des infections respiratoires diverses, et surtout si vous pensez que votre système immunitaire est affaibli par un déséquilibre des 4 piliers : sommeil, stress, sport etalimentation (voir [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]).

Elle est particulièrement utile si vous êtes souvent fatigué voire épuisé, dû à un stress chronique, un trop plein de travail, des soucis personnels ou familiaux, ou une combinaison de tous ces facteurs. Vous prenez peut-être plus de temps à guérir que la normale, que ce soit pour un simple rhume ou une petite plaie ouverte. Vous avez peut-être tendance à faire des abcès ou furoncles d'une manière régulière. Vous avez attrapé des froids à répétition l'hiver dernier, et certains problèmes sont devenus chroniques (ex: sinusite).

Prenez alors 1 cuillère à café matin et soir pendant 2 à 3 semaines. Ceci aura pour effet de remonter vos défenses, avec plus de globules blancs en circulation, et des globules blancs plus actifs.

INFECTION

Peu de gens savent utiliser l'échinacée correctement. Il faut tout d'abord trouver un extrait de plante de qualité. Ensuite :

  • Commencer les prises dès l'apparition des premiers symptômes ;
  • Prendre une dose élevée, 1 cuillère à café toutes les 2 heures pour les 3 premièrs jours ;
  • Ensuite passer à 4 cuillères à café par jour tant que les symptômes persistent.

Certaines études, ainsi que l'expérience clinique, démontrent que la durée des infection sérieuses peut être raccourcie de 24 heures grâce à l'échinacée, ce qui est loin d'être négligeable.

L'échinacée excelle dans les cas d'infection sérieuse (grippe par exemple) accompagnée d'une inflammation importante des muqueuses et une grande quantité de déchets immunitaires qui doivent être recyclés. Le malade est épuisé par l'infection, et le système immunitaire ainsi que les organes d'élimination sont dépassés par les évènements.

D'un point de vue énergétique, la plante est plutôt de caractère froid et sec, donc adaptée aux situations chaudes (inflammation) accompagnées d'humidité (stagnation de déchets dans les tissus due à une mauvaise élimination au travers du système lymphatique).

Pour les petits froids et rhumes, elle n'aura qu'un effet marginal, sauf si la personne a un système immunitaire affaibli comme décrit dans le paragraphe précédent. Ce qui explique que certaines études se sont révélées inconclusives.

DURÉE

On croise souvent la recommandation suivante : arrêter la prise d'échinacée après une semaine sinon les effets sur le système immunitaire plafonnent.

Cette affirmation a été démentie relativement récemment par Kerry Bone, phytothérapeute et auteur Australien et Paul Bergner, phytothérapeute et auteur Américain. Elle aurait été basée sur une seule étude par Jurcic & al. publiée en 1989 avec un graphe qui aurait été mal interprété.

Le graphe montre en effet que l'effet stimulant sur la phagocytose décline après 5 jours et atteint un plateau au bout de 8 jours. Par contre, ce qui a souvent été omis dans les traductions et les discussions est le fait que la dose d'échinacée avait été arrêtée au jour 5. Donc l'échinacée continua à agir 3 jours après l'arrêt des prises.

Si on continue les prises pendant plus d'une semaine, et si le système immunitaire en a besoin (là encore, c'est une indication clé), il n'y a aucune raison de penser que l'effet stimulant va plafonner. L'expérience clinique confirme ce fait, les bénéfices de l'échinacée continuent bien après une semaine de prise. Les docteurs éclectiques l'utilisaient parfois pendant des mois.

CONTRE-INDICATIONS

L'échinacée interagit avec les immunosuppresseurs. Elle peut aussi causer des aggravations chez les personnes souffrant de maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, lupus, etc). En général, elle peut aggraver toute situation accompagnée d'un déséquilibre entre les fractions Th1 et Th2 des lymphocytes. Consultez votre docteur en cas de doute.




Echinacée: cultivation et préparation


LES DIFFÉRENT TYPES

Trois grandes familles d'échinacées sont disponibles en graines :


  • Echinacea purpurea : l'échinacée pourpre, la plus facile à cultiver, qui fleurit dès la première année. Elle ne produit qu'une petite masse de racines la première année, donc attendre la 2ème ou mieux la 3ème année pour la récolter ;


  • Echinacea pallida : l'échinacée pâle, qui ne produit pas de fleurs la première année. Par contre elle produit des racines plus charnues, que je trouve moins "pétillantes" en bouche mais plus aromatiques.


  • Echinacea angustifolia : plus dure à cultiver, mais historiquement la plus prisée.

Les études modernes démontrent des effets similaires pour les différents types d'échinacées. Les amérindiens par contre, ainsi que les docteurs éclectiques américains, ne juraient que par E. angustifolia.

Je cultive personnellement les trois, afin d'apprendre à les connaitre et de former ma propre opinion sur le sujet. Si vous débutez, mieux vaut commencer par E. purpurea.

Lorsque vous rencontrez un plant d'échinacée dont vous ne connaissez pas la provenance, et pour lequel vous voulez savoir s'il a les propriétés requises, faites l'expérience suivante pendant la floraison. Cette astuce nous est donnée par Henriette Kress, herboriste Finlandaise.

Coupez une fleur afin d'en exposer le cœur blanc, comme montré sur l'image ci-contre.

Croquez dans ce cœur blanc. Mâchez-en un morceau pendant 30 secondes. Si vous ressentez un effet "pétillant" sur la langue, avec sécrétion abondante de salive, votre échinacée sera active. Elle sera bonne à récolter pendant l'automne qui suit.

Vous pouvez bien-sûr faire le même test avec un morceau de racine, mais cela est moins pratique, surtout si vous voulez vérifier discrètement l'activité de la plante du voisin avant de faire un raid la nuit suivante !
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
GERMINATION ET CULTURE


Les graines doivent suivre un processus de "stratification à froid", qui peut s'effectuer de deux façons :


  1. Mettre un peu de sable tamisé et humide dans un sac congélation. Placer les graines dans le sable. Mettre le sac dans le bac à légumes du frigo pendant 2 à 3 mois. Sortir au printemps, vider le sac dans un tamis fin, faire couler de l'eau pour éliminer le sable, récupérer les graines et planter.
  2. Planter à l'automne en godet ou en bac à l'extérieur, et laisser faire les mois, avec passage successif de pluie, neige si possible, et des températures qui descendent régulièrement au-dessous de zéro. Si l'hiver est trop doux où vous vivez, utilisez la première méthode.



C'est le passage du froid qui va réveiller la graine et assurer une germination optimale au printemps. Une fois la graine en terre, toujours garder le terreau humide jusqu'à germination.

Assurez vous que les graines sont récentes, idéalement issues de la culture de l'année précédente. Je vous propose de vous envoyer mes propres graines d'échinacée pourpre et pâles de l'année en cours. Pour acheter mes graines d'échinacées, veuillez visiter mon nouveau site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Sur ce nouveau site, vous trouverez de plus amples informations sur les stratégies simples et avancées de germination, en particulier la stratification à froid. Voir article sur la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien].
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Graines d'Echinaceapallida
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Echinacea angustifolia, Février 2012
(plantule avec première vraie feuille centrale)
Je conseille de travailler la plante en pots successifs jusqu'à ce qu'elle atteigne une bonne taille. Transplanter ensuite en pleine terre, en espaçant chaque plant de 30 cm.

La plante résiste très bien au froid. Les parties aériennes meurent pendant l'hiver, mais la racine subsiste même aux températures les plus froides.

La plante apprécie une localisation bien ensoleillée, avec une terre moyennement riche. Une addition régulière de compost sera tout de même appréciée. La plante ne demande pas beaucoup d'eau, et j'arrose très peu mes plants matures pendant l'été, même lorsqu'il fait très chaud. Les jeunes plants doivent par contre être arrosés régulièrement.

Echinacea purpurea fleurit en principe dès sa première année, ce qui la rend attractive pour les jardiniers. E. pallida et E. angustifolia par contre ne fleuriront qu'à partir de leur deuxième année.

E. angustifolia a tendance à fleurir plus tôt dans l'année, autour du printemps, allors que E. purpurea et E. pallida fleurissent un peu plus tard dans l'été avec une floraison qui dure de 2 à 3 mois.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Echinacéa purpurea (été 2011)
Echinacea pallida (été 2011)
RÉCOLTE

La racine est la partie traditionnellement utilisée. Ramasser à la fin de l'automne de la deuxième année, ou mieux si vous pouvez attendre, pendant la 3ème année.

Attendre que toutes les parties aériennes soient mortes. Travailler autour de la motte avec la bêche afin de ne pas laisser de morceaux en terre (les racines sont fragiles et cassent facilement). Enlever le bloc de racines, et le partager en deux. Replanter une partie, qui assurera la survie de la plante (les petits yeux roses sur la photo de droite ci-dessous sont des pousses prêtes à redémarrer). Garder l'autre partie pour préparer l'extrait.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Echinacée prête à être récoltée
(Novembre 2011)
Racine d'échinacée
(Novembre 2011)
PRÉPARATION DE L'EXTRAIT

Nettoyer la racine à l'eau en brossant bien afin de faire partir la terre. Mettre ensuite à macérer dans de l'alcool pur à 96° si possible (ou disons le plus élevé possible), dans des proportions 1:2, c'est-à-dire 200 ml d'alcool pour 100 g de racine fraiche.

Bien s'assurer que l'alcool recouvre la masse de racine, sinon utiliser un galet de rivière propre afin de pousser les racines vers le bas du bocal.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Laisser macérer pendant 3 semaines. Inutile de remuer la préparation car nous utilisons ici une macération de plante fraiche à partir d'alcool pur - l'extraction se fait purement par procédé de déshydratation cellulaire, et ne requiert aucune intervention mécanique.

Filtrer, mettre en bouteille et étiqueter. Gouter bien évidemment, et se familiariser avec l'effet pétillant sur la langue et la salivation abondante. Garder dans un endroit frais à l'abri de la lumière.

La racine récemment séchée et pulvérisée au dernier moment peut aussi être percolée en suivant la [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] que j'ai précédemment exposée. Elle produit un extrait qui est moins pétillant mais plus aromatique que la macération de plante fraiche.




Conclusion

L'échinacée est une plante essentielle pour gérer les infections respiratoires hivernales sérieuses.

Elle agit non seulement sur les globules blancs, mais elle assure aussi une bonne distribution de ces globules vers les organes concernés, ainsi qu'un bon nettoyage au travers d'une stimulation lymphatique. Elle assure le nettoyage efficace d'un système dépassé par l'infection et dans lequel les déchets immunitaires s'accumulent.

Elle est facile à cultiver et illumine un jardin grâce à ses petits soleils pourpres. A l'automne, elle nous offre des racines remplies de l'énergie accumulée au cours des mois chauds de l'été.

Une simple macération alcoolique transfère cette énergie vers les endroits les plus touchés par la froideur de l'hiver, ou parfois pour certains par les froideurs de la vie : un système immunitaire affaibli, accompagné d'uné puisement de la personne.

Elle a bien d'autres vertus. Mais nous nous en tiendrons là, afin de ne pas finir par un hors-sujet.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Recommandations produits:

Une section "produits recommandés" figure maintenant dans tous mes articles, à la demande de mes lecteurs qui ont parfois des difficultés à y voir clair parmi tous les labos et toutes les marques. Il y a bien sûr bien d'autres produits de qualité et je suis loin de tous lesconnaitre. Je vous fais juste part de ceux que j'utilise régulièrement et qui ont obtenu ma confiance. Surtout n'hésitez pas à me faire part de vos commentaires au sujet de ces recommandations.

Pour l'échinacée, je recommande l'extrait liquide du laboratoire Phytoprevent (excellent processus d'extraction à partir de la plante fraiche) : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
 
Maintenir la vitalité du système immunitaire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Renforcer son système immunitaire
» Qui sont les 5 alliés du système immunitaire ?
» Le système immunitaire pourrait-il jouer un rôle dans l’apparition de la dépression ?
» Les secrets de la vitalité à l'automne!
» L’importance de la famille et des proche dans la BPCO;Maintenir une activité physique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Phytothérapie - Homéopathie - Médecine naturelle-Médecine parallèle :: Homéopathie - plantes médicinales - Phytothérapie-
Sauter vers: