Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
Bonjour et bienvenue sur le forum
Il existe un post de présentation pour vous et libre à vous ensuite de poster dans les différentes catégories qui vous intéressent. :)
http://bpcopneumologie.forumgratuit.org/post?f=3&mode=newtopic
A bientôt
marie45310


Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac

Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion
Derniers sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Adieu Gnourf
Pour Marc,Thier,Elkendie,Domy -Soizic-Gladys-Plume-Jean-marie-La vache qui tache-Gnourf
Les amis sont les anges qui nous soulèvent quand nos ailes n'arrivent plus à se rappeler comment voler.

Partagez | 
 

 Nouvelle découverte dans la recherche contre le rejet du greffon transplanté

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
marie45310
Admin fondatrice
Admin fondatrice
avatar

Féminin Poissons Cheval
Date de naissance : 05/03/1954
Age : 63
Localisation : Patay(loiret)
Humeur : Je vais bien

MessageSujet: Nouvelle découverte dans la recherche contre le rejet du greffon transplanté   Dim 28 Mai - 10:36

Nouvelle découverte dans la recherche contre le rejet du greffon transplanté


  • 19/05/2017


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Dr Jérôme Le Pavec – Pneumologue
Pôle Thoracique, Vasculaire et Transplantation
Hôpital Marie Lannelongue [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] Pr Elie Fadel – Chirurgien
Directeur du Pôle Thoracique, Vasculaire et Transplantation
Hôpital Marie Lannelongue

 

L’équipe de transplantation pulmonaire et cardio-pulmonaire de l’Hôpital Marie Lannelongue reçoit le prix de la meilleure publication 2016 en transplantation pulmonaire.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Dans les 5 ans suivant une transplantation pulmonaire, le taux de perte de fonction du greffon antérieurement appelée « rejet chronique du greffon » avoisine actuellement 50%.
Au terme de plusieurs mois de recherche, le Docteur Jérôme Le Pavec, Pneumologue et le Professeur Elie Fadel, Chirurgien, directeur du Pôle Thoracique, Vasculaire et Transplantation de l’Hôpital Marie Lannelongue, ont identifié un facteur associé à la perte du greffon.
En avril 2017, lors du congrès ISHLT (International Society of Heart and Lung Transplantation), ils ont reçu le prix de la meilleure publication 2016 en transplantation pulmonaire.
>> Voir la publication

Comprendre les facteurs à l’origine de la dysfonction chronique du greffon transplanté.

L’objectif de recherche du Docteur Jérôme Le Pavec et du Professeur Elie Fadel, consistait à identifier les facteurs contribuant à la survie des malades et au risque de développer une dysfonction du greffon chez les patients transplantés pulmonaires et cardiopulmonaires.

Un conflit immunitaire entre donneur et receveur

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]Il existe chez chacun une carte d’identité cellulaire liée à l’expression des molécules HLA (human leukocyte antigen).
Dans la grande majorité des cas, la transplantation survient chez un receveur dont le système HLA est différent du système HLA porté par le greffon du donneur.
Il s’ensuit alors un conflit pouvant aboutir à la synthèse par le receveur d’anticorps tournés contre le système HLA du greffon que l’on appelle DSA (donor specific antibodies) c’est à dire anticorps spécifiques du donneur.
Ces anticorps peuvent générer une toxicité contre le greffon appelé rejet.
« Le rejet chronique du greffon correspond à une perte progressive et souvent inéluctable de la fonction du greffon » précise le Dr. J. Le Pavec.
Au même titre que l’infection et le reflux gastro-oesophagien, la toxicité de ces anticorps contribue à la perte de la fonction chronique du greffon.

La production précoce des anticorps dirigés contre le greffon impacte significativement la réussite de la greffe.

«Notre but était de déterminer l’impact pronostic des anticorps anti-greffon sur la survie et le développement d’une dysfonction chronique du greffon » explique le Dr. J. Le Pavec.
Les médecins ont alors porté leur étude sur un panel de 134 patients transplantés à l’Hôpital Marie Lannelongue entre 2008 et 2013.
Ils ont réussi à démontrer que les anticorps produits dans le premier mois post-transplantation sont ceux qui sont le plus fortement associés au risque de développement de la dysfonction chronique du greffon diminuant ainsi les chances de survie des malades.

La recherche continue : trouver un traitement pour limiter les risques de dysfonction chronique du greffon et améliorer la survie des malades.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


« Les conclusions de ce travail incitent à dépister de manière systématique la formation de ces anticorps précocement dans l’évolution post transplantation et de discuter au cas par cas une approche thérapeutique ciblant ces anticorps. » souligne le Dr.J.Le Pavec.
Grâce aux informations nouvelles apportées par cette étude, les équipes médicales de L’Hôpital Marie Lannelongue vont pouvoir maintenant évaluer le bénéfice des traitements contre la formation des anticorps dirigés contre le greffon.
Revenir en haut Aller en bas
http://mescaniches.blog4ever.com/blog/index-110318.html
marsu
Membre
Membre
avatar

Masculin Vierge Cheval
Date de naissance : 25/08/1954
Age : 62
Localisation : Cambrai

MessageSujet: Re: Nouvelle découverte dans la recherche contre le rejet du greffon transplanté   Dim 28 Mai - 12:42

Houba,
merci de cet info dominicale
Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle découverte dans la recherche contre le rejet du greffon transplanté
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum BPCO, Emphysème, Maladies Respiratoires, Sevrage Tabac :: AFFECTIONS RESPIRATOIRES - BPCO - EMPHYSEME :: Radiologie - Examens BPCO :: La greffe Pulmonaire-
Sauter vers: