Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailPublicationsFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf-Nadége
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 BPCO : une surveillance infirmière en sortie d’hospitalisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: BPCO : une surveillance infirmière en sortie d’hospitalisation   Ven 18 Sep - 18:47

BPCO : une surveillance infirmière en sortie d’hospitalisation

11 juin 2015 | Malika Surbled | mots clefs : BPCO, Infirmière libérale, Patients, PRADO, Soins



Le programme Prado BPCO (Bronchopneumopathie chronique obstructive) est en cours d’expérimentation dans 11 départements et 13 établissements depuis le mois de mai. Pour l’Assurance Maladie, il s’agit d’améliorer la prise en charge des patients et surtout d’éviter les ré-hospitalisations. Car, selon les chiffres, dans les 6 mois qui suivent une hospitalisation pour BPCO, 43 % des patients sont ré-hospitalisés. Et cela serait lié à un défaut de surveillance et d’éducation en post-hospitalisation.

© Jose Oto/BSIP
« Avec le programme Prado BPCO, l’infirmière libérale intervient dès que le patient revient chez lui. Le passage a lieu au maximum dans les 2 jours qui suivent la sortie », explique le Dr Ronflé, responsable de la direction des assurés au sein de la Direction déléguée à la gestion et à l’organisation des soins à la CNAMTS (Caisse Nationale de l’Assurance maladie des travailleurs salariés). « Son intervention porte essentiellement sur la surveillance et l’éducation ».
La prise en charge à domicile s’articule sur une durée socle de 2 mois. Celle-ci comprend une consultation chez le médecin traitant dans les 8 jours suivant la sortie d’hôpital, une consultation de suivi par un pneumologue, une séance hebdomadaire avec l’infirmier et autant de soins de kinésithérapie que nécessaire. Puis, un suivi est prévu pendant les 4 mois qui suivent, avec une prise en charge adaptée aux besoins du patient.
L’infirmière libérale devra se former
Alors que la mission de l’infirmière dans ce cadre sera de surveiller et d’éduquer, il faudra aussi qu’elle se forme. « Il n’y a pas d’obligation réelle, mais nous recommandons aux infirmières de suivre un programme de formation dans le cadre du Développement professionnel continu. Le contenu de celle-ci est détaillé dans un document validé par laHaute Autorité de Santé », explique le Dr Ronflé.
« L’idée, pour les infirmières, ajoute-t-elle, est de pouvoir apporter des connaissances au patient sur sa pathologie, de l’aider à reconnaître les signes d’alerte pour que celui-ci puisse faire intervenir son médecin traitant si nécessaire. Toutes ces informations sont reprises dans un carnet dont se sert l’infirmière et les autres intervenants pour le suivi du patient ».
Le Prado, un programme qui se développe mais qui pose question
Si le programme d’accompagnement du retour à domicile est encore en phase d’expérimentation pour les patients atteints de BPCO, il est déjà effectif dans 3 autres domaines : Maternité, Orthopédie et Insuffisance cardiaque.
« Les conditions et les modalités du programme PRADO s’appuient sur les recommandations de bonnes pratiques élaborées par la HAS, qui visent à améliorer le parcours de soins des patients et la qualité de leur suivi après hospitalisation », explique la CNAM.
L’objectif affiché par l’Assurance maladie est bien d’améliorer la prise en charge des patients mais aussi de diminuer la durée d’hospitalisation (en maternité), le taux de recours aux Soins de Suite et de Réadaptation (en orthopédie) et le nombre de ré-hospitalisations (insuffisance cardiaque et BPCO). Le Prado permettrait  donc surtout de dégager des lits et de faire des économies.
Malika Surbled
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
 
BPCO : une surveillance infirmière en sortie d’hospitalisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Soins - Conseils - Santé - Médicaments-
Sauter vers: